<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

oméga3

Consolidez votre santé par la nutrithérapie

Antioxydants, anti-inflammatoires, immunostimulants ou anti-tumoraux… 
Ce sont là les principaux agents actifs que les nutritionnistes recherchent actuellement dans les fruits et légumes. 
De quoi vous permettre d’échapper aux maladies de civilisation… et de vieillir moins vite !  

Une proportion de plus en plus importante d’enfants sont atteints de pathologies comme le diabète gras, le cancer du côlon ou les maladies coronaires…

Terrible !… Car ces maladies étaient jusqu’ici généralement réservées aux adultes d’un certain âge.

Mais ceci n’empêche pas, bien sûr, que l’Alzheimer ou d’autres maladies dégénératives touchent près des trois quarts de la population des plus de soixante dix ans.

Et cela empêche tout aussi peu l’anxiété, la dépression, l’allergie, la spasmophilie ou autres dysfonctions de devenir des normes.

Bref, ça va mal ! ça va très mal !

Alors, à moins qu’on trouve quelque chose de mieux, la prévention par une nutrition adaptée aux problèmes de notre époque s’impose clairement comme un des seuls moyens raisonnables d’échapper à cette dégénérescence collective désormais bien entamée. 

Pour cela vous disposez d’une quantité sans cesse croissante de compléments nutritionnels extrêmement performants.

Ils vous assurent les apports en vitamines, minéraux, enzymes, acides aminés, hormones ou neuromédiateurs devenus indispensables pour résister au mode de vie moderne, c’est à dire, essentiellement, à la pollution et au stress. 

Toutefois, l’alimentation demeurant la principale source d’entrée de tous ces nutriments, de nouvelles approches diététiques apparaissent également. 

Autrefois, la diététique ciblait plutôt les teneurs en protéines, lipides, glucides, vitamines et minéraux.

Mais aujourd’hui, nos nutritionnistes s’intéressent beaucoup plus aux antioxydants, probiotiques, polyphénols ou Oméga 3…

Quand ce n’est pas aux actifs anti-cancer, anti-adipeux ou anti-âge…

Si bien que, grâce à ces nouvelles orientations, nous savons à présent que les caroténoïdes des carottes, tomates, crucifères ou abricots protègent contre les maladies cérébro-vasculaires ou certains cancers grâce à leur effet anti-inflammatoire par inhibition de la cyclo-oxygénase, et à une action antioxydante qui empêche la peroxydation des LDL et les mutations de l’ADN… 

Comme vous le voyez, on est loin des calculs de rations caloriqueset des proportions lipido-glucido-protidiques ! 

 

La révolution nutritionnelle

Si l’on voulait brièvement résumer le régime conseillé par ces nouveaux nutritionnistes avant tout soucieux de protection, il ne serait évidemment pas très différent de ce que l’on connaît déjà. 

La consommation des fruits et légumes frais y conserve naturellement la toute première place.

Toutefois la nouveauté réside dans une lourde insistance sur les crucifères et les alliacés

C’est dans ce genre de domaines qu’il faut chercher les tendances les plus récentes. 

Ensuite arrivent les légumineuses avec, en vedette, un soja et ses dérivés qui laissaient encore dubitatifs certains diététiciens mais qui s’avèrent aujourd’hui les champions des porteurs de nutriments protecteurs. 

Autre nouveauté : la montée irrésistible des aromates et épices autrefois considérés comme des phytothérapiques de seconde zone et qui deviennent à présent de véritables compléments nutritionnels. 

Les huiles végétales ont, quant à elles, profité de la découverte des propriétés extraordinaires des Oméga 3 pour se refaire une santé.

Mais ce sont surtout les poissons gras qui ont bénéficié de la plus exceptionnelle revalorisation, tout comme – bien que dans un tout autre domaine – le thé et le jus de raisin, fermenté ou non. 

Dans le même temps les algues sont apparues et ont très vite joui de la reconnaissance franche et massive des nutritionnistes. 

Enfin, les fruits secs ont conservé leur potentiel de sympathie, avec les amandes, noix et noisettes en tête. 

Tout cela, comme on l’a dit, n’est finalement pas si nouveau… mais seulement au premier coup d’œil car ce n’est que dans le détail que l’on peut apprécier la réelle révolution.

Loin de la diététique des années 60 ou 70, nous avons à présent affaire à ce qu’il est convenu d’appeler « la nutrithérapie ».

Cette science de la nutrition se démarque en effet de son ancêtre diététique en cela qu’elle s’attache essentiellement à réduire les modifications biologiques entraînant la maladie ou le vieillissement.

Mais, me direz-vous peut-être, ne sommes-nous pas toujours là dans la même recherche de la santé que par le passé ?

Certes, mais ce qu’il y a de nouveau, c’est que, dans cette recherche de la santé, la nutrithérapie s’intéresse électivement à des constituants alimentaires bien précis, comme les : 

  → vitamines C, E et B, 

   caroténoïdes, 

   polyphénols, 

   phytostérols, 

   fibres, 

   phytooestrogènes, 

   acides aminés, 

   acides gras insaturés, 

   glucides à faible index glycémique, 

   indoles, 

   curcuminoïdes, 

   saponines, 

   sulfures allyliques, 

   acide salicylique, 

   glutathion, 

   isothiocyanates, etc, etc. 

Soyons honnête : la diététique de nos parents et grands parents ne faisait pas ça !

Nutri

 

Les effets protecteurs des nutriments « stars »

Toute cette moderne nutrithérapie pourra d’ailleurs vous sembler un peu compliquée

Pour éviter cet écueil, il y a fort heureusement des nutriments stars,dans ces nouvelles approches.

Ce sont des nutriments médicaments dont vous disposerez de la manière la plus simple et la plus naturelle qui soit, c’est à dire… dans les fruits et légumes !

Il vous suffira tout simplement de les choisir en fonction de vos tendances pathologiques personnelles

C’est précisément ce que nous allons étudier aujourd’hui… 

 

  ᐅ La vitamine C

La vitamine C, que tout le monde connaît depuis fort longtemps pour ses vertus stimulantes a aujourd’hui été investie d’une mission beaucoup plus large puisqu’elle vous protègera contre :

   les maladies cardiovasculaires,

→ les accidents cérébrovasculaires, 

  → l’Alzheimer, 

  → les maladies oculaires dégénératives,

  → certains cancers…

C’est un antioxydant, un stimulant immunitaire, un détoxifiant, un antiagrégant plaquettaire, un hypotenseur, un hypocholestérolémiant, un antiallergique et un antistress… 

Son fruit numéro un est le kiwi

 

  ᐅ La vitamine B9 

Cette vitamine phare vous protègera contre :

  → les maladies cardiovasculaires,

  → les accidents cérébrovasculaires, 

  → l’Alzheimer, 

  → les malformations fœtales,

  → le cancer du côlon. 

Elle stimulera votre système immunitaire, interviendra dans la croissance de vos cellules, participera à la myélinisation de vos cellules nerveuses et à la synthèse de vos neuromédiateurs… 

Vous la trouverez surtout dans les légumes verts

 

  ᐅ Les caroténoïdes 

Ils sont au pluriel !

Quels sont donc les caroténoïdes les plus importants, dans la nouvelle nutrithérapie ?

Ce sont :

  → le bêtacarotène, 

  → le lycopène, 

  → la lutéine,

  → la zéaxanthine. 

Ils vous protègeront contre :

  → les maladies cardiovasculaires, 

  → les accidents cérébrovasculaires, 

  → les cancers du sein, du côlon et de la prostate, 

  → les maladies oculaires dégénératives. 

Cela dit, chacun d’entre eux a naturellement des actions spécifiques.

Vous les trouverez avant tout dans les carottes, les tomates et les crucifères

 

  ᐅ Les polyphénols 

Il vous protègeront contre :

  → les maladies cardiovasculaires,

  → les accidents cérébrovasculaires, 

  → certains cancers,

  → l’ostéoporose. 

Ce sont de puissants antioxydants, des anti-inflammatoires, des antiagrégants plaquettaires, et enfin des inhibiteurs de la prolifération cellulaire et de l’angiogénèse. 

Leurs principales sources sont le raisin, le thé vert et la pomme

 

  ᐅ Le sélénium

Ce remarquable minéral vous protègera contre :

  → les maladies cardio-vasculaires, 

  → le cancer de la prostate,

  → la dépression, 

  → la polyarthrite rhumatoïde, 

  → la maladie de Crohn,

  → l’asthme. 

C’est un antioxydant et un anti-inflammatoire, un antiagrégant plaquettaire, un stimulant immunitaire, un détoxifiant et un antidépresseur. 

Vous en trouverez surtout dans les céréales complètes, les crucifères, l’ail et l’oignon

 

  ᐅ Les isoflavones 

Les isoflavones vous protègeront contre :

  → les maladies cardiovasculaires, 

  → les cancers hormonaux dépendants,

  → l’ostéoporose. 

Vous les trouverez essentiellement dans le soya et ses dérivés

 

  ᐅ La vitamine E 

Cette vitamine vous protègera contre :

  → les maladies cardiovasculaires, 

  → l’Alzheimer,

  → le cancer de la prostate. 

Elle est douée d’une remarquable action antioxydante sur les lipides, ce qui lui permet de protéger vos membranes cellulaires.

C’est aussi un antiagrégant plaquettaire. 

Vous la trouverez avant tout dans l’huile de germe de blé, le germe de blé et les noix

 

  ᐅ Les Oméga 3 

Ces fameux Oméga 3 vous protègeront contre :

  → les maladies cardiovasculaires,

  → les cancers du sein, du côlon et de la prostate. 

Ils diminueront également vos triglycérides, réguleront votre immunité, préviendront l’insulinorésistance, la dégénérescence maculaire et l’accouchement prématuré.

Ce sont d’excellents antiagrégants plaquettaire, des anti-inflammatoires, vasodilatateurs, anti-tumoraux et antidépresseurs. 

Leurs aliments sont les poissons gras et les huiles de colza, chanvre, noix et cameline

 

Les objectifs de la nutrithérapie

Bien sûr, au-delà de ces stars, les fruits et légumes regorgent d’une foule d’autres nutriments travaillant eux aussi à la conservation de votre santé et au recul du vieillissement. 

Chacun ajoute sa pierre à l’édifice de la lutte contre les grands facteurs de maladies actuellement ciblés par les nouveaux nutritionnistes :

  → l’augmentation des LDL, des triglycérides et de l’homocystéine, 

  → l’hypertension, 

  → l’insulinorésistance, 

  → l’obésité,

  → l’inflammation… 

Pour écarter ces différents fauteurs de troubles, la nutrithérapie préconise la mise en application d’un certain nombre de règles qui lui sont spécifiques.

Elles sont évidemment assez nombreuses… Mais étant essentielles à votre maintient en bonne santé, je vous livre ici les plus importantes d’entre elles.  

  → Renforcez l’activité antioxydante de votre alimentation en consommant le plus possible d’aliments antioxydants. 

  → Réduisez la production de radicaux libres en privilégiant les végétaux hypocaloriques et en évitant les aliments à index glycémique élevé, ou riches en graisses saturées et en acide arachidonique.

  → Maintenez votre sensibilité à l’insuline en renonçant, là encore, aux aliments à index glycémique élevé et aux graisses saturées, et en limitant, de toute manière, l’apport calorique.

  → Diminuez le taux d’homocystéine en consommant des végétaux riches en vitamines B6, B9 et B12. 

  → Renforcez votre système immunitaire en consommant prébiotiques et probiotiques, vitamines C et E, bêtacarotène, zinc, fer, sélénium et Oméga 3. 

  → Finissez-en avec l’inflammation à l’aide d’Oméga 3, polyphénols, sélénium, salicylates et curcuminoides, et en réduisant l’apport calorique, les graisses saturées et les aliments à index glycémique élevé. 

  → Maintenez votre équilibre hormonal en réduisant l’apport calorique et en faisant de l’exercice. 

  → Diminuez vos taux de LDL et de triglycérides en augmentant la consommation de graisses végétales insaturées et en diminuant les aliments à index glycémique élevé. 

  → Respectez votre flore intestinale avec des fibres et des fructo-oligosacharides. 

  → Maintenez votre équilibre acido-basique en insistant simplement sur les produits végétaux au détriment des produits animaux. 

  → Equilibrez vos prostaglandines en augmentant les Oméga 3 et en supprimant les produits laitiers et carnés. 

  → Diminuez l’activité plaquettaire avec des aliments contenant des polyphénols, de l’acide salicylique, des acides oléiques et des Oméga 3.

  → Respectez votre équilibre phospho-calcique avec du calcium végétal, de la vitamine D et une limitation des phosphates d’origine animale. 

  → Maintenez votre équilibre potassium-sodium en vous assurant un apport suffisant d’aliments végétaux non transformés. 

  → Diminuez la glycation en réduisant le plus possible la quantité d’aliments cuits et à index glycémique élevé. 

  → Maintenez l’équilibre anabolisme-catabolisme avec des protéines végétales sans excès calorique. 

 

Les sources nutritionnelles

(d’après le Dr Jacky Thouin)

Tout ça, c’est bien joli, même si c’est un peu compliqué, mais…comment faire ?

Eh bien, pour commencer, il vous suffira de consommer en priorité les aliments contenant les nutriments qui comblent vos carences

Par exemple, si vos avez tendance aux rhumes à répétition, c’est que vous êtes carencé en vitamines C et E, en zinc, etc. (voir plus haut au paragraphe consacré au renforcement du système immunitaire).

Ensuite, plongez-vous dans la liste qui suit : vous y trouverez les aliments correspondant à tous ces nutriments essentiels : 

  ✵ Vitamine C : kiwi, cassis, goyave, agrumes, avocat, fruits rouges dont la fraise, mangue, crucifères, pomme de terre.

  ✵ Vitamine E : germe de blé, huiles végétales, oléagineux, avocat, kiwi, mangue, choux, fenouil.

  ✵ Vitamine A : carotte, abricot, crucifères, persil, potiron, haricots verts, mangue, algues.

  ✵ Lycopène : tomate, melon, pastèque, goyave, pamplemousse rose.

  ✵ Lutéine et zéaxanthine : légumes verts, crucifères, mangue, kiwi, maïs, orange.

  ✵ Polyphénols : thé, cacao, raisin, pomme, oignon.

  ✵ Sélénium : céréales complètes, noix, sésame, ail, asperge, oignon, poireau, endive, crucifères.

  ✵ Zinc : levure de bière, céréales complètes, légumes secs, germe de blé, noix, amandes.

  ✵ Fer : légumes secs, soja, algues, avocat, levure de bière, cacao.

  ✵ Oméga-3 : huile de colza, noix, pourpier (acide alpha-linolénique), poissons gras et algues (EPA et DHA). 

  ✵ Oméga-6 : huiles végétales (acide linoléique), huiles de bourrache, onagre et pépin de cassis (gamma-linolénique).

  ✵ Acide oléique : huiles végétales monoinsaturées (olive, colza),avocat, amandes et autres oléagineux, cacao.

  ✵ Acides aminés soufrés : légumes secs, soja, ail et oignons, crucifères, levure de bière.

  ✵ Tryptophane : céréales complètes (sauf maïs) et légumes secs, soja, banane, avocat, pamplemousse, noix, levure de bière, cacao, dattes. 

  ✵ Phénylalanine : pois, avoine, cacao.

  ✵ Vitamine B3 : levure de bière, germe de blé.

  ✵ Vitamine B6 : céréales complètes, germe de blé, légumes secs, soja, levure de bière, ail, pomme de terre, banane, avocat, oléagineux.

  ✵ Vitamine B9 : levure de bière, légumes verts à feuilles, haricots verts, avocat, oléagineux, agrumes, algues.

  ✵ Vitamine B12 : poissons. 

  ✵ Autres vitamines B : levure de bière, céréales complètes, légumineuses.

  ✵ Magnésium : cacao, fruits séchés, amandes et autres oléagineux, céréales complètes, légume secs, soja, pourpier. 

  ✵ Calcium : tofu, figues séchées, amandes, crucifères, fenouil, germe de blé, algues, sésame, légumes secs.

  ✵ Phytoestrogènes : céréales complètes, légumineuses et surtout soja.

  ✵ Glutathion : avocat, asperge, crucifères, oignon, noix.

  ✵ Lécithine : soja.

  ✵ Molybdène : céréales complètes, légumineuses.

  ✵ Chrome : céréales complètes, germe de blé, levure de bière, brocoli.

  ✵ Silicium : céréales complètes, ail et autres alliacés. 

  ✵ Cuivre : céréales complètes, légumes secs, cacao.

  ✵ Iode : alliacés, crucifères, soja, et surtout algues et fruits de mer.

  ✵ Fluor : thé vert.

  ✵ Coenzyme Q10 : céréales complètes, noisettes, épinards, huiles végétales, algues, sésame, soja.

  ✵ Vitamine D : cacao, levures, champignons, poissons gras.

  ✵ Vitamine K : crucifères, algues.

  ✵ Manganèse : thé, céréales complètes, gingembre, légumes secs, bananes.

  ✵ Potassium : fruits séchés, oléagineux, banane, avocat abricot, kiwi, algues, céréales complètes.

  ✵ Isothiocyanates et indoles : crucifères, et surtout brocoli et choux.

  ✵ Sulfures allyliques : alliacés.

  ✵ Terpènes : agrumes, pomelo.

  ✵ Saponines : soja, pois chiches et autres légumineuses, huiles végétales, raisin, thé.

  ✵ Bétaïne : betterave, brocoli, épinards.

  ✵ Choline : soja.

  ✵ Lithium : céréales complètes, légumes racines, produits de la mer

 ✵ Fibres insolubles : asperges, carottes, haricots verts, fruits rouges, poires.

  ✵ Fibres solubles : légumineuses, avoine, algues, noix, pommes, banane, pomelo.

  ✵ Oligosaccharides : artichaut, alliacés, banane, asperge, céréales, chicorée (inuline).

  ✵ Amidon résistant : banane, pois, maïs, légumineuses.

  ✵ Phytostérols : huiles végétales, oléagineux, légumineuses.

 

Mangez Mieux pour vivre Mieux .....