<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

petit déjeuner équilibré

CONGEE OU CANJA

Oubliez pétales de céréales, jus d’oranges, pain et confiture, smoothie, crème "Budwig" et autres originalités pour le petit déjeuner. Préparez-vous de la bouillie ou gruau de riz (son nom anglais est "congee").
C'est l'un des plats traditionnels du Portugal et d'autre pays lusophones,
C’est le petit déjeuner quotidien et traditionnel des chinois, mais aussi des japonais, vietnamiens,…Léger, très digeste et en même temps très reconstituant, il vous évitera fringales et grignotages avant midi.
Additionné de légumes, fruits, graines, épices, bouillons de viandes, voir même racines ou plantes, il peut avoir en plus certaines vertus thérapeutiques. Il est souvent préconisé pour traiter fatigue chronique, inappétence, selles molles, surpoids, car de nature neutre et de saveur douce, il aura l’action de nourrir, tonifier de façon douce, et d’être en plus légèrement diurétique.
Trop souvent absent par manque de temps ou sinon ingurgité à la va-vite, notre petit déjeuner occidental comporte beaucoup d’erreurs, du point de vue de la diététique.
Ce premier repas est important car il apporte l’énergie pour entreprendre la journée. Mais au moment où le corps s’éveille, les activités digestives ont du mal à recommencer leurs activités, créant souvent une nausée, un écoeurement pour les aliments. Un jus d’orange trop froid est tout à fait contre-indiqué, et pires encore les mélanges lait et jus d’orange, comme d’ailleurs le café au lait ou même le thé au lait.
On pense aussi bien faire en mangeant des céréales soufflées, chocolatées, allégées en sucres ; celles-ci contiennent souvent de l’aspartame, des parfums artificiels et surtout le procédé industriel pour souffler les céréales augmente leur pouvoir glycémiant . Pas mieux pour le musli ou le bol "Budlwig "que l’on pense énergétisants : les céréales sont crues et très indigestes, selon les principes de la Médecine Chinoise, de même pour tous les jus de fruits ou légumes crus, l’apport de bananes ou fruits exotiques, le mélange avec des laitages, qui sont souvent de nature fraiche, et bien trop froids pour le démarrage de la digestion au petit matin.
La naturopathie préconise, à juste titre, des aliments riches en vitalité, raison pour laquelle le cru est souvent privilégié. La diététique traditionnelle chinoise, vieille de 2500 ans, favorise aussi la vitalité de l’aliment, son "Jing", son essence, mais considère que plus l’aliment est cru, plus il est difficile à digérer.

"Manger comme un prince le matin, comme un roi à midi, comme un pauvre le soir" illustre bien ce principe. Cela veut dire manger de façon douce, légère, digeste, reconstituante le matin, grâce aux céréales (considérées comme un aliment noble) qui auront la vertu de tonifier l’énergie, sans brusquer trop le corps au niveau de l’assimilation.

Que manger alors au petit-déjeuner ?
L’idéal est de commencer par une tasse d’eau chaude qui va permettre de réchauffer le bol alimentaire et d’adoucir le terrain digestif et les intestins.
Vous pouvez bien sûr vous préparer un thé, un café, une tisane ou autres, manger des fruits si vous en avez envie. Mais oubliez les jus de fruits, surtout d’oranges industriels. Sortez du concept du "multivitaminés", ces jus sont trop sucrés, trop acides, trop agressifs pour l’estomac le matin à jeun.
Si vous voulez rester sur une formule occidentale traditionnelle et si vous manquez de temps, privilégiez les céréales, sous forme de pain complet bio, galettes de riz, pain des fleurs (châtaignes, sarrazin…) tartinés de purée d’amande, noisette, sésame ou même de vrai beurre, miel, confiture maison en quantités raisonnables. Si vous préférez les céréales soufflées, les choisir si possible bio, sans sucres ajoutés. Vous les agrémenterez de laits végétaux, type lait de riz, d’amande soja que vous préfèrerez au lait de vache. Vous pouvez aussi expérimenter le porridge d’avoine chaud, très pratiqué dans les pays scandinaves et anglophones, très intéressant aussi en hiver, pour vous donner de l’énergie pour la journée.

Si vous voulez expérimenter la version traditionnelle chinoise, le gruau de riz est très intéressant à pratiquer sur une semaine, pour tester à la fois les bienfaits sur la digestion et l’énergie, mais aussi son impact sur la concentration, l’ancrage et la sensation d’être plus en lien avec la Terre.
Je vous donne à la fin de cet article quelques recettes, mais l’idéal est de préparer une base neutre de gruau pour plusieurs jours, ni salée, ni sucrée et de l’agrémenter au fil de vos envies et humeurs.
Vous pourrez choisir la version sucrée, mais attention de ne pas tomber à nouveau dans le piège du trop sucré qui risque de déclencher une dépendance systématique pour cette saveur très affective. Le sucre appelle le sucre qui appelle le sucre et qui, à force peut léser la Rate (et le pancréas) créant une tendance aux crise d’hypoglycémie et une fatigue chronique.

Voici donc quelques recettes : le porridge d’avoine traditionnel, la base du gruau de riz et quelques variantes possibles.
1- Porridge d’avoine traditionnel :
Préparation et cuisson : 5 minutes
- Ingrédients (par personne) : 1 verre d’eau ou de lait (de préférence végétale), 4 cuillères à soupe de flocons d’avoine (mais cela pourrait aussi être des flocons de riz, d’orge, de sarrasin ou azukis), un peu de sel, sucre roux ou sucre complet
- Préparation
Amener l’eau ou le lait à ébullition, verser les flocons de céréales en pluie. Cuire à feu doux en remuant, 3 à 5 minutes. Laisser gonfler hors du feu 2 minutes.

L’idéal, de façon traditionnelle, "à l’anglaise" est de le cuire avec de l’eau et un peu de sel, de saupoudrer de sucre roux cristallisé et de rafraichir avec du lait froid.
Vous pouvez bien-sûr rajouter des baies de goji, des raisins des fruits secs, de la cannelle ou de la vanille et sucrer avec du sirop d’érable ou du miel. et bien sur,  Pack A RINGANA
NB : L’avoine est recommandée pour abaisser le cholestérol.

2- Gruau de riz (ou Congee) :
Préparation et cuisson : minimum 1 heure (c’est mieux de préparer la veille et pour plusieurs jours)
- Ingrédients (pour 4 portions) : 1 tasse de riz blanc, si possible Basmati bio, 8 à 10 tasses d’eau (en fonction de la consistance que vous préfèrerez avoir, le résultat doit être en bouillie et soupe, on peut préférer plus ou moins liquide)
- Préparation
Verser le riz dans l’eau froide, dans un récipient avec couvercle ou dans un autocuiseur à riz. Le rincer plusieurs fois. Le faire d’abord bouillir 1 minute, puis baisser le feu, pour le faire à petit feu au moins 45 minutes.

NB : On peut bien sûr utiliser d’autres types de riz, complets ou semi-complets et faire des mélanges avec riz noir, riz sauvage, riz glutineux. Ce qui le rend très digeste, voir thérapeutique est le fait que le riz soit blanc, cuit très longtemps, de ce fait très doux pour la Rate car très digeste et assimilable facilement.
Vous pouvez l’assaisonner suivant vos envies, en version sucrée (avec fruits frais ou secs, lait végétal, amandes, noisettes, épices,…) ou en version salée (avec bouillon de viande, gingembre, légumes, sauce de soja, pâte miso,…)
Tout est possible, nous vous laissons libres de toute créativité, en fonction de vos goûts.

3- Congee de riz automnal
- Ingrédients: 1 tasse de riz blanc, 10 tasses d'eau, 6 dattes rouges chinoises ou classique, plusieurs tranches de gingembre frais, 1 petite poignée de baies de Goji ( vers la fin) ou Pack A Ringana, En option du miel ou sirop d'érable pour sucrer
- Préparation
Rincer les fruits secs, placer le riz et les ingrédients et l'eau dans un récipient. Amener à ébullition à pleine puissance. Réduire à feu moyen et laisser mijoter entre 45 et 90 minutes jusqu'à ce que le riz commence à se briser et devienne crémeux. N'hésitez pas à rajouter de l'eau pour que le riz baigne dans le liquide.
* Vous pouvez ajouter des graines sésame, courges, noix en fin de cuisson
Vous pouvez préparer de grandes quantités de congee et les congeler. Pour le réchauffer, ajouter du lait végétal et vous aurez un congee très crémeux .

Quelques variantes de gruau de riz :
- Gruau aux amandes d’abricot ou aux poires pour traiter la toux
- Gruau aux noix et au sésame noir pour traiter la déficience des Reins
- Gruau aux épinards pour traiter la constipation
- Gruau aux jujubes, baies de Goji pour traiter le vide de sang et de Rate
- Gruau au fenouil pour traiter les douleurs gastriques
- Gruau au gingembre sec pour traiter l’attaque de froid externe et la nausée
- Gruau à l’igname pour traiter les douleurs abdominales
- Gruau au poulet, au gingembre et aux Shitaké pour traiter la fatigue chronique

Découvrez aussi plein d'autres recettes dans le livre de Josette Chapellet et Philippe Sionneau
"Ces aliments qui nous soignent"

Pack A Ringana
http://www.ringana.com/1569809

Petit dej detox