<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

burn out

MIEUX-ÊTRE EN ENTREPRISE : QUELS INTÉRÊTS POUR LES RH

Plus de 10.000 affections psychiques liées au travail auraient touché les Français en 2016, selon la dernière étude de l’Assurance maladie.
Des troubles psychosociaux reconnus comme accidents du travail, qui bouleversent véritablement la vie des collaborateurs concernés. Dans un contexte où la prévention n’est pas toujours bien appliquée en entreprise, est-il possible, en tant que salarié, de se prémunir des risques ?

Aspect trop souvent négligé, le bien-être des collaborateurs reste pourtant un levier essentiel au bon développement de l'entreprise.
Source de productivité, d'autonomie et d'économie, il répond à bon nombre de critères vivement souhaité par tous dirigeants de sociétés.
Cet investissement peu couteux au regard des bénéfices qu'il peut engendrer, reste encore trop peu usité à ce jour.
Les responsables RH ou RSE ont sans doute voix au chapitre ici, et les arguments ne manquent pas pour défendre leurs dossiers :

LIMITATION DES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX
-Gestion du stress, réduction des symptômes du Burn-out
- Gestion de la souffrance et des situations de détresse au travail
- Réduction de l'absentéisme pour maladie

LA RESPONSABILITÉ SOCIALE D ENTREPRISE
- Promotion et développement du bien-être au travail
- Amélioration de l'équilibre vie professionnelle et vie privée

MANAGEMENT ET LEADERSHIP
- Amélioration de l'intelligence émotionnelle
- Développement des capacités d'attention

Ces éléments doivent permettre d'ouvrir un véritable espace de réflexion sur l'orientation de la politique sociale de l'entreprise.
Il existe une multitude de possibilités pour progressivement amener un changement des comportements au sein de la structure !

On peut imaginer ainsi :
- Organiser des journées de formation pour la gestion du stress et de l'anxiété
- Intervenir en début de matinée, sous forme d'atelier relaxation de 15 mn, pour lancer positivement la journée des collaborateurs qui le souhaitent. (toujours privilégier le volontariat)
- Proposer à la pause méridienne, des ateliers massage assis, hypnose ou sophrologie
- Lancer un programme de gestion du stress sur 8 semaines pour pérenniser les bienfaits dans le temps
- Développer pour les managers l'intelligence émotionnelle par la mindfulness
-Cette liste est loin d'être exhaustive et l'implication des parties concernées pour la construction d'un programme totalement dédié est même souhaitée !
La Sophrologie, l'hypnose , la pleine conscience , le massage assis, la diffusion d'huiles essentielles sont des éléments clefs pour instaurer un mieux-être au sein de l'entreprise.

Et le mieux-être en entreprise est un levier puissant de la performance .

TRAVAIL : COMMENT ÉVITER L'ACCIDENT PSYCHIQUE ?
1- Être attentif à ses émotions, ses réactions
La meilleure façon de comprendre qu’une situation devient difficilement supportable reste d’être à l’écoute de ses propres ressentis et réactions. Suis-je régulièrement sous pression ? Est-ce que je me sens souvent agressé ? dévalorisé ? stressé ? Cela impact-il sur mon humeur ? Ma concentration ? La qualité de mon travail ? Certaines méthodes psychocorporelles comme la sophrologie peuvent aider à mieux percevoir ces variations émotionnelles ainsi que leurs manifestations physiques (oppression dans le thorax, gorge serrée, rythme cardiaque accéléré, etc.). Les exercices vus en séance se révèlent souvent être de précieux outils pour les salariés. Ces derniers parviennent, grâce à eux, à diminuer l’impact des émotions dans leur quotidien.

2- En parler autour de soi
Rechercher du soutien est extrêmement important lorsque l’on se sent dépassé par les événements. Il convient cependant de bien choisir les personnes à qui l’on s’adresse pour évoquer ces sujets délicats. Ces interlocuteurs peuvent se trouver au sein de l’entreprise, et faire ou non partie de la hiérarchie, ou être extérieur à l’environnement de travail (famille, amis, association, etc.). L’avantage en allant vers l’autre, et en se livrant sur ce que l’on vit, c’est que l’on évite de s’isoler dans sa problématique. Cela permet également de recueillir le point de vue ou témoignage de ses interlocuteurs, de voir la situation sous un angle différent ou encore, d’envisager des pistes de solutions.

3- Ne pas hésiter à se faire accompagner
Bien souvent, les salariés qui franchissent les portes des cabinets de thérapeutes sont déjà dans un état de détresse important. Et bien que tardive, cette démarche n’en reste pas moins essentielle. Bien évidemment, il est tout à fait possible de se faire accompagner en amont, et ce, avant même de se sentir noyé dans son mal-être. Aujourd’hui, de plus en plus de salariés prennent contact avec des thérapeutes notamment lorsqu’ils sont confrontés au stress au travail. Certains d’entre eux ont été familiarisés avec la méthode au sein même de l’entreprise, ce qui facilite grandement leur démarche.
Les séances de relaxation, de sophrologie offrent aux salariés un véritable espace de décompression, un temps durant lequel ils peuvent à la fois s’exprimer sur ce qu’ils vivent et apprendre à relâcher la pression. La méthode leur offre des outils concrets pour mettre à distance le flot émotionnel qui les submerge et ainsi prendre du recul face aux problématiques qu’ils rencontrent. Les salariés constatent, en général, une vraie transformation de leur état suite aux séances *. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à les instaurer en interne. Car, couplées à une vraie démarche de prévention, les séances de sophrologie peuvent réellement apporter un soutien à l’ensemble des collaborateurs et favoriser le retour à une bonne dynamique d’entreprise.

Avez-vous déjà tester la méthode Psio ? 
https://www.psiostore.com/fr/socialNetworks/a10331-energyzen111/depression/contact/?t=blues

Bien etre urgence