<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

psyllium

LE PSYLLIUM: UNE PLANTE SUPER PRECIEUSE

Je vous propose de découvrir cet aliment assez peu connu mais que toutes les personnes en délicatesse avec leurs intestins ont intérêt à connaître. Le psyllium blond appartient en effet à la famille des laxatifs mais il a bien d’autres vertus qui le destine à bien des publics dans des usages quotidiens.

Le psyllium blond, c’est quoi ?

Psyllium blond

Il s'agit de la graine d'une plante : le plantain des Indes.  La graine est très petite (moins de 1mm) d'où son nom issu du grec "psyllia" qui veut dire puce.  Le psyllium est un remède connu depuis  des milliers d'années par les médecines traditionnelles. 

Nom scientifique : Plantago ovata
Noms communs : psyllium, psyllium blond, ispaghul, plantain des Indes, plantain psyllium, herbe à puces
Noms anglais : desert indianwheat , blond psyllium , blond plantago , dietary fiber ,englishman's foot , ispagula , isabgola , sand plantain , spogel
Nom chinois : Che Qian Zi (graines)

La variété de psyllium dont il est question ici est de couleur claire, contrairement à la variété européenne, le psyllium noir ou plantain de Provence (plantago psyllium).
Le psyllium blond s’est très bien acclimaté à nos régions.
Pourtant, le psyllium blond est resté pratiquement inconnu chez nous, peut-être parce que son petit frère français, le psyllium noir ou plantain de Provence (Plantago Psyllium), ne possède pas d’effet thérapeutique, et peut même irriter la muqueuse intestinale.
Le psyllium noir n’a aucun intérêt. Son tégument est beaucoup moins mucilagineux que celui du psyllium blond, et en plus, il est vendu en graine entière, ce qui pourrait expliquer qu’il puisse être irritant pour la muqueuse intestinale.
Souvenez-vous, même si ça peut paraître surprenant : ce que l’on appelle couramment du psyllium, et qui est très efficace, c’est le psyllium blond Plantago ovata, et non le psyllium noir, dont le nom latin est pourtant Plantago psyllium

Les autres noms latins Plantago afra, Plantago lanceolata sont soit du plantain noir, soit une des multiples espèces de plantain dont les graines ne sont pas particulièrement mucilagineuses. Il y a du plantain partout, mais Plantago ovata ne pousse qu’en Asie et l’Inde est le seul pays à séparer le tégument pour le vendre dans le monde entier.

Ce sont les américains qui ont banalisé l’usage du mot psyllium, ou psyllium blond, pour le tégument de la graine de plantain des Indes.En 1998, le psyllium blond a connu son heure de gloire aux États-Unis, lorsque la Food and Drug Administration (FDA) a autorisé Kellogg à indiquer, sur l'emballage de certains de ses produits, des propriétés thérapeutiques. Ainsi, il est possible, pour les produits alimentaires dont une portion renferme au moins 1,7 g de fibres solubles provenant du psyllium, d'indiquer sur l'emballage : "lorsqu'elles sont assorties d'un régime faible en gras et en cholestérol, les fibres solubles provenant des téguments de psyllium contenus dans ce produit peuvent réduire les risques de maladies cardiovasculaires".

On trouve parfois la graine de psyllium noir dans les magasins diététiques, et beaucoup de clients, après l’avoir essayé, en ont été déçus, ce qui ne les encourage pas à essayer le psyllium blond. Ils ont tort ! Ceux qui font le pas s’en félicitent !

La distinction psyllium blond/psyllium noir étant faite, je n’emploierai plus désormais ici que le terme psyllium, étant bien entendu qu’il s’agit toujours du psyllium blond. En outre, il n’est question que de l’utilisation du tégument (l’enveloppe) de la graine de psyllium blond pur à 100%, et non de la graine entière. Le tégument constitue la partie active de la graine, dont il est séparé par mouture, vannage et tamisage. C’est donc de tégument seul que doit être composé tout produit appelé psyllium et vendu où que ce soit.

La célèbre religieuse bénédictine allemandeHildegarde de Bingen, réputée pour ses talents de guérisseuse et dont les conseils et produits sont encore utilisés avec profit par de nombreuses personnes aujourd’hui, déconseillait par exemple l’usage de la graine de lin pour lutter contre la constipation (car le lin déminéralise et favorise l’ostéoporose). Elle conseillait le psyllium.
Utilisé “de tous temps” pour ses nombreuses vertus, plus de dix siècles avant J.-C., les médecins égyptiens employaient déjà le psyllium comme laxatif et pour traiter les inflammations des voies urinaires. Il est également connu depuis des siècles en Europe, en Asie et en Afrique du Nord. En Inde et en Chine, le psyllium était traditionnellement employé pour traiter la diarrhée, les hémorroïdes et l'hypertension, le psyllium sert pour soulager de la constipation en médecine ayurvédique.

QUELLES SONT SES PROPRIÉTÉS ?
Le psyllium est composé presque exclusivement d'hémicellulose. Cette fibre se comporte, dans le tube digestif, comme une éponge qui se gorgerait de liquide. C'est cette particularité qui donne à la plante ses nombreux avantages. 
Tout d'abord, au niveau de l'estomac, il procure une sensation de satiété utile pour les personnes qui veulent limiter leur prise alimentaire.

Dans l'intestin, le psyllium va donner de la consistance aux selles, stimuler le péristaltisme et faciliter le transit. C'est donc une plante laxative mieux tolérée que certaines autres, comme le séné ou la bourdaine, car elle ne risque pas d'irriter l'intestin. A noter que son action est purement mécanique : l'organisme ne l'assimile pas. L'organisation mondiale de la santé recommande le psyllium pour ramollir la consistance des selles et faciliter leur passage, par exemple dans les cas d'hémorroïdes, de fissures anales, de diverticulite, après une intervention chirurgicale, pendant la grossesse ou lors des couches, lors d’alitement prolongé et en période de convalescence.

Intestin

Le psyllium est aussi  intéressant pour la santé cardiaque car des études ont démontré que, d'une part, il peut faire baisser le taux de mauvais cholestérol jusqu'à 10% en 4 semaines et que, d'autre part, consommé au repas, il va abaisser l'index glycémique de celui-ci et donc le taux de glucose sanguin après le repas (avis aux diabétiques de type 2).

L’ami de vos intestins
Le psyllium est aussi un  probiotique, c’est-à-dire qu’il est favorable à toutes ces bactéries qui sont les amies de votre flore intestinale et qui aident à normaliser les niveaux de cholestérol et de sucre dans le sang.
Le psyllium est riche en fibres. quand le psyllium gonfle dans les organes digestifs, il absorbe les graisses et les sucres, il pièges les toxines et métaux lourds, et il nettoie les parois intestinales. Un vrai Monsieur Propre !

Infections fongiques (mycoses) – candidoses, etc.
Le tégument de psyllium blond est de plus en plus utilisé aujourd’hui dans les cas d’infections fongiques chroniques. Alors que les patients doivent prendre de fortes doses d’antibiotiques et suivre un régime drastique, le psyllium est utile pour empêcher l’absorption par l’organisme des déchets métaboliques des levures, auxquels beaucoup d’individus sont particulièrement sensibles.
Pour survivre à l’intérieur du côlon, les levures produisent des toxines qui peuvent causer diverses réactions allergiques. Le psyllium absorbe ces toxines, apaise les tissus enflammés et promeut le développement de bactéries amies du côlon. Les patients atteints de candidose doivent absolument éviter la constipation ! Toutes matières stationnant trop longtemps dans le côlon constituent un terrain de prédilection pour le développement de Candida. Il est important de prendre beaucoup de fibre, et le psyllium est le meilleur moyen de réduire le temps de transit.

Le psyllium, un coupe-faim pour maîtriser combien on mange
Autre vertu utile du psyllium, il n’est pas absorbé par l’organisme et il a un effet mécanique : il est  coupe-faim
En effet, les capacités épaississantes de la poudre de psyllium blond font qu’il se crée un gel “mucilagineux” quand on mange. Ce gel, riche en fibres solubles (35 %) et non solubles (65 %), augmente la sensation de satiété en augmentant le “le bol alimentaire”. Cela évite le surdosage et a un effet favorable sur le transit intestinal..
Autre manière de dire les choses, il donne une impression de satiété sans entraîner l’ingestion de  calorie (très appréciable pour maîtriser le surpoids),
Mieux, il a un effet détox dans la mesure où le psyllium absorbe les toxines qui sont alors rejetées dans les selles,

UTILISATION EXTERNE
Adoucissant, cicatrisant (peaux irritées, brûlures, conjonctivites).

INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES USUELLES
Régulateur de la fonction intestinale : favorise le transit, ramollit la consistance des selles en cas d'hémorroïdes, de fissures anales, de diverticulite. Lutte contre les selles liquides : diarrhée, dysenterie, incontinence fécale. Soigne l'irritation du côlon : syndrome du côlon irritable, colopathie fonctionnelle. Diminue le taux de cholestérol, le taux de glucose dans le cas d'un diabète de type 2. Traitement des hémorroïdes, des maladies inflammatoires de l'intestin : colite ulcéreuse, maladie de Crohn, gastro-entérite, diverticulite.

Autres indications thérapeutiques démontrées
Lutte contre les maladies cardio-vasculaires : bienfaits sur le taux de lipides sanguins et sur la glycémie. Réduction de la pression artérielle. Infections fongiques chroniques. Traitement des brûlures légères, des irritations de la peau, de la conjonctivite.

Comment consommer le psyllium ?
Au passage, signalons que toutes les préparations pharmaceutiques à base de psyllium contiennent d’importantes quantités d’excipients, édulcorants et adjuvants des plus improbables – poudre de riz, stéarate de magnésium, cellulose, aspartame, saccharose, sorbitol, paraffine, cyclamate…
Par exemple, 51% du poids total du Mxxx Rxxx, médicament bien connu, est du    saccharose ! (Je ne donne pas le nom complet pour ne pas leur faire de la pub et augmenter leur référencement sur Internet – les pharmaciens sauront de quoi je parle !) C’est les diabétiques qui sont contents… Et comme ça, les pharmaciens pourront vendre aussi des médicaments pour diminuer le taux de glycémie… Trop forts.
Quant au Sxxx, il contient seulement 62 % de psyllium. Le reste, c’est des produits chimiques : acide citrique anhydre, bicarbonate de sodium, saccharine sodique, vanilline, maltol, héliotropine, acétaldéhyde, trans-héxénol, cis-héxénol, macrogol, esters des acides acétique, butyrique et propionique, esters des alcools éthylique, butylique, iso-butylique et iso-amylique, maltodextrine, gomme arabique.
Jusqu’où ira l’obsession des hommes pour modifier la nature et la pervertir ?… A vous de décider si vous voulez continuer à prendre votre corps pour une poubelle ou si vous voulez le respecter afin qu’il vous serve fidèlement pendant de nombreuses années.

Psyllium blond intestins

Combien faut-il en prendre ?
Comme vous l’avez bien compris, le psyllium n’est pas assimilé par l’organisme. Ce n’est ni un aliment, ni un médicament, ni même un complément alimentaire.
Il n’y a donc pas de DJR (dose journalière recommandée) officielle. Toutefois, selon l’Agence européenne du médicament, la dose efficace peut atteindre 30 à 40 g de tégument de psyllium par jour, ce qui correspond bien à 1 cuillère 2 à 3 fois  par jour (EMEA 2006b).
Dans la pratique, chacun tâtonne un peu pour trouver le dosage qui lui convient, mais il est rare de dépasser 3 grandes cuillères.

Il se consomme comme un simple complément alimentaire, intégré dans les aliments ou séparément. Une cuillère à soupe de psyllium par jour (5 g)  suffit pour améliorer la santé du système digestif et cardio-vasculaire.
Pour rendre son alimentation plus riche en fibres, vous pouvez ajouter une cuillère à soupe de psyllium à son alimentation. Mais allez-y progressivement.
Commencez par une petite cuillère pour habituer votre organisme. Pour l’avaler plus facilement, car le goût est très neutre, on le mélangez-le à dans un dessert (laitage, compote, yaourt), un bon potage de légumes, des céréales (Müesli) ou ajoutez-les en ingrédient des recettes de biscuits par exemple.
Mais n’attendez pas pour l’avaler que le gel apparaisse : il vaut mieux se forme plutôt dans le tube digestif qu’en dehors !

A l’instar de la spiruline, de la chlorelle ou du DHA, le psyllium fait partie de ces “aliments” “miracles” qui mériteraient d’être bien mieux connus. Le psyllium est un vrai ami de l’homme.

- Utilisé comme laxatif, le traitement à base de psyllium doit être poursuivi durant deux ou trois jours.
- Contre la diarrhée, la dose varie de 2,5 à 10 g par jour et jusqu'à 40 g en quatre fois.
- Pour traiter le syndrome de l'intestin irritable, les colites ulcéreuses, la diverticulite ou un ulcère duodénal, il est recommandé de prendre 10 g de poudre de psyllium de deux à trois fois par jour. La poudre doit toujours être diluée dans un liquide et il faut boire au moins 200 ml d'eau juste après l'ingestion.
- Lorsqu'il est utilisé comme coupe-faim, le psyllium doit être pris avec de l'eau environ vingt minutes avant les repas. Il procure un effet de satiété.
- Pour le traitement des peaux irritées ou des brûlures légères, il est possible d'appliquer le gel directement sur la peau lésée. La préparation est identique, mais il faut laisser le gel se former. Appliquer une quinzaine de minutes et rincer à l'eau claire.
- Pour les enfants, le dosage est d'une demi-cuillerée à café d'ispaghul une fois par jour, largement diluée dans un aliment à consistance semi-liquide ou dans un jus de fruit. Il est recommandé de faire boire abondamment l'enfant après chaque prise. Entre 6 et 12 ans, les doses pour adultes sont à diviser par deux.

Alors, qu’est-ce que vous attendez pour essayer le psyllium !
Le psyllium est LA plante à essayer en premier pour tout ce qui touche à la santé du côlon. Mais la liste de ses bienfaits sur la santé de tout l’organisme est aussi surprenante.
Pour les hommes, les femmes (avant, pendant ou après la grossesse pendant l’allaitement), et pour les enfants !
On peut en prendre toute sa vie sans le moindre inconvénient. Commencez avec de petites doses et augmentez jusqu’à trouver votre prise optimale personnelle.

POUR COMMANDER
http://www.la-vie-naturelle.com/2/famille-psyllium /utm:ae6171550b

Psyllium blond 1

RECETTES AU PSYLLIUM
En voici quelques unes en attendant la création d'une page dans la rubrique Recettes Nature de mon blog

Yaourt cru sans lait et sans soja

Psyllium yaourt

Aujourd’hui une autre façon de préparer des yaourts crus végétaux sans soja, très rapidement.
Non seulement ce yaourt est bon au goût mais il est également intéressant pour votre système digestif puisque l’ingrédient secret qui fait toute la différence est le psyllium en poudre extra-fine. C’est un excellent régulateur du système digestif, très doux pour les intestins.
Ingrédients  
- 1 bol de noix de cajou
- le jus d’un demi citron
- eau pure ou minérale
- 1/2 c. à café à 1 c.à café rase de psyllium en poudre extra-fine

Préparation
- Mixez les trois premiers ingrédients jusqu’à obtention d’une crème bien lisse.
- Ajoutez de l’eau si nécessaire.
- Ajoutez ensuite le psyllium et mixez encore une fois brièvement.

Ajoutez ensuite le sucrant de votre choix (sucre de coco en poudre, nectar de coco, miel cru …), à moins que vous préfériez une version salée (sel, fines herbes …) ou laissez-le nature pour le déguster selon vos envies au moment de votre choix.
Laissez prendre au réfrigérateur au moins 15 mn.
Comme avec un "vrai" yaourt, vous pouvez l’accompagner de céréales (de préférence germées), de mueslis, de granolas, de fruits secs …
Bonne dégustation !

Pudding coupe-faim au Chia (sans cuisson) 
LA
 SOLUTION CONTRE L’EXCÈS D’APPÉTIT ET LA CONSTIPATION!

Psyllium pudding
Ingrédients pour 1 mug
- 1 C. à soupe de graines de chia 
- du lait végétal: d’amande, coco (ajuster selon la consistance voulu, plus épais ou plus style ‘pudding de riz’)
- 1 à 2 C. à café de psyllium blond
- 1 c. à café de miel

Ajouter selon goût et envies
- baies de gojis, canneberges, dates ou autres petit fruit séchés (non-sulfurés)
- noix concassés et/ou graines de citrouilles/ tournesol au choix (haché selon grosseurs des noix choisis)
- noix de coco râpé non-sucré et non-sulfurés (facultatif)
+ Épices ou  saveurs au choix : cannelle, cardamone, gingembre, zeste de citron, vanille, etc.

 Mélanger le tout dans un contenant avec couvercle. Mettre au réfrigérateur durant 8 heures minimum.
Se conserve durant (+/-) 5 jours
Manger en tant que collations, desserts ou simplement pour accompagner votre petit déjeuner

Sticks apéritifs

Sticksaperitifspsyllium

À agrémenter selon vos envies et à accompagner de guacamole, de pesto ou encore de compotée de figues : les variantes sont infinies !

Ingrédients :
Sticks de base :
- 1 tasse de mozzarella coupée en dès 
- 3/4 de tasse de farine d’amandes
- 1 cuillère à soupe de psyllium
- 1 œuf
- 1 cuillère à café de levure

Sticks au fromage :
- 1 cuillère à café d’ail en poudre
- 1/4 d’oignon émincé
- 1/4 de tasse de parmesan

Sticks sucrés :
1 cuillère à soupe de cannelle (ou de vanille)
1 cuillère à café de xylitol

Préparation :
- Préchauffer votre four à 200°C
- Mélanger tous les ingrédients secs ensemble : farine, psyllium et levure
- Faire fondre la mozzarella et ajouter la au mélange précédent
- Ajouter l’œuf et mélanger.
- Pétrir la pâte à la main. Étaler-là et diviser-là en deux.
- Couper sur chacune des parties, des petites lamelles de pâte.
- Sur la première partie de la pâte, étaler l’ensemble des ingrédients pour obtenir des sticks au fromage
- Sur la seconde partie, étaler les ingrédients pour les sticks sucrés
- Cuire 10 à 15 min au four

Déguster les chaud ou froid
Vous pouvez bien sûr ajouter des herbes, des épices, du chocolat… Et les accompagner de diverses sauces, pour un apéritif dînatoire.

Pancakes américains au psyllium

Pancakesaupsyllium

Ingrédients (pour 2 à 4 personnes – environ 6 crêpes) :
- 1 œuf
- 120 g (1 tasse) de farine de riz
- 30 g de psyllium
- 200 ml (de 3 / 4-1 tasse) de lait écrémé (ou végétal comme le lait de noisette)
- 25 g (2 cuillères à soupe) de sucre brun
- 5 g de levure
- Une pincée de sel
- Un peu de Fleur d’Oranger
- 1 cuillère à soupe de cannelle moulue (si vous n’aimez pas la cannelle vous pouvez utiliser l’extrait de vanille).

Préparation
- Dans un bol, battre les œufs, ajouter le lait, le sucre, la cannelle, la fleur d’Oranger et le sel et bien mélanger.
- Ajouter la farine et la levure et mélanger jusqu’à une consistance lisse.
- Une fois que la pâte est prête, ajouter 30 grammes de psyllium et mélanger un peu.
- Prendre une poêle antiadhésive (ne doit pas coller), mettre une goutte d’huile et en utilisant une serviette en papier, enduire la surface. Puis le mettre à feu moyen-vif.
- Quand la poêle est chaude, mettre un peu de pâte dans le moule. Toujours verser la pâte dans le centre, de sorte que cela forme un rond.
- Quand le pancake commence à cuire et à gonfler (on peut y voir de petites bulles à la surface), prendre une spatule et le retourner, et attendre environ 1 minute pour retirer de la poêle.
- Servir accompagné de fruits, sirops, miel, crème, crème de cacao… à votre goût !!

Mozzarella vegan
Une recette de mozzarella vegan, facile à faire, qui accompagnera aussi bien vos salades que vos tartes.

Psyllium mozzarella vegan

Ingrédients :
- 250 grammes de noix de cajou
- 200 ml de lait de noix de cajou ( recette faîte avec notre ChufaMix ). Vous pouvez bien sûr utiliser un autre lait végétal.
- 3 cuillères à soupe de psyllium
- 1 pincée de sel

 

Préparation :
- Faire tremper les noix de cajou dans de l’eau toute une nuit
- Le lendemain, dans un saladier, verser le lait de noix de cajou et le psyllium, afin que ce dernier gonfle.
- Mixer les noix de cajou dans un blender puis ajouter petit à petit la pâte obtenue précédemment.
- Vous devriez obtenir une pâte blanche un peu caoutchouteuse.
- Mettre votre pâte dans un moule
- Placer votre mozzarella au réfrigérateur pendant au moins 3 heures.
Déguster !