<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

INCI

DECRYPTER LES ÉTIQUETTES DES COSMÉTIQUES

Les étiquettes des produits cosmétiques ne sont jamais facile à lire. Vous avez remarqué que les ingrédients sont écrits en tout petit ? C’est fait exprès pour embrouiller le consommateur ! Voici quelques astuces pour décrypter les étiquettes de cosmétiques.
Le fabricant est légalement obligé de mentionner les ingrédients sur les étiquettes des produits cosmétiques qui composent son produit mais pas seulement. Une étiquette doit aussi comporter la fonction du produit, les précautions d’usages, le poids ou le volume, et la date de conservation. Vous savez c’est ce symbole bizarre en forme de boite ronde avec un chiffre à côté : 12M pour 12 mois par exemple

COMMENT LIRE LES ÉTIQUETTES DES PRODUITS COSMÉTIQUES ?
Ce qui nous intéresse aujourd’hui, ce sont les ingrédients. Selon la réglementation, les ingrédients doivent figurer dans l’ordre décroissant sur les étiquettes des produits cosmétiques, c’est-à-dire avec l’ingrédient principal en premier, puis les autres ingrédients. Ce principe vaut aussi pour les étiquettes sur les produits alimentaires (cela fera l’objet d’un autre article). Par exemple, beaucoup de produits cosmétiques commencent par "aqua". Cela veut dire qu’ils contiennent principalement de l’eau. De la flotte quoi.
Cependant, si un ingrédient constitue moins de 1% du produit final, il n’est pas nécessairement mentionné par ordre décroissant. C’est comme ça qu’un élément naturel et sain se retrouve avant un autre élément carrément dégueulasse pour faire croire au consommateur qu’il y en a plus… alors que pas du tout ! Autre astuce à connaître : les 5 premiers ingrédients constituent jusqu’à 95% du produit. Autrement dit, si l’aloe vera arrive en 7e position, même s’il est écrit en gros sur le packaging, il n’y en a sans doute que quelques gouttes.
Si vous ne comprenez rien aux noms des ingrédients sur les étiquettes des produits cosmétiques, c’est normal : ils sont soit en anglais, soit en latin. Mais non, ce n’est pas pour embrouiller le consommateur, voyons… Généralement, les ingrédients naturels non transformés sont en latin. Tous les autres sont en anglais, ou en français si vous avez du bol. En cas de doute sur l’un des ingrédients, vous pouvez facilement vérifier sur les listes de l’INCI(*)  à quoi il sert exactement. N’hésitez pas à comparer plusieurs sources pour valider vos infos !

Exemple produit cosmetique

QUELS SONT LES PRODUITS À ÉVITER ?
Voici un petit récapitulatif des types de substances à éviter :
- Les parabens : ce sont des conservateurs chimiques. Ils seraient allergènes. Comment les reconnaître ? Ils finissent en -zoate ou -paraben.
- Les silicones et siloxanes : ils sont a priori nocifs pour la santé mais sont très polluants pour la planète. Comment les reconnaître ? Cherchez les noms en -cone, -one ou -xane.
- Les PEG ou PPG : ce sont tout simplement des produits dérivés de la pétrochimie. En clair, c’est la même famille que le pétrole. Comment les reconnaître ? Ils sont mentionnés en lettres capitales (PEg ou PPG) ou écrits en toutes lettres (polyéthyléneglycol ou propylène).
Les paraffines et huiles minérales : ceux-là aussi sont des dérivés de la pétrochimie. Ils seraient comédogènes. Comment les reconnaître ? Traquez les "mineral oil" ou "paraffinum"
- Les SLS : ce sont des émulsifiants. C’est grâce à eux que votre shampoing mousse ! C’est sympa mais ça peut quand même provoquer des allergies et des irritations. Comment les reconnaître ? Ils s’appellent “Lauryl sulfate de sodium” ou “ALS”.
- Les phtalates : en plus d’avoir un nom à coucher dehors, ce sont des perturbateurs endocriniens. En clair, ils foutent le boxon dans le développement hormonal. Comment les reconnaître ? Ils se cachent sous des pseudonymes du genre “diethyl phtalate”.
- Les sels ou chlorates d’aluminium : on les trouve principalement dans les déodorants. Ils seraient responsable de certains cancers (notamment le cancer du sein) et maladies graves (comme Alzheimer par exemple).
Il existe malheureusement beaucoup d’autres produits dangereux pour votre santé et/ou pour la planète, comme par exemple les BHA et BHT (dans les produits de maquillage), certains colorants, les parfums, le pétrolatum (dans les baumes à lèvres notamment) ou encore le triclosan (dans les dentifrices ou le savon). Ouvrez l’oeil !

Exemple produits cosmetiques

COMMENT FAIRE POUR ÉVITER LES SUBSTANCES NOCIVES ?
- Première chose à faire : regarder les étiquettes avant d’acheter. Certains noms sont assez faciles à repérer comme les PEG par exemple. Sinon, vous pouvez imprimer la liste et la mettre dans votre sac à main.
- Deuxième solution : acheter des cosmétiques bio. Les produits bio sont généralement exempts de substances bizarres mais cela ne doit pas vous dispenser de regarder l’étiquette en détail. Certains produits vendus en magasin bio ne sont pas du tout bio. Il faut rester vigilant ! Les labels bio peuvent vous aider à y voir plus clair (là aussi, je vous en reparlerai dans un prochain article).
- Troisième option : opter pour des cosmétiques naturels ! A mon avis, c’est meilleure chose à faire. De nombreuses marques proposent des produits de beauté et de soin entièrement naturels, cruelty-free (un autre sujet à explorer…) et sans danger pour vous ou la planète. Vous pouvez même aller plus loin en adoptant les huiles et les poudres végétales pour vos soins. Par ailleurs, votre cuisine recèle de trésors : citron, concombre, huile d’olive, huile de coco, sachet de thé… bio évidement !
Source et photos:
http://maconscienceecolo.com

MES CONSEILS ET COUPS DE COEUR DE NaturoÉnergéticienne
1- J'ai trouvé la liste officielle INCI des ingrédients cosmétiques, éditée par l'Union Européenne.
Bon, le truc bien c'est qu'il y a tout, mais le truc moins bien, c'est qu'il n'y a que très peu d'infos sur ce que chaque ingrédient est. Il n'y a que la classe à laquelle il appartient( (émollient, humectant, surfactant, correcteur pH (buffer), epaissisant, astringent, conservateur...) et elle omet parfois certaines fonctions (ex : le retinyl palmitate est classé en "skin conditionning" alors que c'est aussi un anti-oxydant, l'extrait de thé est classé en astringent et "skin conditonning" alors que c'est aussi un anti-oxydant...) et il n'y auucun info sur les irritations potentielles&co...mais bon, ça fait toujours un point de référencement.
C'est en anglais, mais c'est assez simple à comprendre (cleansing=nettoyant, sinon globalement humectant se dit humectant, emmolient se dit emmolient, astringent se dit astringent...).
Pour les ingrédients d'origine naturelle (extraits de végétaux, bactéries...), la liste donne qques infos en plus sur l'origine.
Vous pouvez la télécharger sur le site de l'Union Européenne à l'adresse suivante :
http://www.europa.eu.int/comm/food/fs/sc/sccp/out1-23cm_en.pdf

2- Intéressez-vous également à REACH: enRegistrement, Evaluation et Autorisation des produits CHimiques.
http://reach-info.ineris.fr/reach_en_detail

3- Ne mettez jamais sur la peau ce que vous ne mangeriez pas! Tout ce que vous mettez sur votre peau, vos cheveux se retrouve en 20 minutes dans votre foie !
 
4- Utilisez le COSMETIC CONVERTER
Le Cosmetic-Converter s’utilise pour les produits cosmétiques (corps et visage) et les produits de maquillage. L’effet positif de vos produits cosmétiques est considérablement amélioré. Les éventuelles fréquences négatives des produits cosmétiques sont neutralisées. La fonction des produits cosmétiques est renforcée et les effets secondaires disparaissent.

Plein d'infos ICI dans rubrique boutique Méta-convertisseur
Plus d'infos? contactez-moi

Cosmetic converter
5- BEAUTY LINE I LIKE Metaphysik
La combinaison de biorésonance, la philosophie de régénération asiatique associée aux ingrédients naturels, purement de base, le tout d‘origine suisse - c'est chez i-like que ça se passe ! Et c'est vegan
Gamme complète: peau, cheveux, gel douche, solaire........voyez aussi la gamme VITAL

http://www.rdraize.i-like.net
Anti aging set
6- Et pour finir, je vous conseille la vidéo de Cobayes Squad sur le sujet (et même toutes leurs vidéos).