<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

9 causes silencieuses de fatigue

 

1- L’apnée du sommeil
Il s’agit d’un trouble courant : on s’arrête momentanément de respirer pendant le sommeil (de 5 à 30 fois par heure). Chacune des interruptions représente un micro-réveil dont on n’est pas conscient.
Résultat : vous êtes en dette de sommeil même si vous avez passé 8 heures dans votre lit.
Solution : Maigrir si l’on est en surpoids, arrêter de fumer, consommer peu d’alcool le soir, éviter les somnifères et les anxiolytiques sédatifs.

2- Trop de glucides
Une alimentation riche en produits céréaliers, pommes de terre, barres chocolatées, sucres élève le sucre sanguin dans un premier temps. Ensuite la glycémie chute, au point qu’elle est souvent trop basse, entraînant des coups de pompe.
Solution : Réduire céréales et féculents, remplacer par des aliments protéiques, des légumes, des fruits pauvres en sucres, des fruits oléagineux.

3- Pas assez d’hormones thyroïdiennes
La thyroïde est une petite glande logée à la base du cou. Elle contrôle entre autres la vitesse à laquelle les aliments sont convertis en énergie. Quand la thyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones, on se sent fatigué et on grossit. Les hypothyroïdes affectent les hommes et les femmes ; à l’âge de soixante ans, près d’une femme sur cinq manque d’hormones thyroïdiennes.
Solution : Une analyse de sang dira si votre thyroïde fonctionne correctement. En cas de problème, le médecin prescrit des hormones synthétiques qui remplacent les hormones naturelles.

4- Une infection urinaire silencieuse
Les infections urinaires ne se signalent pas toujours par des douleurs, des brûlures à la miction, une sensation d’urgence. Dans certains cas, le seul symptôme est une fatigue inhabituelle.
Solution : Une analyse d’urine permet de savoir ce qu’il en est vraiment. Une analyse de sang est parfois prescrite au même moment.

5- Un diabète ou prédiabète
Dans le diabète ou le prédiabète, le sucre issu de la digestion des aliments demeure dans le sang, au lieu d’être capté par les cellules pour être converti en énergie. Résultat : on peut se sentir fatigué par manque d’énergie disponible.
Solution : Un contrôle de la glycémie à jeun

6- Une maladie cardiaque
Quand la fatigue intervient pendant les activités quotidiennes, comme le ménage ou le jardinage, c’est parfois le signe que le cœur ne suit plus. Si vous remarquez qu’il vous est de plus en plus difficile de terminer des tâches que vous accomplissiez avec facilité, consultez votre médecin.
Solution : Des changements dans votre mode de vie, certains médicaments et le cas échéant la chirurgie peuvent vous remettre en selle.

7-Une intolérance alimentaire
Une fatigue permanente ou déclenchée par la consommation de certains aliments, qui s’accompagne aussi de symptômes digestifs, peut être due à une intolérance alimentaire. Il s’agit le plus souvent du gluten, la principale protéine de nombreuses céréales, à commencer par le blé.
Solution : Eliminer les aliments suspects, avec l’aide d’un diététicien.

8- Les médicaments
Certains médicaments entraînent une sensation de fatigue. C’est le cas des antihistaminiques (prescrits dans les allergies), des anxiolytiques, des corticostéroïdes, des antihypertenseurs, des diurétiques, des statines (traitement du cholestérol élevé)…

9-Les polluants atmosphériques
On les appelle VOC pour volatile organic compounds. Ce sont des substances chimiques relarguées par les matériaux synthétiques ou les machines (copieurs) de votre bureau ou la moquette, la peinture, les colles, les désodorisants de votre maison. Ces VOC peuvent entraîner des irritations respiratoires et de la fatigue.
Solution : Evitez les désodorisants intérieurs, considérez l’achat d’un purificateur d’air, ou de certaines plantes qui absorbent en partie ces VOC.

 

lassitude.gif

diabète infection urinaire fatigue apnée du sommeil hormones thyroïde intolérance alimentaire