<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

grippe

KUDZU

Fécule blanche extraite de la racine d’une plante sauvage. C’est une variété d’amidon à caractère yang, utilisée comme gélifiant dans la préparation de sauces et comme remède dans la pharmacopée macrobiotique et chinoise.

Le kudzu ou kuzu (nom scientifique : Pueraria Montana) à ne pas confondre avec l’arrowroot (Marantha Arundinacea). La plante appartient : à la famille des papilionacés.

Diététique et excellent pour la santé, le kuzu peut être utilisé lorsque l'on souffre de diarrhées, grippes, malaises, maux de tête ou autres douleurs d'estomac...Mais il est aussi un ingrédient utile dans la cuisine.
Le Kuzu est utilisé, grâce à sa texture, pour épaissir les sauces ou encore les soupes et leur donner un aspect onctueux. Puisqu'il n'est ni salé ni sucré il est également utilisé pour des gelées de fruits. 
Le kouzou dans la cuisine japonaise, est le pendant de la fécule de pomme de terre ou de maïs, de la gélatine ou de l'arrow-root chez nous.
Saupoudré sur des légumes avant la cuisson, il leur permet de dorer et de devenir encore plus croquants. 

Utilisation:
Idéal pour lier potages, sauces et desserts, le Kuzu peut aussi être utilisé, comme au Japon, pour son effet croustillant: il suffit d'en saupoudrer les légumes ou le Tofu, avant de les 
frire, par exemple, pour qu'ils se parent d'une jolie pellicule mordorée et croustillante!
Emploi : pour lier une sauce toujours diluer le kuzu dans un liquide froid et l’ajouter à la préparation vers la fin de cuisson.


Médecine et cuisine…
Au Japon, alimentation alcaline signifie alimentation saine. Le kouzou est l'unique fécule alcaline. La médecine traditionnelle orientale le recommande comme aliment "yang" et en conseille fortement l'usage autant comme remède que dans la cuisine quotidienne. Quand il est dit que l'aliment est le meilleur des médecins, le kouzou peut se targuer d'être à la fois un remède de qualité et un aliment de classe à multiples facettes.
Parmi les trois préparations médicinales au kouzou raffiné, la plus connue au Japon est sans doute le kouzou-you, une boisson chaude de consistance crémeuse, réputée comme remède rapide contre la diarrhée et efficace au début d'une grippe ou d'un refroidissement. 

En cas de malaise après une soirée au saké (vin de riz japonais), le kouzou-you chassera les maux de tête et la sensation de nausée, adoucira les maux d'estomac et d'intestins, ramènera l'appétit. On boit chaque matin une tasse de kouzouyou pour rétablir une digestion affaiblie ou pour se prémunir contre les troubles digestifs chroniques. 

Le kouzou-you prend aussi place dans l'alimentation des convalescents et des personnes âgées, et on l'emploie encore tout simplement pour rafraîchir l'organisme. Dans les hôpitaux on le prescrit aux patients soumis à un régime liquide parce qu'il 'est très digeste, adoucissant et de goût agréable. Les feuilles de la plante sont riches en chlorophylle, un remède universel. Pour terminer, citons l'emploi que les pharmaciens font du kouzou comme substitut de la gélatine pour certaines cultures et pour faciliter la transformation de substances actives en pilules.

Pharmacopée macrobiotique
En marge de l'alimentation marcrobiotique proprement dite, il peut être précieux pour chacun de connaître les vertus curatives du kouzou.

Fatigue générale : Le kouzou chassera la fatigue et augmentera la vitalité.
Problèmes intestinaux aigus : En particulier la diarrhée, y compris la diarrhée causée par le choléra ou la dysenterie. Faiblesse intestinale chronique ou maladies intestinales chroniques comme la tuberculose intestinale.
Rhumes. Les rhumes sont souvent en relation avec la faiblesse intestinale et la fatigue. En cas de fièvre le kouzou ne stimulera aura tendance à faire baisser la température.

Le thé de kouzou et le oume-syo-kouzou, dont les recettes suivent, sont des remèdes traditionnels contre ces maux dont la cause se trouve pratiquement toujours au niveau de l'intestin. Ils sont employés dans le traitement d'autres maladies encore : péritonite, inflammations intestinales, jaunisse, rougeole, sinusite.

Thé de kouzou
Délayez une grosse cuillerée à café de kouzou dans un peu d'eau froide et ajoutez 1/4 de litre d'eau. Faites bouillir jusqu'à ce que la préparation devienne transparente. Salez légèrement au Tamari.
Ce thé peut être utilisé dans les cas suivants :
Fièvre légère (pas plus de 38°),
Pour tous les maux de tête,
Rhume, grippe.

Thé kakkon : 
kakkon est le nom chinois pour le bois de kuzu. On peut acheter ce thé en sachet qui se compose de 80 % de kakkon et de 20 % d 'herbes sauvages. 
Faites bouillir un sachet de thé dans 1/2 litre d'eau jusqu'à obtenir 1/4 de litre. Le thé kakkon peut être utilisé dans les mêmes situations que le thé de kouzou.

Crème de kouzou : 
Diluez une cuillerée à café bombée de kouzou dans un peu d'eau froide. Ajoutez ceci à une tasse d'eau froide et portez à ébullition en remuant. Faites bouillir jusqu'à ce que la préparation soit transparente. Ajoutez un peu de sauce de soja tamari ou une pincée de sel marin. C'est une préparation plus yang que le thé de kouzou.
Indications :
Les personnes de constitution yin peuvent prendre de la crème de kouzou au petit-déjeuner, ou bien elles peuvent en prendre à la place de la soupe ou en snack le soir. N'en prenez pas plus d'une à deux tasses par jour.

Les personnes dont les intestins sont faibles peuvent prendre une tasse de kouzou par jour.
En cas de diarrhée : si la diarrhée est forte, ajoutez un peu de gomasio ou de kombu carbonisé à la crème.

Prenez de la crème de kouzou comme collation en cas de fatigue : elle a un effet revitalisant.
C'est un bon aliment pour les personnes qui ne peuvent pas prendre de nourriture solide.
 
Il a une action décontractante musculaire, circulatoire et est anti-spasmodique.
En cas de refroidissement, début de grippe, de rhume, on l’utilisera avec succès. Dans la cuisine et en boisson reconstituante et stimulante.
- Diluer 1 cuillère à café de kuzu dans une tasse d’eau. Chauffer doucement en remuant jusqu’à ce que le mélange devienne translucide. On pourra y incorporer une cuillère à café de purée d’umébosis ( petites prunes japonaises, voir autre article sur le blog) et saler légèrement avec du shoyu ou du tamari (sauces d’accompagnement asiatiques). Ou encore sucrer avec du miel, suivant les envies
A prendre plusieurs fois par jour en début de grippe ou le matin à jeun en prévention.

Kouzou-umeboshi et umesho-kouzou : 
Ces préparations ne diffèrent que parce que l'umesho-kouzou contient de la sauce de soja tamari. 
Diluez une grande cuillerée à café de poudre de kouzou dans 2 cuillerées à soupe d'eau froide (ajoutez l'eau progressivement). 
Écrasez la chair d'une umeboshi. 
Ajoutez une tasse 1/2 à deux tasses d'eau à ces ingrédients et portez à ébullition. 
Ajoutez 5 à 6 gouttes de jus de gingembre (ou un peu de gingembre râpé ou de poudre de gingembre). 
Faites bouillir cette préparation doucement jusqu'à ce qu'elle soit plus ou moins translucide. 
Ajoutez une à trois cuillerées à café de sauce de soja tamari et faites bouillir encore quelques instants. Servez immédiatement.
Cette préparation peut être utilisée dans les cas suivants :
Faiblesse, manque de vitalité,
Rhume,
Troubles de l'estomac ou de l'intestin.

Utilisez-la en particulier en cas de diarrhée : Prenez-en une tasse à la fois 2 à 3 fois par jour jusqu'à ce que la diarrhée cesse.

L'adjonction de sauce de soja tamari et la quantité ajoutée dépendent de l'âge, de la situation, de la gravité des symptômes, etc.

Ame-kouzou (kouzou au sucre de céréales) : 
Diluer une cuillerée à café de kouzou dans une tasse d'eau. 
Ajoutez une cuillerée à café de malt de riz ou de malt d'orge. 
Faites chauffer à feu moyen juste au-dessous du point d'ébullition puis laissez mijoter à petit feu pendant 5 à 10 minutes. 
Remuez régulièrement. 
Buvez chaud. 
Ceci peut être utilisé par des personnes qui sont devenues trop yang après avoir consommé trop de sel ou de nourriture animale.

Kouzou - jus de pommes : 
Ajoutez 1/2 tasse d'eau à 1/2 tasse de jus de pommes (de préférence préparé fraîchement en râpant une pomme et la pressant). 
Faites bouillir lentement avec une cuillerée à café de kouzou dilué et remuez régulièrement jusqu'à ce que la préparation se gélifie. 
Ajoutez une pincée de sel marin. 
Cette boisson peut être utilisée dans les cas suivants :
Pour stimuler l'appétit,
Pour faire baisser la fièvre,
Pour amollir des selles trop dures,
Pour calmer des mouvements saccadés.
 

Recette de sauce de dessert au kuzu
Diluer 2 cuillères à soupe de kuzu dans 1 verre de  jus de pomme et mettre à chauffer légèrement en ajoutant 1 tasse de fruits rouges et un sucrant naturel comme le sirop d’agave, le sirop d’érable, les sirops de céréales (2 cuillères à soupe), du fructose (1 cuillère à café)
Laisser cuire 3 minutes en remuant sans arrêt, jusqu’à ce que La sauce devienne transparente.
Retirer du feu et ajouter 1 cuillère à café ou à soupe de jus de citron.
Servir avec glaces, crêpes, tartes ou même seul

 
Kudzu tabac