<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

cancer

  • BROSSAGE IONIQUE

    J'ai la conviction qu’une des formes, sinon "la" forme principale du prana atmosphérique est constituée par les ions négatifs libres, ces minuscules paquets d’énergie électrique véhiculés par les atomes d’oxygène de l’air, et que cette énergie est assimilée par notre organisme (différents extraits de Pranayama, la dynamique du souffle d’André Van Lysebeth).
    En rapprochant les théories yogiques des observations et des découvertes de la science occidentale, nous pouvons affirmer que le prana de l’atmosphere est constitué, sinon en totalite du moins en ordre principal, de particules électrisées, en l’occurrence les ions negatifs, et d’autre part qu’il existe dans notre corps un véritable métabolisme de l’électricité puisée dans l’atmosphère (…)
    Il est surprenant de constater qu’à de rares exceptions près, la science ne se soit guère préoccupée de l’influence de l’électricité atmosphérique sur l’être humain, et cela jusqu’à une époque toute récente. Les géophysiciens nous apprennent donc que la terre est un conducteur dont la surface est chargée négativement, tandis que la haute atmosphère est positive. L’atmosphère, notre milieu vital, se trouve comprise dans un champ électrostatique dirigé approximativement de haut en bas, avec des différences de potentiel de 100 à 150 volts par mètre d’altitude. L’existence de ce champ de forces dirigé de haut en bas est connue en Chine depuis l’antiquité (…)
    Il existe un métabolisme de l’électricité. L’organisme absorbe de l’électricité atmosphérique, l’utilise et la rejette par la peau : plus ce métabolisme est actif par l’absorption d’ions négatifs et par évacuation de l’électricité excédentaire, plus l’être est "vivant" et en bonne santé.

    Pourquoi et comment utiliser la brosse ionique Magnétix ?
    Le brossage du corps à sec 
    Le corps humain utilise différents émonctoires lui permettant d’expulser ses déchets métaboliques et la nourriture non absorbée. Outre les intestins, les reins, le foie et les poumons, la peau est un important organe d’élimination responsable du quart de la détoxication quotidienne à travers la sueur et le sébum. On parle quelques fois de la peau comme d’un troisième poumons, voire d’un troisième rein. La peau inspire à sa façon et expire, si l’on veut, des résidus. Le Dr Bernard Jensen, hygiéniste et iridologue, considère qu’une personne en santé dont la peau est dégagée peut évacuer jusqu’à 2 lb de déchets par jour sous la forme de sels, de cires et d’acides uriques. Si on est un utilisateur régulier de produits d’hygiène corporels et de cosmétiques industriels, il y a fort à parier que notre peau présente un déficit fonctionnel, c’est-à-dire asphyxiée en quelque sorte sous une couche de cellules mortes et de produits néfastes. Les savons manufacturés, omniprésent dans nos salles de bains, sont alcalins. Leur composition déséquilibre le milieu normalement acide de la peau. Or, le Dr Jensen considère qu’il n’existe pas de meilleure manière de nettoyer la peau que le brossage du corps à sec. Il n’est pas le seul. Les Romains exfoliaient leur peau avec une pierre ponce, les Étrusques avec du sable de mer. Au Japon, les femmes utilisent un carré de soie rêche pour frotter la peau, faire circuler le «chi» et éliminer les cellules mortes. Les scandinaves, les turques et les russes brossent leur peau à sec depuis des siècles pour détoxiquer, exfolier et stimuler la peau. Chaque jour, la peau assiste à la mort programmée de millions de cellules immédiatement remplacées par de nouvelles. Dans un monde parfait, cet admirable chassé-croisé se réalise sur une peau en santé exposée à la grâce des éléments. Or, nos vêtements en matières synthétiques et notre mode de vie citadin, la pollution et les produits chimiques étalés sur notre peau imposent une lourde charge à son bon fonctionnement. Dans ce contexte, brosser quotidiennement son corps à sec est l’un des plus sages rituels que l’on puisse adopter pour assister la santé-beauté de la peau, stimuler la circulation du sang et de la lymphe, voire les échanges électriques entre les cellules.

    Système lymphatique : 4 manières d’en prendre soin
    Article traduit et librement adapté de l’anglais, site "The truth about cancer "
    Avoir un système lymphatique pleinement opérationnel est essentiel à votre santé globale et à votre capacité à combattre les maladies. Pourtant, si peu de gens connaissent le système lymphatique.
    Ce qui est encore plus préoccupant, c’est que seul un faible pourcentage de professionnels de la santé discute de la santé de la lymphe avec ses patients.
    Le système lymphatique comprend la moelle osseuse, les amygdales, les adénoïdes, la rate, le thymus, les ganglions lymphatiques et les vaisseaux lymphatiques, qui forment un réseau de tubes très minces qui se trouvent juste sous la surface de la peau. Il s’agit d’un système circulatoire indépendant fonctionnant en partenariat avec votre système circulatoire sanguin et votre système immunitaire. Votre système lymphatique fournit diverses fonctions immunitaires qui préviennent les infections, les virus, les blessures… et même le cancer.

    Les vaisseaux lymphatiques mènent aux ganglions lymphatiques. Le corps a environ 600 à 700 de ces nœuds concentrés dans l’aine, le cou, les aisselles, le cœur, les poumons et les intestins. La plus grande concentration de tissu lymphatique appelée tissu lymphatique associé à l’intestin (GALT) entoure les intestins et est constituée de cellules immunitaires appelées lymphocytes.

    Il est important de souligner que, contrairement à la circulation sanguine (propulsée par l’action de pompage du cœur dans de nombreuses directions), le liquide lymphatique coule principalement vers le cou. Le système lymphatique n’a pas de pompe à lui-même et doit compter sur le mouvement du système musculo-squelettique du corps pour circuler. En d’autres termes, lorsque vous déplacez votre corps, vous devenez la pompe.

    Par le mouvement, le liquide lymphatique circule et est capable de remplir ses nombreuses fonctions vitales. Il existe diverses techniques que vous pouvez utiliser régulièrement pour que votre système lymphatique reste en bonne santé et fonctionne efficacement. Les quatre méthodes énumérées ci-dessous peuvent généralement être effectuées à la maison, bien que certains équipements spéciaux (décrits ci-dessus) puissent être achetés.

    4 façons d’activer votre système lymphatique
    1 – Mouvement

    Les vaisseaux lymphatiques sont activés lors des mouvements du système musculo-squelettique. Les principaux vaisseaux lymphatiques courent le long des jambes, des bras et du torse, de sorte que ces zones bougeront le plus de lymphe. Des études montrent qu’un exercice quotidien modéré réduit considérablement le risque de récidive du cancer du sein, notamment en raison de ses effets sur le système lymphatique. Il est fort probable que cela entraîne également une réduction de tous les cancers. Heureusement, l’exercice et l’activité physique se présentent sous différentes formes:• Activités telles que la danse, le jardinage, monter les escaliers, le travail physique, les tâches ménagères et autres nécessitant du mouvement, la contraction et la relaxation des muscles.• Exercice et sports – marche (en particulier marche rapide en balançant les bras), course à pied, vélo, yoga, Pilates, tennis, golf, natation, musculation, aérobic, saut d’obstacles, saut à la corde, etc.• Rebondir – sauter de haut en bas sur un mini-trampoline. (Plus sur ce sujet ci-dessous)Si vous aimez faire de l’exercice, c’est génial. Si vous ne le faites pas, il est important de faire de l’activité physique. Choisissez quelque chose que vous aimez faire, comme le cyclisme, la danse, le jardinage, le tennis ou le golf. Envisagez de trouver un partenaire qui marche ou qui fait de l’exercice avec vous pour que ce soit amusant et que vous vous souteniez dans les activités. Avant tout, il est important que le mouvement fasse partie de votre quotidien, tout comme vous le faites pour manger et bien dormir.

    2 – Respiration diaphragmatique profonde
    Alors que le mouvement musculaire aide clairement le système lymphatique, la respiration profonde est tout aussi importante. En 1979, le Dr Jack Shields, éminent lymphologue, avait mené une étude montrant que la respiration diaphragmatique profonde provoquait la compression des poumons dans le canal thoracique (après sa purification par les ganglions lymphatiques, etc.), ce qui repoussait le liquide dans la circulation sanguine.Cela soulage la pression exercée par des millions de clapets anti-retour dans tout le système.La respiration diaphragmatique profonde facilite le mouvement de la lymphe dans la circulation sanguine et augmente considérablement l’élimination des toxines. C’est simple à faire. Respirez profondément par le nez et maintenez la position pendant quatre temps. Expirez par la bouche pendant deux temps. Au fur et à mesure que vous vous améliorez, vous pouvez augmenter le temps – par exemple, inspirez pour un décompte de cinq, maintenez pour 20 temps et expirez en comptant jusqu’à dix.Expirer deux fois plus longtemps que l’inhalation apporte de l’oxygène au sang et active le système lymphatique. Effectuez une respiration diaphragmatique profonde deux ou trois fois par session, trois fois par jour. Vous pouvez le faire assis ou couché.

    3 – Sauter sur un mini-trampoline
    Comme le liquide lymphatique coule principalement à la verticale, les lymphologues pensent que les exercices de mouvement vertical, tels que le rebond, sont plus efficaces pour l’activation lymphatique que les exercices de mouvement horizontal, comme la marche, le jogging ou le vélo. Les mouvements verticaux sont perçus comme étant particulièrement efficaces pour pomper le liquide lymphatique en raison de la contraction continue et de la relaxation subséquente des muscles, ainsi que de la compression et de la libération continue des tissus conjonctifs et des espaces tissulaires. C’est avec des millions de clapets anti-retour unidirectionnels que les liquides lymphatiques sont maintenus dans le même sens.Les avantages du mini-trampoline comprennent:• Activer les vaisseaux lymphatiques en massant les organes et les tissus vitaux, en renforçant les os et en stimulant la moelle osseuse• Très peu de stress sur les os et les articulations (lors de l’utilisation d’un trampoline avec ressorts non métalliques)• Renforcement des tissus de tout le corps, y compris le muscle cardiaque• Faciliter la détoxification profonde du corps• Encourager la respiration profonde• Activer le renouvellement de la lymphe cérébrale et du liquide céphalorachidien• Conversion du mouvement mécanique en énergie électrique dans le corps pour le grossissement des ondes de pensée et renforcement du système endocrinienRebondir sur un mini-trampoline est amusant et pas compliqué. Faites des petits mouvements, courez sur place, dansez, sautez, effectuez des sauts d’obstacles (assurez-vous de disposer de la marge de manoeuvre suffisante). Commencez avec cinq minutes par jour et travaillez jusqu’à 20 ou 30 minutes. Essayez d’en faire une habitude quotidienne ou au moins quatre ou cinq fois par semaine en alternance avec d’autres activités de mouvement.Les mini-trampolines sont également disponibles en ligne dans les magasins d’articles de sport et sont proposés dans une large gamme de prix. Si vous ne pouvez pas investir dans un trampoline, le saut à la corde et les jumpings jacks (exercice du pantin : sauter sur place en ouvrant/fermant les bras et les jambes) sont également des mouvements verticaux, mais ils exerceront beaucoup plus de stress sur vos articulations.

     4 – Brossage à sec de la peau
    Le brossage à sec de la peau aide à libérer les toxines et stimule le système lymphatique. Il est préférable de brosser les peaux sèches dès le matin (avant la douche), car les toxines sont libérées et s’accumulent pendant le sommeil. Commencez par la plante des pieds et frottez-vous vers le haut tout en remontant les jambes et en direction du cœur. Faites la même chose en commençant par les mains, les bras. La routine est facile et ne devrait pas vous prendre plus de 5 à 10 minutes.Vous pouvez brosser à sec la peau tous les jours, mais faites-le au moins trois fois par semaine (et de préférence cinq) pour obtenir les meilleurs résultats .Evitez les brosses en nylon et synthétiques, car elles peuvent griffer et irriter votre peau.Il est également important de se brosser l’abdomen, la poitrine et le cou, mais effectuer des mouvements doux pour éviter d’endommager la peau.

    Lors des toutes premières séances de brossage de la peau à sec, celle-ci peut prendre une coloration plus ou moins rosée. C’est normal. Allez-y patte douce. Bientôt, d’ici quelques jours à quelques semaines, la peau répondra à votre soin par un éclat tonifié et une étonnante égalité même avec une augmentation de pression lors du brossage. Selon le tempérament, certaines personnes ressentent un afflux d’énergie suite au brossage, surtout avec la brosse ionique, ou alors l’inverse une grande détente. Votre réponse métabolique personnelle vous indiquera le meilleur moment pour effectuer ce rituel.
    Les principaux bénéfices du brossage du corps à sec sont multiples : exfolier la peau pour une oxygénation supérieure, tonifier, magnifier son grain, stimuler le système lymphatique, réduire la cellulite et gérer le stress. Avec la brosse ionique, une amélioration des échanges bioélectriques du corps est en outre atteint avec impact sur le bon fonctionnement des cellules et le développement de collagène. Ce soin s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes. On est tenté d’opposer diverses obligations au fait de réserver du temps pour le brossage du corps à sec. Nos raisons sont légitimes, pourtant c’est en faisant régulièrement le plein d’amour envers soi-même qu’on pourra en faire la distribution aux autres. Le rituel du brossage à sec ne prend que quelques minutes dans l’oasis de la salle de bain. Ce bonheur quotidien est un contrat privé qu’on peut signer en toute quiétude: "Je t’aime".

    https://books.google.fr/books?id=ZEitBAAAQBAJ&pg=PA210&lpg=PA210&dq=r%C3%B4le+des+ions+n%C3%A9gatifs+sur+les+chakras&source=bl&ots=ZIxL9Ui_EN&sig=ACfU3U1_iRv6kSM7Q-Uv5rV2Xxqb0rprBQ&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwj_tsiM18HkAhWjy4UKHTzXDjkQ6AEwCHoECAgQAQ#v=onepage&q=r%C3%B4le%20des%20ions%20n%C3%A9gatifs%20sur%20les%20chakras&f=false  


    Résultats encore plus surprenants parfois 
    Le brossage avec la brose Ionique aide à modifier les états de conscience et favorise le développement de l’intuition et de la conscience de son corps.
    Avec la brosse ionique, j’étais vraiment ravie de trouver cette heureuse combinaison, maintenant, en un seul geste :
    - j’oxygène et affine ma peau en la rendant lisse et éclatante;
    - j’active et augmente le niveau de mon énergie;
    - j’augmente et facilite le travail de mon système immunitaire;
    - j’élimine l’acidité, soit l’électricité positive de mon corps;
    - je prends soin de mes organes internes et de leur fonctionnement par la visualisation;
    - je développe mon intuition et la conscience de mon corps.

    Brosse massage

    Cette brosse en silicone est dotée d'aimants néodyme de 2000 gauss et en plus offre les bénéfices des ions négatifs.  
    La brosse de Magnetix Wellness est excellente pour votre cellulite, eczéma, acné.
    Brosser à sec votre corps, le matin avant votre douche en commençant de la plante des pieds en remontant jusqu’à la poitrine . En mouvement circulaire , vous agirez sur la lymphe et sur votre circulation sanguine.D’autre part ,vous allez éliminée vos peaux mortes. Puis passez sous la douche et savonnez vous en mettant votre gel douche sur la brosse, brosse encore . Votre peau sera douce et sera bien massée .
    Cette brosse s'aimante sur la barre du pommeau de douche , donc pas de bactéries, l'eau s'écoule et elle sèche rapidement.  
    En vente dans ma boutique en deux couleurs fushia et turquoise .  

    Cette brosse est également utile pour vos animaux de compagnie 

    Brosse animaux 1