<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

aphtes

Les aphtes...j'ai la bouche en feu !

 

Les aphtes ou ulcères de la bouche, tout comme les ulcères d’estomac, sont une indication d’un système digestif en piteux état!

Solutions naturopathiques

Pour bien vous illustrer la situation, je vous donnerai l’exemple d’un problème de plus en plus commun chez la vache.
Cet animal, lorsque destiné à la consommation humaine, est désormais nourri avec du maïs alors que son système digestif est conçu pour l’ingestion d’herbages.
Ceci amène donc un déséquilibre dans sa flore digestive et permet à une variété de la bactérie E. Coli de se retrouver dans tout son corps puis finalement dans notre viande.
La solution réside-t-elle dans la prise d’un antibiotique ou plutôt à leur offrir ce dont elles sont conçues pour manger, c’est-à-dire des herbes fraîches ou séchées?
Tout comme la vache, le système digestif humain est intoxiqué du à une alimentation dénaturée.
La flore bactérienne est de piètre qualité et des bactéries normalement présentes en faibles quantités viennent à se développer davantage et causer des dommages.
Que ce soit des ulcères au niveau du côlon, de l’estomac ou de la bouche, ces symptômes ne font que présenter le portrait d’une mauvaise hygiène de vie affectant la flore digestive.
L’idéal est de ne pas supprimer les symptômes avec la prise d’un anti-inflammatoire non-stéroïdien qui ne pourrait qu’aggraver le problème.
Pour remettre votre flore digestive en pleine forme, rien n’est plus efficace qu’une ou plusieurs séances d’hygiène du côlon combinées à une prise régulière de probiotiques. Vous mettez alors toutes les chances de votre côté pour éliminer rapidement une partie des bactéries pathogènes pour les remplacer par celles qui seront bénéfiques à votre corps.
En attendant que la guérison s’effectue, il est grandement recommandé d’éviter la cigarette, l’alcool, la caféine, le sucre, les produits à base de farine blanche, la friture (il en va de soi!) mais aussi les agrumes, les tomates et les produits laitiers.
En effet, même si ces derniers semblent calmer la sensation de brûlure, ils sont allergènes et cause des problèmes respiratoires étroitement liées aux ulcères (98% des adultes ayant des ulcères ont aussi des allergies respiratoires).
*Des études sur les populations démontrent clairement la corrélation entre la consommation de produits laitiers et la présence d’ulcères dans le système digestif.

Aphte 1

Tout en améliorant votre mode de vie, quelques petits trucs vous soulageront des désagréments causés par les aphtes :

- Le thé vert est un excellent anti-inflammatoire. Des études publiées en Suisse, Taïwan et aux États-Unis démontrent la présence de plus de 52 composés médicinaux ayant des propriétés anti-inflammatoires qui contribuent à réduire la récidivité des ulcères.

- La banane contient des inhibiteurs de protéase, l’enzyme digérant les protéines et contribue à éliminer la bactérie causant l’ulcère. Toutefois, comme bien d’autres aliments, il convient de ne pas en abuser pour éviter une production important de mucus. - La consommation régulière de fibres est essentielle au maintien d’une bonne flore digestive et permet en ce sens de réduire considérablement la présence de toute forme d’ulcère.

- Le jus de chou est un vieux remède qui soigne les ulcères gastriques. Pourquoi ne pas l’essayer en gargarisme pour soulager les aphtes?

- Prenez le temps de manger et de bien mastiquer. Votre estomac n’a pas de dents! Une mauvaise mastication résultera une production plus importante de jus gastriques et un risque accru de nuire au précieux équilibre de notre système digestif.

- Trouvez une façon de gérer votre stress! C’est bien connu, le stress nous acidifie, nuit à notre digestion et affaiblit notre système immunitaire.


Solutions aromatiques

Grâce aux nombreuses propriétés cicatrisantes et antibactériennes des essences aromatiques et des eaux florales, les aphtes peuvent disparaître aussi vite qu’elles sont apparues!
Les eaux florales sont des alliées de premier choix pour les problèmes buccaux.
Une eau florale, aussi appelée hydrolat ou hydrosol, est un sous-produit de la production des essences aromatiques. Il s’agit de la vapeur d’eau qui circule à travers les plantes aromatiques lors de la distillation et qui se charge des molécules aromatiques.
Elle est ensuite condensée puis séparée de son huile essentielle. Elle possède donc, à un moindre niveau, les mêmes propriétés que l’essence aromatique de la plante en question.
L’avantage d’utiliser l’eau florale dans certaines pathologies réside dans son utilisation sécuritaire pour les adultes comme pour les enfants. De plus, elle se prend facilement par voie interne, telle quelle par cuillère à soupe ou diluée dans un verre d’eau.
Les hydrolats sont grandement utilisés dans les préparations de crèmes et de lotions pour leurs nombreuses et diverses propriétés.

Pour le problème d’apthes, on recommande l’utilisation d’une eau florale de thuya (Thuya occidentalis).
L’hydrolat de cette plante a des propriétés hautement cicatrisante, antibactérienne et antifongique.
Ajoutez une cuillère à soupe de l’eau florale dans un petit verre d’eau (environ ½ tasse) et gargarisez-vous la bouche avec ce mélange plusieurs fois dans la journée.
Prenez soin de bien recracher le liquide.

L’eau florale de ciste (Cistus ladaniferus) est un bon choix dans le soin des aphtes en accélérant la cicatrisation et en prévenant les saignements par ses propriétés astringentes.

Si vous souhaitez utiliser des essences aromatiques, il convient de les diluer pour éviter une sensation de brûlure lors de l’application sur la plaie.
Les essences de clou de girofle, de tea tree ou de lentisque pistachier ont fait leur preuve sur la cicatrisation des ulcères buccaux. Ajoutez une goutte de l’essence choisie dans une cuillère d’huile d’olive et utilisez-là pour masser l’apthe plusieurs fois par jour. La fréquence de l’application est souvent la clé de la guérison!