<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

LE LAPACHO

Lapacho 1

Noms communs : pau d'arco, lapacho (arbre sacré des incas), îpe roxo.
Noms botaniques : Tabebuia avellanedae, T. impetiginosaHandroanthus impetiginosus, famille des bignoniacées.
Nom anglais :lapacho, taheebo.

Encore une plante à connaître pour aider notre organisme à passer l'hiver et son lot de petits désagréments :
Traditionnellement utilisé en cas de gastro-entérites, d'infections des voies respiratoires, cutanées..., le lapacho est très réputé pour tout ce qui touche à notre immunité : il est ainsi utilisé comme antifongique, antibactériens, antiparasitaires...

Dans le monde occidental Pau d'Arco est utilisé par les herboristes modernes pour soutenir un environnement interne normal pour les différents types d'organismes indésirables qui se trouvent dans le vagin. Pau d'Arco s'est avéré être l'un des meilleurs combattants de la nature contre les infections mycotiques. 
Cette herbe polyvalente peut renforcer la tendance naturelle de l'organisme à se débarrasser de plaintes occasionnelles mineures telles que le pied d'athlète et les infections à levures. 
Pau d'Arco contient trois composés anti-levure lapachol, lapachone beta-et-xyloïdine qui ont montré leurs efficacités contre le Candida albicans et autres mycoses. 
Pau d’Arco ... est appelée « l’arbre divin ». Il est utile dans les problèmes de rhumatisme, d’inflammation arthritique, prostatites, cystites, et est également bénéfique pour l’élimination des champignons et la prolifération de levures dans le corps. 
L'utilisation de ce complément alimentaire est une alimentation traditionnelle.

Le lapacho contient (entre autres) du fer assimilable, des tanins, des flavonoïdes et des coumarines (accentuant la fluidité sanguine), des antiseptiques et des antibiotiques ainsi que des antiviraux, des oligo-éléments et des minéraux (magnésium, calcium, zinc, phosphore, chrome, manganèse, silice, cuivre, molybdène, sodium, potassium, argent, bore, strontium, or, baryum, nickel).
Le lapacho est un très grand arbre, sacré pour les Incas. Il pousse naturellement entre le Mexique et l'Argentine.

L'utilisation du bois interne est connu de longue date pour ses propriétés bénéfiques sur la santé : Les anciennes civilisation (du temps de l'invasion espagnole) s’en servaient surtout comme anti infectieux et comme antidote aux morsures de serpents ou d'insectes et contre les douleurs.

Les Brésiliens en font toujours un important usage pour aider le corps à guérir et rester en pleine forme. L'utilisation très populaire est celle pour combattre diverses infections comme les gastro-entérites, les infections des voies respiratoires, cutanées, cystite et vaginite.

Le lapacho est très réputé pour tout ce qui touche à notre immunité: il est ainsi utilisé comme antifongique, antibactériens, antiparasitaires.

Le lapacho agit également très favorablement sur le sang en le régénérant et l'oxygénant. Il favorise aussi l'élimination des toxines de la lymphe.

Enfin, la tradition l'utilise aussi pour diminuer les douleurs articulaires.

* Actuellement des recherches sont menées sur les cancers.

PROPRIETES ET INDICATIONS
Élimination des toxines (radicaux libres)
Affections causées par des parasites, champignons, etc. 
Infections à levure 
Stimulant du système immunitaire
Antalgique (antidouleur)
Anti-inflammatoire
Traitement des cancers
Antirhumatismal (arthrite)
Soins de l'anémie (contient du fer et des minéraux) et d'autres maladies hématologiques (affection sanguine) telles que la leucémie ou la maladie de Hodgkin
Soins de certaines maladies neurologiques (maladie de Parkinson)
Traitement de la fibromyalgie
Artériosclérose
Troubles digestifs (inflammation de l'estomac et des intestins)
Polype
Leucorrhées
Cystite
Prostatite
Dermatoses (maladies de la peau) : eczéma, psoriasis, lupus etc...
Bronchite
Diabète (la plante empêcherait le glucose de passer du système digestif au système sanguin)

Ces informations ne remplacent pas l'avis d'un médecin. N'arrêtez jamais vos médicaments sans l'avis de votre médecin. La santé ne repose pas sur la prise d'un aliment "miracle" mais sur l'adoption d'une alimentation équilibrée et d'un mode de vie sain.

*Le lapacho est contre-indiqué en cas d'hémophilie. En effet les individus présentant une coagulation perturbée à type d'hypocoagulabilité (sang trop fluide) ne doivent pas être traités avec cette plante. Les individus soignés par des anticoagulants (antivitamine K, aspirine, héparine etc...) également. Ceci est liée au fait que le lapacho contient des coumarines. La coumarine est une substance contenue dans la fève tonka, utilisée en pharmacie pour son pouvoir anticoagulant. C'est la raison pour laquelle le lapacho ne doit pas être prescrit sans un avis médical sérieux.

Source: http://www.vulgaris-medical.com/phytotherapie/lapacho

 

système immunitaire anti-inflammatoire diabète cystite psoriasis rhumatismes toxines parkinson anémie candida albicans lapacho pau d'arco leucémie Hodgkin dermatose bronchite F.O.S