<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

NATURAGOLD À LA CURCUMINE LIQUIDE

NaturaGold est un Concentré Hautement Biodisponible de Curcumine Liquide sous forme aqueuse.
Les bienfaits de la curcumine :
- Anti-inflammatoire Naturel
- protection cellulaire
- protection stress.......

Quelque soit la quantité de Curcumine ingéré, c’est la qualité qui fera la différence
La curcumine est la meilleure molécule du Curcuma
Anti-inflammatoire le plus puissant identifié à ce jour
2gr de Curcumine = 800g d’ibuprofene
Des effets d’une rapidité de dingue☆☆☆
Pas d’extraits ...chez Natura4Ever, que des ingrédients en "pur"

LA CURCUMINE.
Principal pigment du curcuma que certains nomment "trésor de la nature" par ses bienfaits, puisqu’il est qualifié de plus puissant que les anti-inflammatoires sous leur forme médicamenteuse. Ce pigment est notamment connu pour ses effets sur les troubles digestifs. Elle est aussi hautement recommandée pour les désordres métaboliques ou pour les états aigüs ou chroniques. Elle fait partie d’un des plus puissants anti-inflammatoires naturels.

LA PIPERINE
Molécule alcaloïde extraite du poivre noir, favorisant l’absorption ainsi que la biodisponibilité des vitamines et minéraux présents dans notre corps. Parmi ses nombreuses implications, elle possède des propriétés antimicrobiennes ainsi qu’anti-inflammatoires. Elle permet également de maitriser le stress ainsi que son poids par le biais de propriétés thermogéniques et par la production de catécholamines (composés organiques).

LA QUERCÉTINE
Pigment issu de bourgeons de fleurs (Sophora Japonica). Excellent antioxydant et vient se compléter à l’action de la Piperine et de la Curcumine. Dans son action antioxydante, elle protège ainsi des maladies cardio-respiratoires. Elle permet également de protéger contre un taux élevé en cholestérol et contre les problèmes de circulation

http://shop.natura4ever.com/?CodeCourtier=TXWD838

Naturagold nouveaute

Le CURCUMA, l’épice qui transforme le cancer en maladie rare
En Inde, les scientifiques ont découvert que l’incidence des cancers est 10 fois plus faible que chez nous en Europe !
Là-bas, le cancer est même considéré comme une maladie rare.

Natura inde

Après des années de recherche, les scientifiques ont réussi à percer ce mystère : selon eux, ce phénomène est le résultat, au moins en partie, de l’abondance du curcuma, une épice utilisée dans la cuisine indienne et dont le nutriment actif principal est la curcumine.
En plus de ses vertus anti-cancer, les chercheurs attribuent à la curcumine plus de 600 autres bienfaits pour la santé : elle est bénéfique contre l’arthrose, Alzheimer, les maladies cardiaques, digestives et auto-immunes.
Je vais y revenir dans un instant mais permettez-moi d’abord de vous raconter l’incroyable expérience menée au centre anti-cancer de Clermont-Ferrand.
L’épice qui pousse les cellules cancéreuses à se suicider
Les effets anti-cancer de la curcumine sont si prometteurs que de nombreux chercheurs sont persuadés qu’elle sera bientôt prescrite contre tous les types de cancers.

Au centre anti-cancer de Clermont- Ferrand, la curcumine est déjà utilisée dans des cas avancés de cancer du sein et de cancer de la prostate. Le Pr Philippe Chollet, oncologue, explique que "la curcumine est un agent préventif du cancer "

Ce sont d’abord ses vertus dites "pro-apoptotiques" qui lui confèrent ce pouvoir. L’apoptose n’est ni plus ni moins qu’un suicide de la cellule cancéreuse.
"Le curcuma joue ce rôle d’aspirateur" des cellules dangereuses. Plus exactement, la curcumine va freiner le développement des cellules cancéreuses et aider votre corps à les éliminer plus facilement [1].
La curcumine est également utilisée pour accroître l’efficacité des chimiothérapies et réduire leurs effets indésirables (nausée, diarrhée, fatigue, douleur, perte de poids…) [2].
Plus de 600 bienfaits démontrés !
Les propriétés anti-cancer de la curcumine sont impressionnantes. Pourtant, les pouvoirs de la curcumine ne s’arrêtent pas là. Plus de 10 000 études ont été menées sur la curcumine et on lui attribue déjà plus de 600 bienfaits pour la santé !

Curcumine pourquoi

En plus de ses vertus anti-cancer :
• elle soulage les douleurs articulaires ;
• elle combat Alzheimer ;
• elle apaise les problèmes digestifs ;
• elle vous protège contre les maladies du cœur et des artères.
Voici quelques-unes des révélations étonnantes faites sur la curcumine et ses incroyables bienfaits. À commencer par celles concernant l’arthrose.
Efficace contre l’arthrose en 6 semaines
En 2014, une étude réalisée sur 40 personnes souffrant d’arthrose du genou a montré qu’une supplémentation avec 1 500 mg de curcumine par jour pendant 6 semaines réduit les douleurs du genou.

Cette étude a porté sur des personnes souffrant d’arthrose du genou mais ces résultats peuvent aussi bien vous intéresser si vous souffrez de douleurs au niveau de vos hanches, vos épaules, vos mains, vos pieds, votre dos.
Les rhumatismes sont principalement causés par une inflammation. La curcumine va agir au cœur de vos articulations pour éteindre le feu provoqué par cette inflammation [3].
Peu importe l’endroit où vous avez mal, le mécanisme d’action sera le même et vous pouvez donc espérer ressentir une vraie différence au quotidien pour descendre et monter des escaliers, conduire votre voiture, faire vos courses, votre ménage ou simplement vous promener ou sortir de votre lit sans douleur.
Sources : Laboratoire Cell'Innov Philippe Rivière

Une seule condition: choisir le bon produit
http://shop.natura4ever.com/?CodeCourtier=TXWD838

Curcumine differents produits

La science confirme que le curcuma est aussi efficace que 14 médicaments
Le curcuma est l’une des plantes les plus étudiées qui existe aujourd’hui. Ses propriétés médicinales et ses composants (principalement la curcumine) ont fait l’objet de plus de 5600 études biomédicales revues et publiées. (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=curcumin )

Curcuma 6

En fait, notre projet de recherche d’une durée de cinq ans sur cette plante sacrée a révélé plus de 600 applications préventives et thérapeutiques potentielles, ainsi que 175 effets physiologiques bénéfiques.
Etant donné la densité considérable de recherches effectuées sur cette épice remarquable, il n’est pas étonnant qu’un nombre croissant d’études aient conclu qu’on peut le comparer favorablement à une variété de médicaments conventionnels, y compris :

Tahor/ Atorvastatine (médicament contre le cholestérol) :
une étude de 2008 publiée dans le journal Drugs in R & D a constaté qu’une préparation basique de curcuminoïdes du curcuma se comparait favorablement à l’atorvastatine (nom commercial Tahor) sur la dysfonction endothéliale, la pathologie sous-jacente des vaisseaux sanguins qui entraîne l’athérosclérose, en association avec la réduction de l’inflammation et le stress oxydatif chez les patients diabétiques de type 2.

Corticostéroïdes (médicaments stéroïdiens)
Une étude de 1999 publiée dans le journal Phytotherapy Research a constaté que le polyphénol primaire dans l’épice curcuma, se comparait favorablement aux stéroïdes dans la gestion de l’uvéite antérieure chronique, une maladie inflammatoire de l’œil.
Une étude de 2008 publiée dans Critical Care Medicine a conclu que la curcumine se comparait favorablement au médicament corticostéroïde dexaméthasone dans le modèle animal comme thérapie alternative pour protéger la transplantation pulmonaire associée à des blessures produites par des gènes inflammatoires. Une étude précédente de 2003 publiée dans Cancer Letters a trouvé qu’il se comparait également favorablement au dexaméthasone dans les lésions pulmonaires d’ischémie/ reperfusion.

Prozac/ Fluoxétine & Imipramine (antidépresseurs)
Une étude de 2011 publiée dans le journal Acta Poloniae Pharmaceutica a constaté que la curcumine se comparait favorablement aux deux médicaments dans la réduction d’un comportement dépressif chez un modèle animal.

Aspirine (anticoagulant)
Une étude de 1986 in vitro et ex vitro publiée dans le journal Arzneimittelforschung a constaté que la curcumine a des effets de modulation antiplaquettaires et de prostacycline qui sont comparables à l’aspirine, en indiquant qu’il peut être intéressant chez les patients sujets à la thrombose veineuse et nécessitant un traitement anti-arthrite.

Médicaments anti-inflammatoires
Une étude de 2004 dans le journal Oncogene a constaté que la curcumine (de même que le resvératrol) sont des alternatives efficaces à certains médicaments comme l’aspirine, l’ibuprofène, le sulindac, le phénylbutazone, le naproxène, l’indométacine, le diclofénac, la dexaméthasone, le célécoxib, et le tamoxifène en exerçant une activité anti-inflammatoire et antiproliférative contre les cellules tumorales.

Oxaliplatine (médicament de chimiothérapie)
Une étude de 2007 publiée dans le International Journal of Cancer a constaté que la curcumine se compare favorablement à l’oxaliplatine comme agent antiprolifératif dans les lignées cellulaires colorectales.

Metformine (médicament contre le diabète)
Une étude de 2009 publiée dans le journal Biochemitry and Biophysical Community Research a étudié en quoi la curcumine pourrait être utile dans le traitement du diabète, en trouvant qu’elle active l’AMPK (qui augmente l’absorption du glucose) and supprime l’expression du gène de la glucogénèse (qui supprime la production de glucose dans le foie) dans les cellules d’hépatome. Fait intéressant, ils ont trouvé que la curcumine était 500 à 100 000 fois (dans la forme connue sous le nom de tétrahydrocurcuminoïdes (THC)) plus puissante que la metformine en activant l’AMPK et sa cible en aval l’acétyl-CoA carboxylas (ACC).

Le curcuma et ses composants révèlent également leurs propriétés thérapeutiques dans les recherches sur la résistance des cancers à plusieurs médicaments.
Nous avons trouvé pas moins de 54 études indiquant que la curcumine peut induire la mort cellulaire ou de sensibiliser les lignées cellulaires de cancer résistant aux médicaments à un traitement conventionnel.

Nous avons identifié 27 études sur la capacité de la curcumine soit à induire la mort cellulaire ou à sensibiliser les lignées cellulaires de cancer résistant à plusieurs médicaments à un traitement conventionnel.

Si on considère que le curcuma est utilisé depuis des milliers d’années dans de nombreuses cultures à un usage culinaire et médical, cela en fait un argument fort pour utiliser la curcumine comme alternative à un médicament ou adjuvant dans le traitement du cancer.
Ou mieux encore, utilisez du curcuma certifié biologique (non irradié) à des doses culinaires réduites au quotidien afin de prévenir et des doses de concentré après qu'une maladie grave ait pris place. Vous nourrir au lieu de faire de l’automédication avec des "nutraceutiques", devrait être l’objectif d’une alimentation saine.

CURCUMA, épice anti mercure
http://www.le-comptoir-malin.com/blog/informations-sur-le-bien-etre-et-l-hygiene/curcuma-l-epice-anti-mercure.html

NATURAGOLD
http://shop.natura4ever.com/?CodeCourtier=TXWD838

Naturagold ingredients

* La combinaison avec le NBO peut être un plus !

Références scientifiques :
[1] Ann-Lii Cheng et al., « Phase I clinical trial of curcumin, a chemopreventive agent, in patients with high-risk or pre-malignant lesions », Anti-cancer Res 21, no 4B (2001): 2895–2900.
Zhen-Yu He et al., « Upregulation of p53 expression in patients with colorectal cancer by administration of curcumin », Cancer investigation 29, no 3 (2011): 208–213.
[2] Mathilde Bayet-Robert et al., « Phase I dose escalation trial of docetaxel plus curcumin in patients with advanced and metastatic breast cancer », Cancer biology & therapy 9, no 1 (2010): 8–14.
[3] S. Julie et M. T. Jurenka, « Anti-inflammatory properties of curcumin, a major constituent », Alternative medicine review 14, no 2 (2009)

[P Usharani, A A Mateen, M U R Naidu, Y S N Raju, Naval Chandra. Effect of NCB-02, atorvastatin and placebo on endothelial function, oxidative stress and inflammatory markers in patients with type 2 diabetes mellitus: a randomized, parallel-group, placebo-controlled, 8-week study. Drugs R D. 2008;9(4):243-50. PMID: 18588355

B Lal, A K Kapoor, O P Asthana, P K Agrawal, R Prasad, P Kumar, R C Srimal. Efficacy of curcumin in the management of chronic anterior uveitis. Phytother Res. 1999 Jun;13(4):318-22. PMID: 10404539

Jiayuan Sun, Weigang Guo, Yong Ben, Jinjun Jiang, Changjun Tan, Zude Xu, Xiangdong Wang, Chunxue Bai. Preventive effects of curcumin and dexamethasone on lung transplantation-associated lung injury in rats. Crit Care Med. 2008 Apr;36(4):1205-13. PMID: 18379247

J Sun, D Yang, S Li, Z Xu, X Wang, C Bai. Effects of curcumin or dexamethasone on lung ischaemia-reperfusion injury in rats. Cancer Lett. 2003 Mar 31;192(2):145-9. PMID: 18799504

Jayesh Sanmukhani, Ashish Anovadiya, Chandrabhanu B Tripathi. Evaluation of antidepressant like activity of curcumin and its combination with fluoxetine and imipramine: an acute and chronic study. Acta Pol Pharm. 2011 Sep-Oct;68(5):769-75. PMID:21928724

R Srivastava, V Puri, R C Srimal, B N Dhawan. Effect of curcumin on platelet aggregation and vascular prostacyclin synthesis. Arzneimittelforschung. 1986 Apr;36(4):715-7. PMID:3521617

Yasunari Takada, Anjana Bhardwaj, Pravin Potdar, Bharat B Aggarwal. Nonsteroidal anti-inflammatory agents differ in their ability to suppress NF-kappaB activation, inhibition of expression of cyclooxygenase-2 and cyclin D1, and abrogation of tumor cell proliferation.Oncogene. 2004 Dec 9;23(57):9247-58. PMID: 15489888

Lynne M Howells, Anita Mitra, Margaret M Manson. Comparison of oxaliplatin- and curcumin-mediated antiproliferative effects in colorectal cell lines. Int J Cancer. 2007 Jul 1;121(1):175-83. PMID: 17330230

Teayoun Kim, Jessica Davis, Albert J Zhang, Xiaoming He, Suresh T Mathews. Curcumin activates AMPK and suppresses gluconeogenic gene expression in hepatoma cells.Biochem Biophys Res Commun. 2009 Oct 16;388(2):377-82. Epub 2009 Aug 8. PMID: 19665995

GreenMedInfo.com, Curcumin Kills Drug Resistant Cancers, 54 Abstracts

GreenMedInfo.com, Curcumin Kills Multi-Drug Resistant Cancers: 27 Abstracts.

Credits: Written by Sayer Ji of www.greenmedinfo.com via ESM

 

arthrose cancer curcumine pipérine Naturagold anti-inflammatoires telomères