<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

insuline

LE XYLITOL

Le xylitol : un ami méconnu
Le bouleau, autrefois appelé "arbre de la sagesse", est utilisé depuis des millénaires pour ses nombreuses vertus sur le plan thérapeutique. Les parties utilisées sont : l'écorce, les feuilles, les bourgeons et la sève.
En Finlande, le xylitol ou sucre de bouleau, extrait de l'écorce, est considéré depuis une vingtaine d'années comme un remarquable substitut du sucre classique. Il possède un pouvoir sucrant quasi similaire et indice glycémique très faible. Son apport calorique est inférieur de 40%. 
Sa sève, aussi appelée eau de bouleau, est connue en Europe Occidentale depuis le XIIe siècle pour ses vertus dépurative et revitalisante.
2 fois moins de calories 

Xylitol

Originaire de Finlande, le xylitol de bouleau est un édulcorant naturel extrait de l'écorce de cet arbre au bois dur. Très prisé dans les pays nordiques, cet alternatif au sucre possède le même pouvoir sucrant que le saccharose mais s'avère presque deux fois moins calorique que celui-ci (2,4 kcal/g contre 4kcal/g) et n'a presqu'aucun impact sur la glycémie. (IG 7)
De ce fait,, le xylitol de bouleau se pose comme un allié minceur idéal dans la course aux kilos.
Contrairement à de nombreux autres édulcorants, celui-ci peut être utilisé pour sucrer l'ensemble des aliments. Il peut être employé pour réaliser toutes sortes de pâtisseries, à condition de réduire les quantités d'environ 40%, le pouvoir sucrant du xylitol de bouleau augmentant sous la chaleur.

Bien qu’inventé il y a plus de 100 ans, et utilisé depuis plus de 50, on ne comprend qu’aujourd’hui que le xylitol est plus qu’une alternative au sucre de betterave.
Il possède en effet des bienfaits pour la santé humaine – prévenant les infections de l’oreille, détruisant les bactéries responsables des caries, renforçant les os, …
Le xylitol est un sucre naturellement présent dans les baies, l’avoine, les champignons, .. et même, notre corps le produit (en petites quantités) chaque jour.

Bien que plus sucré que le sucre normal, c’est le seul sucre qui ne présente pas de danger pour les diabétiques – car il ne fait pas fluctuer le niveau d’insuline – ni ne cause de caries -qu’il empêche même ; en effet, étant un alcool de sucre non-fermentable, les bactéries ne peuvent le dégrader et le transformer en acide lactique (acide qui attaque les dents et cause les caries).
Alors que toute boisson sucrée cause une attaque acide 20 minutes après l’ingestion, le xylitol la stoppe en élevant le pH dans notre bouche, ce qui détruit les bactéries. Il guérit même les débuts de caries !
Si l’on consommait chaque jour du xylitol, on pourrait réduire 90% les colonies bactériennes de notre bouche, et ce, pour toujours !
Quant à ses bénéfices pour les diabétiques, sachez que ce sucre, n’ayant pas besoin d’Insuline pour être digéré, il ne fait pas bouger le taux de glucose sanguin.
Son index glycémique est bas, il compte 40 % de calories de moins que le sucre normal (bon pour la ligne !) et 0 hydrates de carbone.

Il a en outre d’autres propriétés utiles :
– Il prévient l’affaiblissement des os => bon contre l’ostéoporose,
– Il empêche la croissance des bactéries dans les trompes d’Eustache => bon contre les infections de l’oreille,
– Il empêche l’adhérence des bactéries dans le système respiratoire => bon contre les infections de cette zone,
– Il accroît l’activité des globules blancs => bon contre toutes sortes d’infections,
– Il aide à contrôler ou à prévenir les infections à champignon Candida,
– Il n’a pas besoin d’insuline pour être métabolisé => bon contre le syndrome métabolique.

** La dose minimale recommandée pour prévenir les caries et reminéraliser l’émail de nos dents, est de 6 grammes/jour. Si l’on en consomme trop ( plus de 65 gr/jour), cela cause de la diarrhée.
Pour plus d’informations, je vous invite à faire des recherches par vous-même, car la législation française limite la liberté d’expression concernant les vertus des produits naturels.

Attention 
– il y a xylitol et xylitol !  Comme la demande de xylitol devint vite trop importante pour le nombre de bouleaux, les industriels le firent fabriquer en Chine, à partir de maïs (non des grains, mais de l’épi, pour éviter les allergies)– ce que dénoncèrent les écologistes. En effet, le maïs actuel est souvent transgénique, donc nuisible à la santé !
Par conséquent, malgré les affirmations des fabricants, prétendant qu’il n’y a pas d’OGM  en Chine ou que, vu le mode de transformation du jus en sucre cristallisé, il n’y a aucune différence entre les 2 genres de xylitol (produit fini), je recommande de ne consommer que celui issu du bouleau – même s’il est plus cher !
Il ne faut jamais donner du xylitol à un chien (ça peut lui être fatal)  Tenez le bien hors de sa portée
mais il prévient les calculs chez le chat (en mettre un petit peu dans son eau de boisson).
– enfin, bien que je pense que le xylitol peut remplacer avantageusement le sucre de betterave dans nos boissons ou nos recettes chaudes ou froides, je ne recommande pas pour autant les sucreries – nous devons quand même veiller à consommer le moins de sucre possible – et surtout pas le chewing-gum (un produit à base d’acétate de vynile dérivé du pétrole (cancérigène), bourré d’arômes chimiques) !

Un sucre anti-carie !
Des propriétés thérapeutiques lui sont également reconnues. En effet, il aide à combattre les otites chez les jeunes enfants et réduit les risques de caries (et celles déjà formées). Il rafraichit également l'haleine grâce à son goût naturellement frais. C'est d'ailleurs l'une des raisons majeures pour lesquelles il est régulièrement utilisé par les fabricants de chewing-gums et de friandises. Ainsi, nous en consommons sans le savoir puisque derrière l'appellation "sans sucre" se cache bien souvent du xylitol de bouleau ! 
Source de ballonnements et de problèmes digestifs, il est cependant préconisé de ne pas dépasser 50g  par jour. (diarrhées osmotiques)

Contre les otites… Faites mâcher du chewing-gum au xylitol à vos enfants !
Mal doreille
L’otite moyenne aiguë (OMA) est la plus commune infection bactérienne du conduit auditif chez le jeune enfant. L’étape clé de cette maladie est la colonisation de bactéries sur la muqueuse de l’oreille interne qui est ouverte sur le rhinopharynx par un canal appelé trompe d’Eustache. Il se poursuit ensuite une forte inflammation de l’oreille et la fermeture de la trompe d’Eustache favorisant alors la prolifération bactérienne et provoquant l’otite. Les bactéries les plus fréquemment retrouvées sont : Haemophilus influenza (dans 40% des cas), Streptococcus pneumoniae (dans 35% des cas) et Moraxella Catarrhalis(dans 10% des cas).
L’OMA est une infection banale mais non bénigne. La paracentèse (microchirurgie consistant à percer le tympan), invasive et coûteuse, est rarement pratiquée. La prescription d’un antibiotique est justifiée quand le risque de complications (méningites, mastoïdites) est grande. Par conséquent, une potentielle mesure est proposée aujourd’hui en prévention : le xylitol. C’est en tout cas la conclusion de l’étude du chercheur Amir Azarpzhooh et de son équipe (Université de Toronto), publié dans « The Cochrane Library », le 9 novembre2011 [1].
Une méta-analyse suivie auprès de 1826 enfants a, en effet, permis de mettre en lumière cette découverte surprenante. L’auteur précise que si les enfants de moins de 12 ans prennent une dose journalière de 8,4 grammes de xylitol (soit 2 chewing-gums, 5 fois par jour et mâchés pendant au moins 5 minutes), alors ils ont moins de risques de développer des otites. Notamment l’apparition d’otites peut décliner de près de 25%.
En fait, le xylitol présente des propriétés antibactériennes, qui réduisent le risque d’infection de l’oreille. Le xylitol (à 5%) réduit notamment in vitrol’adhérence de Streptococcus pneumoniae et Haemophilus influenza sur des cellules nasopharyngiennes.
Plus encore, le xylitol en chewing-gum ou en pastille semblerait plus efficace que le xylitol en sirop dans la prévention de l’OMA chez l’enfant en bonne santé. Aucuns effets adverses n’ont été identifiés.
Ainsi, le xylitol apparait comme une alternative prometteuseaux thérapies conventionnelles pour prévenir les otites aiguës chez le jeune enfant, en particulier pour ceux qui ne sont pas en mesure de prendre des antibiotiques pour se soigner. En revanche, l’un des auteurs de l’étude, Hardy Limeback, affirme qu’il faut davantage de recherches avant que les pouvoirs institutionnels considèrent le développement de l’usage du xylitol comme un véritable préventif.
[1] Azarpazhooh A.Limeback H.Lawrence H.P. and Shah P.S. (2011) Xylitol for preventing acute otitis media in children up to 12 years of age. In : The Cochrane Library ; I. 11, p. 1-40.

Le xylitol reçoit deux avis favorables supplémentaires de l’EFSA
Le xylitol est un polyol utilisé dans certains chewing gum pour son action contre les caries. Depuis 2008, l’EFSA (autorité européenne de sécurité des aliments) autorise que les gommes  à mâcher au xylitol disposent d’une allégation :  » le xylitol réduit le risque de caries chez les enfants « .  L’EFSA établit depuis plusieurs mois de nouvelles listes d’allégations autorisées ou non sur les produits et les compléments alimentaires. Suite à ses dernières évaluations, l’EFSA autorise désormais deux allégations supplémentaires pour le xylitol et ce depuis le 1er octobre 2010. Ces allégations sont :
- << Les chewing gums sans sucre aident à réduire la déminéralisation des dents. La déminéralisation peut augmenter le risque de caries dentaires. >>
- << Les chewing gums sans sucre aident à neutraliser la plaque acide. La plaque acide peut augmenter le risque de caries dentaires. >>
Auparavant destinées aux enfants, ces allégations sur les gommes à mâcher au xylitol sont désormais généralisées à l’ensemble de la population. L’EFSA réduit actuellement de plus en plus les allégations pour une partie d’entre elles abusives ou non prouvées actuellement. L’édulcorant naturel de bouleau vous offre donc une efficacité prouvée et reconnus par l’un des organisme les plus influents sur la santé en Europe.

Xylitol et diabète
Le xylitol peut s’utiliser en cas de diabète. Le faible index ou indice glycémique (7) du sucre naturel de bouleau, lui permet de s’intégrer dans un régime destiné aux personnes diabétiques. Cet édulcorant d’origine naturelle (écorce de bouleau) n’a quepeu d’effet sur la glycémie, d’où son intérêt pour les diabétiques. De part son pouvoir sucrant parfait de 1, le xylitol remplace donc le sucre blanc sans aucun problème. Il peut donc devenir le compagnon plaisir idéal. Incorporé dans une recette ou bien simplement dans un yaourt ou un café, ce polyol peut vous accompagner dans la régulation de votre glycémie.

Xylitol contre stévia
La stévia fait partie des Asteraceae. On dénombre environ 200 espèces d’herbes aromatiques  dont certaines sont reconnues pour leur utilisation en tant qu’édulcorant naturel.L’espèce la plus utilisée est certainement Stevia rebaudiana.Elle est reconnue depuis très longtemps en Amérique du Sud pour sa saveur sucrée. En France, on retrouve la stévia sous forme d’extrait. Cet extrait est en fait un concentré derébaudioside A (molécule conférant son pouvoir sucrant à la stevia). L’extrait de stévia est environ 100 fois plus sucrant que le xylitol ce qui peut le rendre difficile d’emploi (très faible doses de l’ordre du mg). A l’inverse l’édulcorant naturel de bouleau se substitue idéalement au sucre avec un rapport 1 pour 1.
En ce qui concerne le goût de la stévia, des utilisateurs ont identifié un arrière goût prononcé : goût de la réglisse ou goût de plantes assez fort selon les personnes. Ceci peut se révéler ennuyeux dans des préparations ou même désagréable dans un yaourt par exemple. Le xylitol quand à lui n’apporte pas d’arrière goût ce qui lui confère un avantage sérieux face à la stévia. De même, il est conseillé de ne pas dépasser la DJA de 4 mg / kg de poids corporel pour la stévia.
Pour les diabétiques
, il n’existe actuellement pas de contre indication à la consommation de la stévia ou de son extrait. Le xylitol tout comme la stévia n’induisent pas de pics de glycémie, ils sont donc parfaitement adaptés à unrégime alimentaire spécifique du diabète.
Ma préférence
 entre ces deux édulcorants se porte naturellement vers le sucre de bouleau qui se rapproche le plus du sucre par son goût et parce qu’il ne possède d’arrière goût désagréable.

Le xylitol mieux que le sirop d’agave
Il existe plusieurs raisons pour lesquelles le xylitol estplus bénéfique que le sirop d’agave en tant qu’édulcorant. Tout d’abord le sirop d’agave possède un indice glycémique plus élévé que le sucre naturel de bouleau (27 contre 7).
D’autre part, le xylitol n’entraîne pas de perturbation du métabolisme. Le sirop d’agave quant à lui a pour effet d’augmenter le taux de triglycérides dans le sang. Ce paramètre physiologique est important car des études ont prouvé qu’un taux de triglycérides élevé était corrélé à un risque important de développer des accidents cardiovasculaires. Autre point à noter avec la triglycéridémie : trop élevé elle peut engendrer une prise de poids.
Enfin, le sirop d’agave contient différents sucres : beaucoup de fructose ainsi que du glucose en quantité moindre. De ce fait, le sirop d’agave est déconseillé aux personnes souffrant de diabète.
Pour les diabétiques je conseille l’utilisation de xylitol.

Xylitol ou miel ?
Le xylitol est un excellent substitut du sucre blanc. C’est pourquoi au travers de ce blog je vous le conseille fortement si vous êtes à la recherche d’un édulcorant naturel
Le xylitol de bouleau possède un goût très proche du saccharose (le sucre blanc de table). Il agrémente vos desserts et laisse une légère sensation de frais en bouche. A l’inverse, le miel a une saveur particulière pas forcément appréciée de tous. Les pouvoirs sucrants du xylitol et du miel sont assez proches (respectivement 1 et 1,3). Cet écart disparaît avec la cuisson. En effet, le xylitol une fois cuit a un pouvoir sucrant proche de 1,3 soit le même que le miel. Il faut rappeler que le xylitol n’est pas altéré par la cuisson ce qui n’est pas le cas du miel. 
Pour votre santé, nous vous conseillons d’utiliser le xylitol naturel de bouleau en faisant toutefois attention aux effets laxatifs à hautes doses. Le miel contient près de 35 % de fructose. Une mise en garde s’impose : des études suspectent le fructose de perturber les paramètres lipidiques de l’organisme. Le fructose serait responsable d’une augmentation des triglycérides sanguins ce qui pourrait conduire par la suite à une augmentation du mauvais cholestérol. Un dernier argument santé est en faveur du xylitol : le sucre naturel de bouleau ne provoque pas de carie à l’inverse du miel. Le miel est considéré comme cariogène du fait de sa composition (35 % de  glucose et 5 % de saccharose).

Calories et xylitol
Le xylitol vous apporte 40 % de calories en moins comparé à du sucre blanc classique. L’apport calorique du sucre naturel de bouleau est de 2,4 kcal / gramme contre 4 kcal / g pour le saccharose. Il peut de surcroît être intéressant dans le cas d’un régime minceur. En effet, vous conservez le plaisir du goût sucré en limitant le nombre de calories chaque jour. Le xylitol peut donc vous permettre de garder la ligne.

Qualité gustative du xylitol
Gustativement, le xylitol ou sucre naturel de bouleau possède pratiquement le même pouvoir sucrant que le saccharose ou sucre classique. En plus de sa douce saveur sucrée, le xylitol de bouleau laisse une sensation de fraîcheur dans la bouche. D’autre part, cet édulcorant est sans arrière-goût ni amertume.
Incorporé dans un dessert, le xylitol donne une touche de légèreté. Selon les ingrédients utilisés lors de la préparation, le xylitol de bouleau peut apporter une petite sensation mentholée. C’est donc un ingrédient de choix pour tous vos desserts.

Xylitol et Cuisson
Certaines personnes se posent la question de savoir si le sucre de bouleau peut être cuit. Cette question est légitime car beaucoup d’entre vous doivent se demander si la cuisson ne modifie pas le goût ou le pouvoir sucrant du xylitol.
La première réponse que je peux vous donner, est que le xylitol de bouleau peut être utilisé pour des préparations destinées à être cuites. La cuisson ne modifie pas le goût du xylitol. Quant au pouvoir sucrant du sucre de bouleau, il est augmenté par la cuisson de l’ordre de 30 à 50 %. C’est pourquoi je vous conseille de diminuer les doses de xylitol lorsque celui est destiné à être cuit. Si vous souhaitez remplacer le sucre blanc classique (saccharose) par du sucre de bouleau, je vous conseille de diminuer la quantité de xylitol de 30 à 50 % pour conserver une saveur sucrée identique à celle de la recette initiale.
Il est tout à fait possible de l'utiliser pour des confitures ou des sirops

Conseils d'utilisation 

Remplace le sucre dans toutes vos préparations culinaires, confitures, pâtisseries, boissons chaudes ou froides...
Porté en cuisson, le pouvoir sucrant du xylitol augmente de 30 %. Par exemple, 70 g de xylitol équivaut à 100 g de sucre.
En action préventive des caries : laisser fondre une demi-cuillère à café le soir après le brossage des dents.

Dans "Recettes Natures" vous trouverez différentes recettes à base de xylitol

Mon choix 

Xylitol 1

Chocolat noir O'Xylitol sucre de bouleau 100g
Chocolat noir au sucre naturel de bouleau, convient aux diabétiques !

Chocolat O'Xylitol a été développé en partenariat avec Patrick Brossard, maître artisan chocolatier-confiseur.
Ingrédients :
- 75% chocolat noir (100% cacao).
- 21,5% xylitol - sucre naturel obtenu à partir de l'écorce de bouleau.
- pur beurre de cacao.
Ce chocolat noir au xylitol est un remarquable substitut aux chocolats classiques (contenant du sucre de canne ou saccharose) et il protège contre les caries !

Chocolat noir xylitol sucre de bouleau 100g

 

** Commande groupée à mon domicile chaque début de mois