<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

hématome

IMMORTELLE ou HELYCRISE

Son nom en grec signifie soleil doré (helios crysos)  

Helycrise

Le nom d'immortelle viendrait de la longévité exceptionnelle de ses fleurs. On l'utilise couramment dans les compositions de fleurs séchées. Son parfum caractéristique est proche du curry. Présente sur l'ensemble du pourtour méditerranéen, la principale région de production d'immortelle est la Balagne en Corse.

Nom scientifique : Helichrysum italicum
Noms communs : immortelle, immortelle d'Italie, fleur de la Saint-Jean
Nom anglais : everlasting flower
Classification botanique : famille des astéracées ( Asteraceae)

FORMES & PRÉPARATIONS 
Crèmes, huiles essentielles, tisanes, infusions, lotions, inhalations, fumigation
Utilisée sous des formes diverses, l'immortelle a bien des vertus, au premier rang desquelles une efficacité reconnue pour les soins portés aux hématomes. 
Remarquablement efficace
On l’utilise seule, mais le plus souvent mélangée à d’autres huiles essentielles, au sein de préparations magistrales, en phytothérapie clinique.
Elle est remarquablement efficace dans les suites de chirurgie, en particulier esthétique, les hématomes, les troubles circulatoires, la couperose, les hémorroïdes, mais également en accompagnement de radiothérapie.
Elle soigne à merveille hématomes et inflammations. Et si elle préserve la jeunesse de l'épiderme, l'immortelle est aussi une alliée minceur de choix. Une aubaine pour qui veut embellir sa peau au naturel.

C'est parce qu'elle ne se fane jamais que cette petite fleur jaune porte le doux nom d'immortelle. "Elle s'épanouit dans les terres rocailleuses et baignées de soleil qui ne retiennent pas l'eau, car elle n'a pas besoin d'être irriguée régulièrement. Il n'en existe pas de moins de cinq cents variétés, mais seulement cinq ou six permettent d'en extraire une huile essentielle, riche en molécules actives" Ainsi, l'immortelle blanche est très appréciée en parfumerie pour ses notes épicées, la bleue l'est pour son action anti-oxydante, celle des "dunes" pour son action anti-âge.

Mais la star de toutes, c'est l'Helichrysum italicum de Corse ! Plébiscitée dans les soins cosmétiques, c'est elle qui possède la plus forte teneur en molécules actives. Elle est célèbre, entre autres, pour ses propriétés cicatrisantes, rivalisant même avec certaines crèmes de la médecine allopathique. C'est aussi un ingrédient de choix dans les crèmes anti-âge pour son action régénérante en surface, mais aussi en profondeur dans le derme. Enfin, on retrouve son huile essentielle dans certains soins minceurs, car elle facilite la mobilisation des acides gras.

AUTRES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DÉMONTRÉES
L'immortelle est également connue pour ses vertus cicatrisantes et antispasmodiques. Décongestionnante, l'immortelle est un antidouleur et un anti-inflammatoire.

HISTOIRE de l'utilisation de l'immortelle en phytothérapie
La mythologie grecque associe l'immortelle au dieu Apollon, dont on raconte qu'il se coiffait parfois de ses fleurs jaunes pour rappeler, à tous, sa propre immortalité. Il semble toutefois que l'on ignora longtemps les qualités médicinales de l'immortelle, que l'on jugeait trop envahissante et même trop parfumée.
C'est la princesse Nausicaa, fille d'Alkinoos, roi des Phéaciens, dont la beauté, disait-on, égalait celle d'une déesse, qui, la première, en a décelé les propriétés. Elle utilisait, en effet, l'immortelle comme soin du corps et du visage. Pourtant, on délaissa pendant de nombreux siècles cette plante qui affectionne le sud de la France, les pays méditerranéens et tout particulièrement la Corse. C'est ainsi qu'au XIXe siècle, on put la retrouver, grâce à Napoléon, qui restait épris de ces terres où il était né. Si, pendant la Première Guerre mondiale, l'immortelle fut employée pour purifier l'air des hôpitaux où les soldats mouraient, longtemps, on ne lui accorda que peu d'intérêt. La reconnaissance de ses vertus en phytothérapie n'est donc qu'assez récente et c'est seulement au cours du XXe siècle que l'on redécouvrit son effet bénéfique dans le traitement de certaines affections.

ELLE CALME L'ACNÉ ET AIDE LA PEAU À CICATRISER
"L'immortelle est dix fois plus puissante que les crèmes à l'arnica pour résorber une bosse ou une ecchymose" C'est grâce à sa forte concentration en acétate de néryle, qui fluidifie le sang et limite la coagulation, qui provoque ensuite le bleu. En appliquant son eau florale directement sur une plaie, même ancienne, on accélère la réparation cutanée. Et cela marche aussi pour soigner une couperose ou atténuer des cernes.

Anti-inflammatoire, elle soulage aussi les brûlures ou les douleurs consécutives à une plaie. Elle est aussi redoutable pour calmer l'inflammation de l'acné et réparer l'épiderme, évitant ainsi l'apparition de cicatrices. 
Elle agit aussi sur affections cutanées (eczéma, acné) et arthrite, rhumatismes 
Mais son utilisation dans des formules pour peaux à problèmes est rare. Car elle coûte cher et d'autres actifs moins onéreux lui sont le plus souvent préférés.

ELLE RETARDE LES SIGNES DE L'ÂGE
Si l'immortelle sait soulager les maux cutanés, elle est aussi très précieuse pour conserver sa jeunesse au visage. Elle favorise la production de collagène, cette protéine qui assure l'élasticité et la souplesse des tissus. Elle redensifie aussi le derme, qui est le matelas de soutien de l'épiderme.

"L'extraction de la fleur d'immortelle avec des solvants naturels nous a permis de découvrir de nouvelles molécules actives comme des polyphénols, de la vitamine E (anti-oxydante), des sucres et des lipides (phytostérols) qui ont une action directe sur la couche cornée. Ils favorisent en effet le renouvellement cellulaire et contribuent au bon état des fibres d'ancrage de la jonction dermo-épidermique. Ce qui garantit la souplesse de la peau. Résultat, les rides s'impriment moins facilement et sont, de surcroît, moins profondes.
Cernes: une noix de votre baume à l'Immortelle , 2 fois par jour, matin et soir. (Attention à ne pas en mettre dans vos yeux!) 
Couperose: une noix de crème hydratante, 2 fois par jour, jusqu’à guérison.
Cicatrices, vergetures: 2 fois par jour, jusqu’à cicatrisation.
Entorses Voie cutanée : 3 gouttes pures sur l’entorse, après l’avoir refroidie avec une poche de glace, 1 fois par jour, jusqu’à disparition de l’entorse.
Acouphènes: autour de l'oreille 3 fois par jour jusqu'à amélioration.

SES ACTIFS FONT FONDRE LA GRAISSE
Si on retrouve l'huile essentielle d'immortelle dans certains soins minceur, c'est parce qu'elle contient plus de 10 % d'italidiones. Ces molécules ont la particularité d'assouplir les fibres qui emprisonnent les lipides et empêchent leur élimination. Sous l'action de l'huile essentielle d'immortelle, ces acides gras sont libérés et peuvent donc être utilisés comme carburant par le corps. En plus, l'action sur la circulation stimule et participe à la bonne élimination des cellules adipeuses.

5 PRINCIPAUX BÉNÉFICES
1. Anti-hématome
Parmi ses composés actifs, les cétones sesquiterpéniques présentes dans son huile essentielle (HE), ont une action souveraine contre les traumatismes physiques, y compris les entorses. Elles soulagent aussi les troubles circulatoires (jambes lourdes, varices, maladie de Raynaud).

2. Stimulant biliaire
Traditionnellement, on l'utilise pour faciliter la production de bile (action cholérétique) ainsi que son évacuation (action cholagogue), en cas de troubles biliaires. On la recommande aussi pour son action protectrice et détoxifiante du foie.

3. Anti-spasmodique
Ses composés amers sont efficaces contre les troubles digestifs avec douleurs (dyspepsie). La forte concentration d'acétate de néryle, aux vertus antispasmodiques, aident à soulager stress, peurs, angoisses et à retrouver la bonne humeur.

4. Cicatrisant
Grâce à ses pouvoirs anti-âge exceptionnels (surtout l'immortelle de Corse), elle facilite la cicatrisation de la peau (rides, plaies, brûlures superficielles, piqûres d'insecte...), soulage prurit, psoriasis et fluidifie couperose et varicosités.

5. Contre les troubles métaboliques
Son usage est également préconisé, en friction, contre les bouffées de chaleur, et en ingestion orale (1 goutte dans 1 cuil. à café d'huile d'olive matin et midi) contre le cholestérol.

SOUS QUELLE FORME ?
Infusion : faire infuser 1 cuil. à café de fleurs séchées pendant 5 min, dans 15 cl d'eau frémissante. Boire 1 à 3 tasses/jour par repas en cas de troubles digestifs, en dehors des repas jusqu'à amélioration des troubles.

Huile essentielle : issue de l'espèce Helichrysum arenarium, elle s'utilise en massage, pure ou diluée à 50 % dans une huile végétale. Seul inconvénient : son prix élevé car elle est rare. La différencier de l'HE des Balkans (H.angustifolium), plus anti-inflammatoire.

Hydrolat : obtenu à partir de la distillation à la vapeur d'eau des parties aériennes de la plante, on l'utilise en lotion pour ses vertus anti-hématomes, circulatoires, cicatrisantes. Prescrit par voie orale par un médecin, il peut apaiser les bleus de l'âme.

REMÈDES MAISON
Crème et huiles antirides : compte tenu de son pouvoir anti-âge exceptionnel à l'égard des peaux matures, cette fleur qui ne fane jamais, même après avoir été cueillie, entre dans la composition de bon nombre de soins ciblant tous les besoins (crème de jour, de nuit, lait démaquillant, baume, sérum, lotion...).
Pour réaliser un soin "maison ", mélanger 10 gouttes d'HE Helichrysum arenarium avec 50 ml de crème de soin ou 50 ml d'huile végétale (amande, argan, jojoba...), d'origine biologique de préférence.

OU ACHETER ?
1- Hydrolat   ICI 


Immortelle hydrolat

2- Huile essentielle BIO   ICI 

Immortelle huile essentielle

3- Soin visage et corps BIO   ICI 

Immortelle oleanat

4- Savon Bio 140g - SPIRULINE et IMMORTELLE   ICI 
Immortelle savon