<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

thérapie

La Bioénergie Vitale

 

Les 3 Principes Fondamentaux de la Bioénergie Vitale :

1- La Biologie : C’est l’étude de la vie. Ce mot a été défini à la fin du 18ème siècle par le naturaliste français Jean-Baptiste de Lamarck. Il sera donc employé aussi bien pour l’être humain mais aussi l’animal et le végétal.

2- L’Energie Vitale ou Force Vitale : Certains la nomment magnétisme, chi ou Qi, on peut l’appeler fluide universel, le prana, le souffle de vie, énergie quantique … Pour que notre organisme puisse fonctionner, il doit être alimenté en permanence par des énergies électromagnétiques que l’on trouve dans la nourriture que nous mangeons, l’eau que nous buvons, l’air que nous respirons, le soleil, le magnétisme terrestre ainsi que les éléments naturels.

3- L’ Epigenèse : Un domaine nouveau dans la biologie cellulaire, c’est le docteur Bruce H LIPTON chercheur en génétique ayant publié un document intitulé « la conscience des cellules » dans lequel « plus un organisme est conscient de son environnement, meilleures sont ses chances de survie ». Les gènes ne sont donc pas synonymes de destin, les facteurs environnementaux notamment l’alimentation, le stress et les émotions peuvent modifier les gènes sans toutefois en changer la matrice de base. Chaque cellule du corps émet une vibration électromagnétique qui lui est propre, elle possède une membrane fonctionnant avec les protéines réceptrices (la conscience) et les protéines effectrices (l’action) sont capables de lire les champs vibratoires énergétiques. On peut donc capter soit des énergies biologiques constructives soit des énergies biologiques destructives.

Thérapie quantique et phénomènes de résonances électromagnétiques :

La biologie et la médecine sont à la veille d’une gigantesque révolution. Jusqu’ici, seul le concept chimique des mécanismes biologiques étaient pris en compte dans l’étude des phénomènes de la vie.
On estimait que le fonctionnement d’un organisme et les évènements cellulaires qui sont la manifestation de la vie, étaient exclusivement régis par des réactions biochimiques.
Toute la pharmacologie est basée sur cette règle. Pourtant, dans cette explication parfois très profonde des faits biologiques constatés, des éléments manquent ou même se contredisent : l’exploration d’un phénomène cellulaire quelconque, isolé, en remontant jusqu’à son origine, ne trouve parfois plus d’explication plausible et rationnelle.
A ce moment, c’est la physique des ondes électromagnétiques et, son corollaire obligé, la physique quantique qui apportent une nouvelle vision des choses, (quantique signifie la double nature des électrons : à la fois corpusculaire et ondulatoire), une vision plus immatérielle, moins tangible sur le plan de la matière, mais combien fertile en développements futurs.
La molécule ne sera plus le critère essentiel des mécanismes de la vie, mais elle trouvera l’explication de son action dans des phénomènes de résonances électromagnétiques.
Par conséquent, la médecine quantique est une démarche qui n’est pas fondée sur l’action de substances chimiques intervenant dans le corps, mais sur des réactions d’ondes ou de champs électromagnétiques appliqués à l’organisme vivant, afin de le ramener à son point d’équilibre, encore appelé « état stable ». Ces réactions doivent prendre en compte la totalité de la nature biologique du sujet et en particulier sa prédétermination génétique, autrement dit son bagage héréditaire.
De même, la médecine quantique reconnaît l’interdépendance fondamentale entre l’esprit et le corps à tous les stades de la vie.
Elle prend également en considération la dimension spirituelle de la personne comme une donnée incontournable.
La Bioénergie Vitale a pour but de redonner au corps son dynamisme, et d’éviter qu’il ne ralentisse ou pire qu’il ne devienne statique. En effet, tout dans le corps est perpétuellement en mouvement et se transforme sans cesse : les liquides, les organes, les tissus, etc. Essentiellement dynamique, l’organisme vivant marqué par des fluctuations continues, multiples est aussi caractérisé par l’interdépendance fondamentale de tous les phénomènes physiques, biologiques, psychologiques, énergétiques, émotionnels et environnementaux. La pathologie va apparaître dès que l’énergie vitale ne peut plus alimenter correctement notre corps mais également quand les énergies destructives ne peuvent plus s’évacuer.

Bibliographie : Biologie des croyances (Bruce H. Lipton, Ph.D.) Biologie, Médecine et Physique Quantique (R. CANNENPASSE- RIFFARD)