<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

rééquilibrage

BILAN ENERGETIQUE

BILAN ENERGETIQUE

L’approche fonctionnelle de la santé est un concept basé sur l’optimisation du fonctionnement du corps.
Dans le monde occidental, le médecin apparaît lorsque la santé a disparu; dans l’approche orientale, le médecin va exercer son art pour préserver la santé.

AFS-Vidya évoque dans le cadre de la santé globale, la nécessité de préciser la notion d’énergie. Nous vivons grâce à un capital énergie hérité de nos parents, et grâce à l’énergie que nous tirons de notre environnement.
Un bon niveau d’énergie correspond à un « flux tendu »: une bonne production, une bonne utilisation, et une bonne distribution. Si les trois éléments sont réunis, l’organisme aura un niveau d’énergie optimal, et la personne bénéficiera d’une excellente santé.

Si ce n’est pas le cas, un déséquilibre énergétique va s’installer, d’abord dans un organe; les autres organes vont tenter de compenser cette faiblesse et vont également se déséquilibrer… Les déséquilibres énergétiques précèdent l’apparition des symptômes dits "fonctionnels", qui eux-mêmes vont s’installer bien avant les désordres physiques, structurels, dénommés "maladies".

L’important, pour préserver la santé, va être de déterminer: quel est l’organe faible à l’origine du déséquilibre (cet organe est généralement hérité d’un des deux parents), ou le meilleur organe à traiter,

L’équilibre énergétique du métabolisme : la centrale qui produit l’énergie tourne-t-elle trop lentement, trop vite, et dans quelle mesure? Cette notion est connue de longue date, grâce au TAO: le Yin et le Yang

Il est utile de mesurer l’équilibre des polarités Yin-Yang, car cela va nous donner une image efficace, analogue à celle d’un compte-tours de voiture: Ying - Sante - Yang
Un métabolisme trop rapide
("trop haut dans les tours") va entraîner une consommation d’énergie accrue, qui va être contrebalancée par une consommation minimale au niveau du comportement (lent, nonchalant): il sera qualifié de YIN.
Tandis que la situation inverse, un métabolisme trop lent, va entraîner un comportement hyperactif, pour empêcher les crampes qui résultent de cet excès de YANG.

Le référentiel utilisé est primordial !
Il est possible d’évaluer l’équilibre Yin-Yang en utilisant un référentiel connu associé à un test neuro-musculaire tel que décrit par de Dr Omura ; le RAC (réflexe auriculo-cardiaque du Dr Nogier) peut également être utilisé. Cette mesure permettra de suivre l’évolution du retour vers l’équilibre. Celui-ci peut également être réalisé à distance à l'aide d'une méthode spécifique et complète!
Ramener à la santé va donc nécessiter de déterminer le type de déséquilibre : le Yang devra augmenter ses apports de Yin pour se rééquilibrer; le Yin devra accentuer ses quotités de Yang
Parmi les sources de Yin et de Yang: la nourriture ! Nous mangeons tous les jours, et la nourriture présente des caractéristiques énergétiques. Mais tout a une polarité !

Pour épauler, soutenir, la personne dans son cheminement vers l’équilibre, des spécialités thérapeutiques ont été développées. Soutenir, épauler, le rein pourra se faire au moyen de spécialités « Vidya » déclinée en Yin (pour accélérer le métabolisme d’un rein trop lent, Yang), ou en Yang (pour ralentir le métabolisme d’un rein trop rapide, Yin), ou encore en balance (pour n’agir que sur le soutien du rein). Ces capsules « Vidya » sont des supports d’information vibratoires, qui aident, jour après jour, la personne à retourner vers l’équilibre.

Le traitement combiné dans le temps s’est révélé le plus efficace: Il s’effectue en deux temps:
Lors de la consultation, le thérapeute exerce son art en faisant un acte thérapeutique; s’il se limite à cet acte, l’effet va s’estomper, inlassablement attaqué par l’importance du déséquilibre.
Entre les traitements, la personne participe activement à son rééquilibrage en adaptant son alimentation d’une part, et en étant réellement soutenu par des spécialités vibratoires, d’autre part. Le concept du sandwich permet ainsi d’accroître l’efficacité de la démarche.

La raison de l’échec de traitements agissant au niveau informationnel, émotionnel ou mental, est qu’ils ne prennent généralement pas suffisamment en compte l’état actuel du corps ; or c’est celui-ci qui doit garder le traitement en mémoire. Pour les traitements à action physique, il s’agit généralement d’une méconnaissance de la polarité.
La philosophie de la thérapeutique de polarité va être, en tout état de cause, de ramener l’équilibre de polarité, afin de permettre un fonctionnement harmonieux des différents organes.

Lorsque le métabolisme est optimalisé, le corps devient davantage réceptif à tout traitement dont l’efficacité va s’accroître


 Cette technique permet ainsi :
 · d'optimaliser l'efficacité de toute autre technique, et notamment les traitements ponctuels;
 · de soutenir la personne traitée dans son évolution personnelle vers le bien-être et la guérison.

    Méthode enseignée par le Dr Luc Arco