<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

MAINTENEZ L'ÉQUILIBRE EN AUTOMNE

L’automne est une période de transition. Nous commençons à en sentir les premiers froids après la forte chaleur de l’été.
Selon la médecine ayurvédique, l’automne est sec (même s’il pleut souvent, on doit comparer avec les précipitations des moussons en Inde), venté, froid, rugueux, subtil et clair. C’est une période que l’organisme met à profit pour se préparer à l’hiver, qui est encore plus froid et sec. Je vous recommande donc d’ajuster votre alimentation et votre mode de vie afin de préparer au mieux votre corps.
L’Ayurvéda considère ces changements comme étant un facteur important pour rester en bonne santé.

EN ÉCOUTANT LA NATURE, ON SE RAPPROCHE DE NOTRE PROPRE NATURE 
La saison Vata est là et elle nous le rappelle par ses manifestations "mouvementées" : vent, tempête, bourrasques, chute des feuilles, chute des fruits, air plus frais…
Alors que l’environnement se prépare à ralentir, il est peut-être aussi le temps de savourer nos récoltes de l’année, dans tous les sens du mot…, et de profiter des bienfaits de l’ancrage, de la gratitude et du repos.
C’est fou, comme on s’y prépare le plus naturellement du monde, en plus…
Tout d’un coup, on a envie de potages, de de tisanes, de lait doré, de douceur, de cocooning…
Vata, c’est le principe naturel du mouvement. Cette dynamique qui anime tant le corps physique que l’esprit et les sens. On lui associe les caractéristiques suivantes : vent, froid, légèreté, subtilité.
Le tout pouvant provoquer de la nervosité, de l’anxiété, de l’agitation, de la constipation, des douleurs arthritiques, de la fatigue, de l’insomnie, de la confusion et de la peur notamment.
En Ayurveda, on répète que "pareil attire pareil et que les contraires créent l’ équilibre "
Comme l’Ayurvéda soigne par les contraires, il sera donc intéressant d’opposer en saison Vata :

• la sécheresse du vent > par l’onctuosité
• au froid > le chaud
• à la légèreté > l’ancrage
• et à la subtilité > la densité

PROTOCOLES SUPPORTANTS

Rythmer son quotidien le plus possible en décidant des rituels agréables.
Commencer sa journée avec une tasse d’eau chaude additionnée de gingembre, citron et un soupçon de miel.
Se lever tôt le matin et pour faire régulièrement du yoga, ne serait-ce que 5 minutes
Prendre des marches dans la nature ou aller cueillir des pommes…
Effectuer de douces séances de yoga et de méditation qui ancrent et qui supportent un bon équilibre intérieur et articulations fluides. Des âsanas qui agissent sur l’énergie descendante (âpana) ainsi que des torsions. Des exercices de respiration qui équilibrent et qui réchauffent légèrement.
Profiter de plus longue relaxation en fin de pratique en étant bien supporté avec des coussins et des couvertures. On peut même ajouter des poids sur l’abdomen quand on se sent plus fébrile.
Boire chaud ou tiède tout au long de la journée.

Huiler son corps avec une huile d’amande chaude et si le cœur vous en dit, on peut y ajouter une huile essentielle de basilic qui fait des miracles contre la fatigue surrénale (causée par le stress chronique).
Pratiquer une cohérence cardiaque le soir avant le souper pour apaiser les tensions de la journée.
Éviter toutes les sources de stress émotionnelles, les excès de bruit, les stimulations surtout en soirée.
Entourez-vous d’odeurs, de musiques, d’images et de personnes qui vous inspirent douceur et apaisement.
S’envelopper d’un grand châle bien chaud, histoire de se dorloter et de se chouchouter.
Et à 22h, éteindre les lumières pour un sommeil réparateur.
L’idée sera ici d’apporter de la stabilité, de la chaleur, du calme et de la concentration.

Conseils sante

 

diététique toxines poids bon sens saison automne