<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

tryptophane

Alimentation optimale pour l'équilibre intestinal

Alimentation optimale pour l’équilibre intestinal

    La santé de nos intestins est un élément-clé de notre santé.

    Alors qu’une personne sur trois souffre d’une forme ou l’autre d’inflammation intestinale (du ventre « gonflé » après les repas jusqu’à la véritable colopathie, en passant par les maladies auto-immunes de l’intestin (comme la maladie de Crohn ou la recto-colite hémorragique), les flatulences, la constipation chronique….), je trouve dommage que l’on ne se préoccupe pas suffisamment de notre écologie intérieure….Car, hélas, tant que l’on n’aura pas rétabli un équilibre digestif et une écologie intestinale juste, il ne faut pas espérer un mieux-être durable.Tout comme un arbre a besoin de racines saines pour croître harmonieusement, notre corps a aussi besoin de « racines » saines : ces racines sont nos intestins….
    De plus, l’intestin n’a pas que des fonctions digestives : ses fonctions sont aussi immunitaires (80% du système immunitaire spécifique est localisé dans les muqueuses intestinales), endocriniennes (système hormonal), voire neurologiques….

    INTESTIN GRELE ET GROS INTESTIN (COLON)

    Ce sont 2 organes distincts à ne pas confondre. L’intestin grêle est un organe de 5 mètres de long dont la muqueuse est constituée d’une seule couche de cellules appelées entérocytes ; c’est au niveau de ces entérocytes qu’ont lieu les phases finales de digestion et d’assimilation, grâce à un important système d’amplification de surface.
    Le côlon (environ 1,50 m de long), lui, élabore les selles ; il est le siège d’un important travail bactérien. Ne pas oublier qu’il reçoit toutes les « erreurs » des ateliers précédents.
    Ces 2 organes sont « colonisés » par une microflore spécifique.

    LA MICROFLORE

    Notre intestin est tapissé par une microflore spécifique, constituée d’environ 500 souches de bactéries différentes. Quand cette microflore est équilibrée, elle joue pleinement son rôle de protection contre des bactéries pathogènes, de synthèse d’enzymes indispensables et de vitamines.
    A l’heure actuelle on observe de plus en plus de déviances de ces populations bactériennes. En cause : l’alimentation moderne riche en additifs et en enzymes dérivés de manipulations génétiques, bien trop riche en viande (et quelle viande ? Provenant bien souvent d’animaux de batterie multi-vaccinés et polymédicamentés…), en hydrates de carbone raffinés (pains blancs industriels, viennoiseries et pâtisseries en tous genres….), en « plastigraisses » (margarines, huiles raffinées, beurres allégés, acides gras TRANS…) Un déséquilibre de la flore intestinale conduit à une moins bonne assimilation des nutriments, des carences enzymatiques, une faiblesse du système immunitaire…..
Impact des bactéries de la flore intestinale sur le tryptophane. Celles-ci dégradent le tryptophane en indole. 

    DYSBIOSE ET COLOPATHIE

    Le mot dysbiose n’est pas encore bien défini et la signification diffère en fonction des auteurs .En ce qui me concerne, j’ai adopté la définition de Taty* :
    « C'est un état où la paroi intestinale est endommagée, entraînant une malabsorption des nutriments. Cette faiblesse s'accompagne d'une diminution du taux de bactéries bénéfiques au profit de micro-organismes pathogènes. Des déchets alimentaires et bactériens pénètrent dans le circuit sanguin lorsque les jonctions serrées (liaisons entre les cellules) sont ouvertes (alors qu'elles devraient être fermées). La régulation du mouvement des substances au travers des cellules intestinales ne se déroule plus correctement. Lorsque l'intestin est ainsi devenu poreux, le sang, au lieu de se charger d'éléments nutritifs en temps normal, est au contraire surchargé de composés pathogènes. Ce sera alors au foie, ce grand éboueur, à assurer une surcharge de travail.... »
    Quand l’intestin est sain, imaginez donc qu’il est tapissé par une superbe pelouse (un « green » anglais quoi !). Par contre, quand il est « malade », imaginez ce « green » après un match de rugby….
    Donc en résumé, le mot dysbiose concerne l’intestin grêle et allie déséquilibre de la microflore + intestin devenu poreux (Leaky Gut Syndrom en anglais).

    En cause ?

    L’alimentation dénaturée, le stress, l’abus de certains médicaments, les pollutions….bref les conditions de vie de l’homme moderne….
    La dysbiose est à l’origine de nombreux problèmes de santé pouvant toucher de nombreuses sphères : digestives bien sûr, mais aussi cutanées (eczéma, psoriasis…), articulaires, respiratoires…
    Que ce soit en médecine allopathique classique ou en thérapies alternatives, on a en général tendance à ne s’occuper que des symptômes. Bien sûr, les remèdes naturels sont préférables, car à l’inverse des médicaments chimiques, ils n’accentueront pas le déséquilibre de l’intestin.
    Mais il est dommage de ne pas s’occuper de la cause de ces symptômes, en l’occurrence l’état de l’intestin….
    * « Du gaz dans les neurones » TATY aux Editions Aladdin

    IMPORTANCE DE L’ALIMENTATION

    L’alimentation moderne a une grande part à jouer dans la perturbation de l’équilibre intestinal : trop riche, trop raffinée, trop transformée, et surtout bien trop pauvre en micronutriments essentiels : carences en pays d’abondance…. En conséquence, nous digérons mal et nous assimilons mal…
    Ce n’est pas ce que nous mangeons qui nous nourrit, mais ce que nous digérons et assimilons.
    Si nous digérons mal, des particules alimentaires incomplètement digérées vont pénétrer dans le sang, via les « brèches » de la muqueuse intestinale, source d’inflammations chroniques et des intolérances alimentaires, de plus en plus actuelles…
    Hélas, une alimentation « saine et équilibrée » ne sera pas suffisante pour régénérer des intestins ainsi perturbés…
    Pour « casser » le cercle vicieux, il sera judicieux de repérer les intolérances alimentaires afin d’éliminer provisoirement les aliments responsables d’inflammations, le temps de régénérer la muqueuse intestinale enflammée. Il faudra aussi doser le plus justement possible les aliments contenant des sucres (pro-inflammatoires eux aussi) ; par sucres j’entends non seulement les sucres « rapides » (raffinés ou complets), mais aussi les amidons : pain, céréales et assimilés, pommes de terre, raffinés ou complets, avec ou sans gluten. Car ce sont tous ces sucres qui nourrissent la flore intestinale pathogène, qui s’en régale…. On parle d’acides aminés essentiels (protéines), d’acides gras essentiels (graisses), mais jamais de sucres essentiels, isnt’it ? A méditer….

    LE CAS DE LA CONSTIPATION

    La constipation est une forme de colopathie ; elle est donc à prendre au sérieux. Les facteurs responsables de constipation chronique sont multiples. Consommer plus de fibres ? Plus ne signifie pas « à outrance »…..et la constipation ne sera pas réglée par n’importe quelles fibres, il faut bien les choisir! Le côlon, déjà mal en point, aura beaucoup de mal à s’adapter à n'importe quelle fibre qui pour la plupart sont de véritables râpes à intestins. Je ferai la même remarque en ce qui concerne le conseil « boire plus d’eau » : boire plus ne signifie pas boire trop…Si vous consommez suffisamment de végétaux frais, ils vous apporteront l’eau dont vous avez besoin. En conclusion je dirais que l’équilibre intestinal est une clé essentielle pour qui veut garder ou retrouver la santé. Le moindre trouble digestif chronique devrait alerter quiconque souhaite la santé….

    Adapter et individualiser l’alimentation est bien sûr indispensable, mais non suffisant : la gestion du stress et des émotions, l’oxygénation, l’hygiène de vie en général sont des paramètres tout aussi indispensables…. C’est à chacun de se prendre en charge, de se responsabiliser ; la santé retrouvée ne viendra que de vous….Et quand je parle de santé, j’entends non seulement la santé physique, mais aussi la santé psychique et émotionnelle….


** Ma solution: Pack Angel
Venez découvrir de supers produits Naturels, crus et vitalisants pour vous permettre d'aller bien
Réalisé selon la bioélectronique de Vincent
www.rayonnertavie.com