<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

APPRENTI- SAGE

textes inspirés, 2012, nouvelles énergies, réflexion, sagesse, compréhension

  • 8 CHANGEMENTS QUI PROUVENT QUE LE MONDE VA ENFIN DEVENIR MEILLEUR

    On ne veut plus consommer, travailler et subir comme les générations d'avant : le changement arrive !

    La majorité d'entre nous n'a pas encore réalisé les choses incroyables qui sont en train de se passer en ce moment.

    Il y a quelques mois, j'ai décidé de me retirer de la société ultra-rigide que nous connaissons tous. J'ai enfin dépassé mes peurs, brisé mes chaines et je suis sorti de ce système dans lequel je me sentais oppressé. Depuis, je vois le monde différemment : TOUT est en train de changer - en bien - mais personne ou presque ne s'en rend compte.

    Pourquoi est-ce que le monde change en bien ? Voici 8 points qui me paraissent fondamentaux :


    1. Plus personne ne supporte les vieilles structures du monde de l'entreprise

    Les gens atteignent leurs limites. Ils ne supportent plus le modèle de travail qu'on leur impose. Ils ne rêvent plus de faire carrière pendant 40 ans dans la même boite. Ils ne digèrent plus la réalité : ils ont fait 3, 5 ou 8 ans d'études pour être sous-payés et
    connaître le chômage tous les 5 ans.

    Il y a des cris de désespoir, des rébellions, des burn-out, des démissions... Les gens ne veulent plus de ce moule qui les enferme toute leur vie. Ils voudraient être libres, bosser de chez eux, voyager, découvrir. Être créatifs et ne pas être privés de leur pouvoir de décision et d'action.

     

    2. Les techniques de management sont en train d'évoluer
    Depuis une quinzaine d'années, avec l'explosion des start-up et des auto-entrepreneurs, des milliers de personnes ont pris leur destin en main et ont réussi à gagner des mille et des cents grâce à une sublime idée développée dans leur garage. Sauf que pour réussir à financer leur projet à l'origine, ils ont été obligé de trouver des investisseurs. Quand une banque ou un business angel leur a dit oui, ils ont explosé de joie : c'est comme s'ils avaient gagné la Coupe du monde.
    Sauf qu'avoir un investisseur signifie que l'on a des comptes à rendre. On reprend un place d'employé, à peu de choses près. Des gens vous suivent et vous soutiennent dans votre projet, mais ce projet n'est pas le leur. Ils le financent uniquement pour des raisons économiques. L'argent est à nouveau au centre de tout. Et partout dans le monde, des gens en souffrent. Du coup, des moyens alternatifs se développent. La clé se trouve là !
     
    3. Le monde collaboratif est en plein essor
    Beaucoup de gens se réveillent et réalisent tout à coup que c'est totalement fou de vouloir tout faire par soi-même, seul. Le "chacun pour soi" est une mentalité totalement inhumaine. Il faut prendre du recul et réfléchir. Nous sommes 7 milliards d'êtres humains, qui partageons la même planète. Et pourtant, c'est comme si nous n'avions jamais été aussi éloignés les uns des autres. On tourne le dos aux gens de notre rue, de notre immeuble, de notre palier. Comment alors peut-on être solidaire des gens à l'autre bout du monde ?
    Heureusement, les choses changent. L'économie collaborative et la logique du partage reprennent peu à peu le dessus. Les gens ne supportent plus le vide de ce monde où seul l'argent à de la valeur. L'empathie, l'aide et la convivialité peuvent changer le monde. A chaque fois que vous voyez un moment de partage dans le monde, encouragez-le !
     
    4. On comprend enfin à quoi peut servir Internet
    Internet est un outil incroyable pour connecter les gens aux 4 coins du monde. Sur Internet, le monde est ouvert, les barrières tombent, les différences sont invisibles, l'unité commence et grandit et la collaboration explose. Des pays entiers ont utilisé l'Internet pour faire la Révolution. Ils ont changé leur réalité grâce à la puissance virtuelle d'un outil magique. Peu à peu, reprenons conscience de la force du web.
    Mais pour que les choses restent ainsi, il faut se battre. Les puissances de la finance ou de l'information veulent nous imposer quoi penser, quoi lire, quoi voir. Ils identifient, hiérarchisent, contrôlent, et veulent être les seuls propriétaires de l'information. Ne nous laissons pas faire. Continuons à donner la parole aux sans-voix, à lire le travail de ceux qui ne rentrent pas dans le moule. Les anonymes peuvent se reconnaître entre eux. Si le monde d'Internet se rassemble, il pourra construire sans ce système qui veut tout dominer.
     
    5. La surconsommation est en train de s'arrêter
    Pendant trop longtemps, on nous a imposé le fait de consommer pour consommer, le plus possible. Une nouvelle marque, un nouveau pantalon à la mode, une nouvelle voiture, un nouvel iPhone. Mais désormais que les inégalités ont atteint des niveaux inattendus, on est très nombreux à ne plus avoir les moyens de consommer comme avant. Du coup, de nouvelles pratiques font surface.
    On consomme uniquement le nécessaire. La slow consommation, la slow food, la slow life sont autant de manière de mieux profiter de la vie avec moins. "Moins de biens, plus de liens" est un slogan qui pourrait résumer ce nouvel état d'esprit que l'on retrouve chez de nombreuses personnes. Echange de vêtements, achats de biens d'occasion, partage de voiture, d'appartements ou de maison... On se rend compte qu'on a trop, alors pourquoi ne pas tout partager ?
     
    6. Les gens se mettent à manger de manière plus saine
    Nous avons été suffisamment fous pour accepter de manger n'importe quoi ! Tant que le goût était bon, on ne se posait aucune question. Les entreprises nous ont donné de la nourriture empoisonnée à manger et nous, on n'a rien dit. Mais depuis quelques années, de plus en plus de personnes se réveillent et refusent cette fatalité. Ils essaient de manger bio, de manger sain, de manger moins de viande, ce qui permet de renforcer ces filières face aux ogres de l'agroalimentaire traditionnel.
    Tout est lié. La production alimentaire est un élément fondamental de la stabilité de notre société. Le fait que cette production évolue vers des pratiques plus saines et respectueuses de l'environnement pour s'adapter au marché risque de créer un bouleversement énorme. Demain grâce au bio et au local, peut-être que le petit producteur redeviendra rentable face aux géants qui exploitent la terre comme si elle était à eux. Remodelons notre économie grâce à ce que nous mettons dans notre assiette.
     
    7. La spiritualité refait surface dans nos sociétés
    Combien de vos amis font du yoga ou de la méditation ? Maintenant, posez-vous la même question qu'il y a 10 ans de cela ! L'évolution est radicale, n'est-ce pas ? Il y a quelques années, la méditation et la spiritualité étaient réservées aux gens bizarres, aux hippies et aux mystiques. Mais cette idée préconçue est en train de changer. La raison et la rationalité ont mené à nos sociétés basées sur l'économie de marché à la violence quotidienne et à la guerre.
    On a besoin de calme et d'amour dans ce monde. La rationnalité seule ne permet pas de ressentir de l'empathie pour l'autre, pour les autres. Spiritualité ne veut pas nécessairement dire religion. Cela signifie seulement que pour se sentir bien dans notre vie, il faut savoir décompresser et ne pas seulement être un robot capable de se lever tous les matins à la même heure pour aller travailler, consommer et pratiquer quelques loisirs. Notre sens de la réalité est décuplé lorsque l'on arrive à faire le vide et à considérer le monde autrement que comme le lieu où l'on naît, travaille et meurt.
     
    8. L'éducation s'émancipe des règles rigides de l'Education Nationale
    Qui a créé le modèle d'enseignement actuel. Qui a créé les classes telles qu'elles ont été organisées aujourd'hui ? Pourquoi on ne nous dit pas tout de l'Histoire des anciennes civilisations et qu'on met plus l'accent sur certains faits que sur d'autres ? Pourquoi les enfants devraient-ils suivre tout un ensemble de règles ? Pourquoi devraient-ils tout observer sans rien dire ? Pourquoi juge-t-on de leur capacité grâce à des notes abstraites, qui sanctionnent mais jamais n'encouragent ?
    Nous avons développé un modèle d'éducation qui reproduit et perpétue notre système. Mais les choses changent. De nombreuses personnes, depuis des années, travaillent à remodeler un système d'apprentissange qui n'est plus du tout adapté au monde d'aujourd'hui. Cette société est folle, et "ce n'est pas un signe de bonne mentale que d'être bien adapté à une société malade".
    Nos enfants doivent avoir le choix et le droit de penser la société différemment. Pour cela, ils doivent apprendre différemment, dans des lieux où on leur apprend à grandir et pas à obéir.
    On ne veut plus vivre, apprendre, consommer, travailler et subir comme les générations d'avant : le changement arrive ! Et c'est bien !
    Vous aussi, vous pensez que le changement arrive et que la société va s'améliorer ?
     
    Message d aigle blanc