<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

acouphènes

Comment soigner les acouphènes?

20 conseils pour gérer vos Acouphènes!

Ci dessous, vous trouverez la liste des 20 ‘tuyaux’ proposés par l’ATA (American Tinnitus Association).
J'ai trouvé que ces conseils étaient bien judicieux pour les personnes venant de découvrir qu’ils ont des acouphènes car bien souvent, c’est un peu la panique.
On lit et entend tout et n’ importe quoi, donc je vous conseille de bien lire ces petits conseils et d’en appliquer autant que possible.
Vous verrez, ces tuyaux sont inoffensifs et ne peuvent que vous aider à comprendre, gérer ou traiter vos acouphènes.
Je pense qu’ils sont plein de bon sens et ne contredisent nullement ce que l’on sait aujourd’hui sur les acouphènes!
N’hésitez pas à partager ce lien si vous pensez que ces tuyaux peuvent aider un proche.

De même, n’hésitez pas à partagez vos expériences si vous avez des petits trucs qui vous ont aidé!

Diagnostiquez et comprenez vos acouphènes

1. Ne paniquez pas. Les acouphènes ne sont pas des signes avant-coureurs d’ une maladie grave.
2. Vérifiez que ce sont bien des acouphènes! Les sifflements que vous entendez sont peut-être des sons normaux créés par votre corps.
3. Allez voir un spécialiste, audiologiste ou un ORL, qui, de préférence s’intéresse aux acouphènes ou en a l’expérience.
4. Analysez vos médicaments avec votre médecin (médicament prescrits, en vent libre, vitamines ou suppléments) pour éventuellement trouver une cause à vos acouphènes.
5. Méfiez-vous d’un diagnostique ou d’ un avis du style "Vous ne pouvez rien faire contre vos acouphènes, rentrez chez vous et vivez avec"
6. Soyez curieux ! Essayez de découvrir ce qui déclenche vos acouphènes (moment précis de la journée, stress, anxiété, régime alimentaire, etc..)
7. Restez informé(e) sur les acouphènes. Tous les jours de nouvelles recherches sont publiées sur les causes possibles des acouphènes (on se rapproche chaque jour d’une solution!) 
Un nouveau traitement pourrait être parfait pour votre situation!

Trouvez des solutions et prenez soin de vous-même.
8. Respectez-vous! Déveloper des acouphènes veut dire que vous subissez beaucoup de stress "interne" que ce soit physique et/ou psychologique.
9. Examinez votre style de vie pour réduire au maximum le stress; avec du stress et de l’anxiété les acouphènes sont bien pire.
10. Changez votre régime alimentaire. Un par un, éliminez certains produits qui peuvent aggraver les acouphènes, ex: sel, aspartame, sucre raffiné, alcool, tabac, café, médicaments sans prescriptions (aspirine, etc…)
(N’arrêtez en aucun cas la prise de médicaments prescrits par votre médecin sans l’avis de celui-ci)
11. N’abandonnez pas un traitement si celui-ci ne marche pas tout de suite. Parfois cela prend su temps pour qu’un traitement aie un effet positif.
12. Evitez d’ aggraver vos acouphènes de nouveaux accidents acoustiques: protégez vos oreilles dans les situations bruyantes: mettez des bouchons d’oreilles, ça ne coûte rien. 
Sinon, vos acouphènes vont empirer!

Votre attitude est importante!

13. Evitez d’avoir une attitude négative ou défaitiste! Pensez que vos acouphène ne disparaîtront pas ne va pas vous aider, au contraire.
Restez positif, au contraire, ne peut que vous aider à avancer!
Regardez ces histoires de patients ayant survécus des cancers ou des maladies graves, ils ont tous en commun une volonté positive d’ en sortir!
14. Prenez sur vous. Souvent, les gens, malgré tout, s’habituent à leurs acouphènes et les ressentent moins qu’ au début.
15. Impliquez-vous dans votre traitement. Faites partie de l’équipe, avec votre médecin, ORL ou autre personne, soyez active dans le traitement, partagez vos pensées et vos réflexions.
16. Ne perdez pas de temps à vous en vouloir. C’est peut-être votre faute, mais ils sont là et bien là, on ne peut faire marche arrière, de plus, les causes peuvent être multiples!

Trouvez de l’aide!

17. Trouvez des gens qui comprennent votre bataille, des gens qui vous écoutent, et vous verrez que vous n’ êtes pas seul(e)!
Rapprochez vous des personnes qui peuvent vous comprendre et vous aider.
18. Trouvez un groupe ou une association qui puisse vraiment vous aider.
Une association capable de vous donner les bonnes informations, de partager des expériences, voire même des solutions ou vous aider à mettre en place des stratégies pour vivre avec vos acouphènes.
19. Informez votre famille, vos amis et vos collègues sur les acouphènes; expliquez leur ce que sont les acouphènes mais aussi comment on vit avec. 
De même expliquez leur les situations qui sont pénibles pour vous et n’ayez pas peur de leur demander leur aide.
20. Continuez à vous informer, assurez-vous de trouver de l’information pertinente, crédible et prouvée, on lit beaucoup de bêtises sur les acouphènes, donc méfiez-vous.
En cas de doute, posez des question dans les groupes ou les forums auxquels vous participez!
Source: ATA

Apaiser les acouphènes avec la Médecine Traditionnelle Chinoise
Les acouphènes ou Er Ming en chinois signifiant littéralement "tintements dans l'oreille" se distinguent en deux types.
Le premier type se caractérise d'une perception de sons comparables au chant des cigales ou au bruit des vagues correspondant à l'acouphène objectif en médecine occidentale.
Le deuxième type se définit d'une perception de sons d'une tonalité fine et basse, nommé acouphène subjectif.
10 à 18% de la population est atteinte d'acouphènes, les adultes étant les plus touchées, seulement 1 à 2% d'enfants.
5% des acouphènes diagnostiqués sont identifiables et peuvent être traités, pour les 95% restants cette maladie devient chronique perturbant lourdement le quotidien.

Acouphènes de plénitude
Signes cliniques : survenue brusque de la perception dans l'oreille des sons incessants et comparables au chant des cigales ou au bruit des vagues.
Ces sons, perçus parfois au milieu de l'oreille, ne peuvent être atténués par la palpation.
Signes associés :
• En cas de feu excessif du Foie et de la Vésicule Biliaire : teint rouge, sécheresse de la bouche, agitations psychique et physique, irritabilité
• En cas d'accumulation de mucosités et de chaleur : sensation de gêne de la poitrine, crachats abondants

Acouphènes de déficience
Signes cliniques : acouphènes chroniques et intermittents aux sons fins et bas, aggravés par la fatigue et atténués par la palpation.
Signes associés : vertiges, douleurs et faiblesse des jambes, spermatorrhée, leucorrhées

Méthode thérapeutique par l'acupuncture :
Prendre les points du Shou Shao Yang et du Zu Shao Yang pour rafraîchir le Foie, disperser le feu, activer la circulation du sang et désobstruer les orifices.

Autre lien intéressant: http://amelioretasante.com/comment-soigner-les-acouphenes/