<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

démons

La confrontation avec les forces démoniaques dans le cadre de l’évolution spirituelle

Une attitude lucide, détachée et prudente nous permettra toujours d’analyser, de comprendre et de facilement dépasser les situations difficiles qui apparaissent dans notre vie. Comme nous le savons, “La prudence est la mère de la sagesse”, et la compréhension profonde des aspects qui seront présentés ici nous permettra de garder la bonne direction sur la voie spirituelle, en évitant les détours et les compromis. 
Dans l’univers de l’être humain, l’ego est celui qui s’oppose le plus à l’évolution spirituelle. Il fait apparaître les luttes intérieures épuisantes qui créent de la souffrance et qui facilitent ainsi l’infiltration dans notre être des ennemis invisibles, que sont les démons. 
Pour tout être humain qui se trouve sur la voie spirituelle il arrive un moment où il sera testé. Les ennemis les plus acharnés auxquels nous sommes confrontés sur notre voie spirituelle sont les forces sataniques et démoniaques. Nous envisageons ici de mettre en lumière, pour qu’il nous soit plus facile de conscientiser et de comprendre, la nature du jeu perfide, plein de trucs et de pièges que les démons ourdissent pour nous détourner de la voie spirituelle, en faisant en sorte que certains régressent, et d’autres même abandonnent la voie.
L’une des tromperies classiques du diable et de nous faire croire qu’il n’existe pas. 
Dans notre démarche de devenir un être divin, qui a pour but dans sa vie la communion parfaite avec Dieu, la pratique spirituelle a une grande signification, surtout parce qu‘en vertu de la loi de la résonance, elle nous maintient toujours connectés aux valeurs divines que nous nous sommes proposés d’atteindre. 
Vivre toute notre vie dans un état d’inconscience, ignorer les valeurs spirituelles nous conduira toujours à la souffrance, aux luttes intérieures, aux troubles de toute sorte, à l’absence du vrai bonheur. Ce sont ces valeurs spirituelles, que tout être humain peut connaître parce qu’elles sont parsemées en chacun de nous, ce sont elles qui apportent le bonheur et l’accomplissement de l’âme, authentique et de longue durée. L’erreur consiste dans le fait que les gens cherchent désespérément à obtenir ce bonheur de façon illusoire : en accumulant des biens matériels, en satisfaisant toute sorte de plaisirs, par libertinage et avarice, autrement dit, à l’extérieur d’eux-mêmes. 
En vivant une vie où on réalise continuellement et constamment une certaine pratique spirituelle, en étant surtout le plus souvent raccordé aux valeurs divines, et si on cherche à toujours accomplir la volonté de Dieu en étant à l’unisson avec Son plan divin, l’être humain peut atteindre un état de bonheur véritable. Seulement en respectant les lois divines, en choisissant toujours de s’intégrer de façon harmonieuse dans ce monde, en faisant toujours du bien, l’homme peut atteindre l’état de liberté intérieure authentique où tout ce qui est bon et beau devient possible. Ainsi il arrive à vivre une vie sans les soucis quotidiens, sans les peurs et les angoisses qui sont si présentes dans une vie vécue de façon inconsciente. 
Pour réussir à nous rendre compte de ce qui se passe dans, avec et à travers notre être, il est nécessaire de toujours avoir une attitude d’auto observation pendant les activités quotidiennes, pour objectiver les réactions que nous avons par rapport aux différentes situations qui apparaissent. 
Mais nous devons éviter d’assumer de façon prépondérante et mentale les enseignements spirituels authentiques, fait qui conduirait à l’amplification de l’ego et pourrait déterminer la régression spirituelle. Dans ce sens, le manque d’attention et d’auto-analyse lucide et détachée sur notre être peut nous faire tomber dans les pièges du mental, qui sont toujours préparés par nos ennemis invisibles que sont les démons. 
Ainsi, les modèles négatifs sont caractérisés par leur comportement égoïste, la tendance aux ragots, l’orgueil, la vanité, les tendances égoïstes injustifiées, l’entêtement, la pétrification du cœur, l’hypocrisie misérable etc. Il est bien de nous souvenir que “ceux qui se ressemblent, s’assemblent”. À la lumière de la loi occulte de la résonance, violer constamment les préceptes éthiques et moraux divins entraîne la régression spirituelle et représente une contradiction flagrante du but poursuivi par la pratique spirituelle. 
À l’intérieur des petits groupes qui apparaissent et se développent, dans certains groupements spirituels, comme dans la société, les ragots, l’ignorance et l’esprit obtus persisteront. (ou tendance démoniaque qui apporte de la souffrance). Ce fait génère, en cascade des phénomènes de résonance occulte maléfique – qui sera propagée comme une épidémie – derrière lesquels se trouvent toujours des entités démoniaques qui agissent souvent de manière insoupçonnée.
Il existe des êtres humains qui, en se trouvant sous la direction d’un guide spirituel authentique sont avertis quant aux tendances démoniaques qu’ils manifestent, ils s’en rendent compte et reprennent la bonne voie. Mais il existe aussi des êtres, qui ignorent ces avertissements, et qui persistent dans leur faute, en s’immergeant de plus en plus dans la boue, en parvenant à manquer toutes les chances qu’ils ont eues sur la voie spirituelle. 
Le truc que les diables utilisent, de nous faire croire qu’ils n’existent pas, est appliqué justement pour nous empêcher d’opposer une résistance tenace à leurs attaques invisibles. 
Dans la lutte pour éliminer pour toujours de notre être les états démoniaques il est nécessaire de faire preuve de beaucoup de patience, de lucidité et de détachement.
La plus importante modalité d’attaque contre des forces démoniaques est l’opposition tenace aux impulsions qu’elles génèrent en nous et notre engrenage avec une volonté ferme, inébranlable dans une lutte ouverte suite à laquelle les démons s’enfuiront avec certitude. 
En connaissant une certaine modalité de contrecarrer leurs influences, armés avec de ténacité et de prudence, nous réaliserons ainsi le premier pas, suite auquel nous nous sentirons plus puissants et libres.
Une autre modalité importante de contrecarrer les influences démoniaques est le rire. À cause de leur orgueil, les démons ne supportent pas d’être ridiculisés, et surtout par la personne qu’ils influencent. Ainsi, l’éveil et l’amplification de l’humour, du rire sain a des effets d’exorcisation qui ne tarderont pas d’apparaître, fait qui nous aidera à déceler et à découvrir des trucs des démons qu’on n’observait pas avant. 
La gaieté et l’humour sont des états qui déclenchent des résonances profondément positives, qui élimineront spontanément la résonance avec des états de nature basse, inférieure. Amplifiez votre gaieté et votre sens de l’humour, car ce sont des qualités fondamentales associées à l’état de sagesse. Il est évident qu’un être ne peut être en même temps gai et en colère. Cela n’est pas possible ! C’est pourquoi il est très utile de chercher à être presque toujours gais et de bon humeur, car en attirant dans votre être par résonance les énergies de la joie et de la bonne disposition, les démons ne désireront plus y rester. Dans ce sens, il est important de réaliser que “un gramme de pratique équivaut à des tonnes de théorie”.
Daniel. "Les annales akashiques"

Ange 2