<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

rhume

OIGNON VERT

L’oignon vert appartient à la grande famille des amaryllidacées (aussi appelée alliacées ou liliacées), laquelle comprend plus de 500 plantes parmi lesquelles les populaires oignons, poireaux,ail et ciboulette.
L'oignon vert (cong bai) est une plante condimentaire et médicinale vivace de la famille des alliacées, elle est exploitée comme annuelle ou bisannuelle et mesure une bonne cinquantaine de centimètre. 
Elle est glabre et pousse surtout en touffes dense, elle possède un bulbe ovoïde à laquelle s'échappe des feuilles alternes et distiques, ses fleurs sont bisexuées et donne un fruit ayant l'apparence d'une capsule globuleuse, ne contenant que très peu de graines noirs.
Le cong bai est d'origine asiatique, il s'est implanté en Europe et en Amérique, il apprécie les zones tempérées. Son bulbe peut être récolté tout au long de l'année et on l'utilise soit frais soit ayant subi la préparation chao, qui consiste à le faire sauté sur le feu jusqu'à l'obtention d'une teinte jaune.
Cette plante aromatique a une double vocation culinaire. En effet, la partie blanche de l’oignon vert s’apprête comme un légume à la manière de l’oignon, alors que ses tiges vertes servent d’aromate tout comme la ciboulette.

Oignon vert

L’oignon vert ou oignon nouveau est en fait un bulbe d’oignon jaune cueilli avant maturité. Au Québec, cette plante aromatique est aussi couramment appelée par erreur "échalote " À ne pas si méprendre, car la vraie échalote (grise ou française) est en réalité un bulbe à saveur plus prononcée.

PROPRIETES THERAPEUTIQUES ET MEDICINALES
L'oignon vert ou cong bai est une plante condimentaire et médicinale qui trouve ses origines dans la médecine traditionnelle chinoise (MTC).
Il est un antiseptique et un vermifuge, un diurétique et un expectorant, un stomachique et un antibactérien, un antifongique et un antipyrétique.
Il est utilisé comme le remède des maux de tête et des parasites intestinaux, des constipations et des rhumatismes, ainsi que de la toux. 
Son efficacité dans les rhumes est prouvé, il peut être sous forme de tisane comme sédatif pour les enfants et son emploi cutané permet de résorber le pus des plaies infectés et aussi dans les abcès et les furoncles.
Il est fait mention de son effet protecteur face à certains cancers notamment ceux du système digestif.

PRINCIPAUX CONSTITUANTS
Ce condiment contient des composées phytochimiques et sulfurés, des flavonoïdes avec du kaempferol, des protéines et des glucides, des minéraux et des vitamines.

UTILISATIONS TRADITIONNELLES ET VERTUS
L'oignon vert ou cong bai est une plante médicinale faisant partie de la pharmacopée traditionnelle chinoise, à ce titre, puisqu'elle est peu cher et d'une grande disponibilité, elle fut utilisée de manière courante, comme base de première urgence thérapeutique par ce peuple et ce depuis des milliers d'années. 
Ce condiment est de nature tiède et de saveur piquante et s'occupe principalement des poumons et de l'estomac.
En terminologie chinoise, il s'implique sur la libération de la surface en dispersant le froid, il tonifie le yang en chassant les toxines et disperse les nodules, il promeut la circulation de l'énergie yang. 
Cela fait référence au fait qu'il déclenche la transpiration, apporte son aide dans les douleurs abdominales et soigne les congestions nasales, il traite localement les abcès et les plaies en évacuant le pus, et favorise ainsi le système immunitaire pour se défendre des agressions extérieurs.
En clair, il est le remède des rhumes et de la dysenterie, des troubles urinaires et maux d'estomac découlant d'un froid au ventre. Il serait un traitement aidant à soigner le cancer de l'estomac, en cataplasme externe il soulage des douleurs et des enflures des oreilles et des narines, en couche sur la peau il est un répulsif des insectes. 
Il calme les douleurs abdominales occasionnées par des parasites intestinaux, il favorise la diurèse et provoque la transpiration.

LES BIENFAITS SUR LA SANTE
Antiseptique, vermifuge, diurétique, expectorant, stomachique, antibactérien, antifongique, antipyrétique, maux de tête, parasites intestinaux, constipations, rhumatismes, toux, rhumes, sédatif enfants, plaies, abcès, furoncles, cancers.

Oignon vert 1

DIVERS 
L'oignon vert est réputé pour être un condiment savoureux et plus doux que l'oignon, il est un élément incontournable de la cuisine asiatique, bien sur, il a son importance dans l'art culinaire des autres pays, mais moins qu'en Asie. On qualifie sa saveur à mi chemin entre l'oignon et la ciboulette, la partie blanche est celle qui s'utilise comme pour l'oignon classique et la verte connait un usage de fine herbe. Il est rapporté que se serait les Romains qui en leur temps aurait ramenée en Occident ce fameux condiment.
Il est aussi classé comme répulsif, car l'ensemble de la plante est un grand avantage pour repousser les insectes et les taupes et le jus extrait de ce végétal est quant à lui un antimite précieux.

PRECAUTIONS, EFFETS SECONDAIRES , CONTRE-INDICATIONS :
Attention de bien suivre la posologie concernant cette plante, en surdosage elle connait quelques inconvénients allant de l'irritation gastrique, voir des hémorroïdes en passant par des migraines et de la fièvre.

BIEN LE CHOISIR
On choisit un oignon vert qui présente un bulbe ferme ainsi qu’une tige verte et croquante.

BIEN LE CONSERVER
L’oignon vert ne se conserve pas aussi longtemps qu’un oignon jaune. Il est donc préférable de l’acheter au fur et à mesure selon vos besoins. Il se conserve près d’une semaine au réfrigérateur. Il n’est pas nécessaire de le laver avant de l’entreposer. On l’enveloppe tout simplement dans un papier essuie-tout puis, dans un sac de plastique pour maximiser sa fraîcheur et éviter que son odeur se propage aux autres aliments. L’oignon vert se congèle sans être blanchi, cependant il perd énormément de sa saveur et s’amollit

QUAND LE CONSOMMER ?
L’oignon vert est disponible à l’année. Cependant, c’est de juillet à octobre qu’il abonde dans les marchés et épiceries.

EN CUISINE
- Pour apprêter l’oignon vert, on le rince à l’eau courante avant de l’utiliser en prenant soin de retirer les couches extérieures de la tige qui se sont asséchées ou amollies. On coupe aussi le bout des tiges flétries. En vue de l’intégrer à différents plats, l’oignon vert peut se hacher, s’émincer ou se trancher en juliennes. Il est bon de savoir qu’il vaille mieux éviter d’utiliser le robot culinaire pour hacher l’oignon vert, car il le réduit facilement en purée.
- L’oignon vert est surtout utilisé froid. On peut également le sauter à la poêle, le frire ou l’intégrer aux plats en sauce dans les 2 à 3 dernières minutes de cuisson. Il supporte toutefois mieux une cuisson rapide lorsqu’il est plus mûr.
- On emploie l’oignon vert comme condiment, autant cuit que cru. Doux et sucré, on l’utilise cru dans les salades, les potages et pour décorer toutes sortes de plats. Cuit, il enjolive et apporte un goût subtil à plusieurs recettes notamment à saveur asiatique et française.

Faites le plein de recettes savoureuses, étonnantes et variées ici