<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

mémoire

ET SI LE CHOCOLAT RENDAIT INTELLIGENT ?

Bonne nouvelle ! Manger du chocolat permettrait d'améliorer nos capacités cognitives.
Nombreuses sont les études scientifiques qui cherchent à savoir si le chocolat a des effets bénéfiques prouvés sur l’organisme des amateurs de pralines, de caraques et autres truffes. Si des théories avancent l’intérêt que savourer un carré de chocolat une fois par semaine permet de lutter contre les pathologies cardiovasculaires et les risques d’accidents vasculaires cérébraux, une autre théorie fait désormais le lien entre le chocolat et les capacités intellectuelles.
Ces propos méritent que nous nous intéressions de plus prêt à ce sujet.

Chocolat cognitif

CHOCOLAT ET INTELLIGENCE: le profil de cette étude scientifique
Nous devons cette étude au travail conjugué des équipes de chercheurs de l’Université du Maine, de l’Université d’Australie du Sud, et de l’Institut de la Santé basé au Luxembourg. Elle s’inscrit dans la droite lignée d’une étude pilotée depuis les années 1970, la Maine-Syracuse Longitudinal Study. Celle-ci s’intéresse initialement à la relation entre la pression artérielle et les performances du cerveau.
Entre 2001 et 2006, il a été décidé d’intégrer une série de questions sur les habitudes alimentaires à poser au panel représentant 1 000 personnes, de tout âge, sur les 7 vagues de questionnaires lancées. Au sein des habitudes alimentaires, la consommation de chocolat a été mise en avant. Quant aux tests cognitifs, ils ont porté sur 6 thématiques : la numération, la capacité d’abstraction, la mémoire (visuospatiale, de travail, et verbale), et le test « mini mental ».

CONCLUSION : le chocolat, un atout pour le fonctionnement du cerveau
Les résultats montrent que les personnes qui atteignent les meilleurs scores aux différents tests sont celles qui consomment du chocolat au moins une fois par semaine. Pour être plus précis, ces scores impliquent 5 tests sur 6, seule la capacité de mémoire verbale n’affiche aucune corrélation apparente avec la consommation de chocolat.
Très concrètement, dans notre quotidien, le chocolat renforcerait notre aptitude à mieux nous souvenir d’une liste d’achats, ou encore d’un numéro de téléphone, et même de consolider notre capacité à gérer plusieurs tâches en même temps. Comment ? Grâce aux flavonoïdes, présents à un niveau élevé dans les fèves de cacao.

LES FLAVONOÏDES BOOSTERAIENT L'ACTIVITE DU CERVEAU
Composés naturellement présent dans les plantes, les flavonoïdes contribuent à réparer leurs lésions et à assurer leur protection face aux dangers incarnés par les maladies et les parasites. Leur présence dans notre alimentation aurait un impact positif sur certaines pathologies chroniques, et sur notre système cardio-cérébro-circulatoire. Ils aideraient aussi à stimuler la mémoire, en jouant un rôle actif de vasodilatateur, ce qui améliorerait la circulation sanguine, bénéfique pour l’irrigation et le bon fonctionnement du cerveau.
Ce que ne dit pas (encore) cette étude
: quelle catégorie de chocolats vaut-il mieux privilégier ? Chocolat noir, blanc ou au lait ? En effet, la concentration en flavonoïdes n’est pas la même selon le type de chocolat savouré. Néanmoins, si ce sont bien les flavonoïdes qui ont une influence sur nos capacités cognitives, préférez déguster quelques carrés de chocolat noir, dont le taux de cacao se révèle être le plus important.

Source: www.planetechocolat.com

Chocolat amour