<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

orac

LE CHOCOLAT CRU : Atout santé


Le chocolat cru, nouvel or noir
Beaucoup d'études ont démontré les bienfaits du chocolat noir sur la santé et la prévention, mais nous savons encore peu de choses sur le chocolat cru et pourtant...l'Europe étant le premier consommateur de chocolat, nous sommes concernés par ce super-aliment...

Cacaoyer 1

Un peu d'histoire
Le cacao, ou chocolat, trouve ses origines chez les Indiens Olmèques, il y a environ 3500 ans. Les anciens Mayas consommaient, au départ, les précieux grains du cacaoyer (du grec signifiant "nourriture des Dieux") dans un breuvage sacré. Ce mélange de pâte de cacao, de piments chili et d'autres épices prit le nom de xocoatl.
Le terme « cacao » date de 1532. Il vient de l'espagnol cacap, emprunté au nahuatl (langue des Aztèques) cacauatl, et désigne la graine (aussi appelée "fève") du fruit du cacaoyer. Par extension, il désigne également la poudre obtenue à partir de la pâte de cacao, de même que la boisson préparée avec cette poudre.
Le terme "chocolat" est apparu sous sa forme actuelle en 1634. Il vient de l'espagnol chocolate qui l'aurait emprunté au nahuatl tchocoatl ou au maya chokola'j, verbe qui signifie "boire ensemble du cacao". Il désigne la pâte ou la poudre de cacao additionnée de sucre, de vanille et d'autres aromates.
Il devint la boisson favorite de la royauté autochtone, qui lui portait des propriétés énergisantes. Sa popularité gagna la société aztèque, et après la conquête du Mexique par les espagnols, l'Espagne où il devient le favori de l'élite. La boisson gagna en popularité chez les aristocrates de l'Europe entière, demeurant un symbole de fortune, jusqu'à la production de masse de bonbons au chocolat accessibles à tous, dans les années 1800.
Le terme "cacao" date de 1532. Il vient de l'espagnol cacap, emprunté au nahuatl (langue des Aztèques) cacauatl, et désigne la graine (aussi appelée "fève") du fruit du cacaoyer. Par extension, il désigne également la poudre obtenue à partir de la pâte de cacao, de même que la boisson préparée avec cette poudre.
Le terme "chocolat" est apparu sous sa forme actuelle en 1634. Il vient de l'espagnol chocolate qui l'aurait emprunté au nahuatl tchocoatl ou au maya chokola'j, verbe qui signifie « boire ensemble du cacao ». Il désigne la pâte ou la poudre de cacao additionnée de sucre, de vanille et d'autres aromates.


Qu’entend-on par chocolat cru ?
Le chocolat industriel (comme artisanal) est normalement torréfié, c'est-à-dire passé dans un torréfacteur (sorte de tambour) à 140°C pendant 35 à 40mn environ.
Cette étape permet de libérer les arômes du chocolat, mais elle tue aussi une grande partie des composants du chocolat dont les fameux polyphénols et flavonoïdes protecteurs du système cardio-vasculaire.
Le chocolat dit "cru" n’est pas torréfié afin de garder ces composants le plus intact possible, et parfois, les fèves ne sont même pas fermentées (ou très peu), étape qui également diminue sensiblement le pourcentage de polyphénols du cacao. La fermentation débarrasse les fèves de leur pulpe, réduit le goût amer et développe les précurseurs d’arôme.

D’autre part, les chocolats dits traditionnels sont fabriqués à chaud : de 55°C pour le chocolat noir à 70°C pour les autres chocolats. Cette étape qu’on appelle conchage permet de libérer des arômes, d’ajouter des ingrédients et de fabriquer toutes sortes de chocolats. Mais là encore le chocolat chauffé perd beaucoup de ses principes actifs.
Le chocolat dit "cru" est fabriqué normalement autour de 42-45°C, préservant ainsi plus d’antioxydants. Mais il est encore plus intéressant d’avoir un chocolat complètement cru, fait au point de fusion du chocolat (environ 30°C) comme le faisait les Aztèques !

Pourquoi ?
Parce que non seulement les composants de la fève sont encore moins altérés, mais nous apportons à notre corps un aliment en-dessous de notre température corporelle (comme les crudités). Et là, nous sommes sûrs que les antioxydants apportés à notre organisme ne seront pas détruits par la température! Quand on connaît les bienfaits des aliments crus, on se dit que c’est forcément intéressant du point de vue préventif…
La capacité anti-oxydante du cacao serait quatre à cinq fois plus élevée que celle du thé noir, deux à trois fois plus élevée que celle du thé vert et deux fois plus élevée que celle du vin.

Quels sont les bienfaits du chocolat noir ?
De nombreuses études existent déjà sur le chocolat noir. Nous savons qu'il est un excellent protecteur du système cardiovasculaire. Vous en trouverez quelques unes ci-dessous que je vous invite à consulter:
- Chocolat noir et santé cardio-vasculaire
- Effets du chocolat sur la performance du cerveau et AVC
- Chocolat et tension
- Chocolat et inflammation
- Chocolat et cancer
- Chocolat, diabète et cholestérol

journal-sante.pdf journal-sante.pdf

En résumé, il semble que les flavonoïdes retrouvés dans le chocolat auraient un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires et que l'acide stéarique, comparativement aux autres gras saturés, aurait un effet neutre sur le bilan lipidique.
La consommation de 50 grammes de chocolat noir par jour pourrait diminuer le risque de maladies cardiovasculaires d'environ 10% et elle pourrait être un bon moyen d'augmenter l'apport en antioxydants chez les personnes consommant peu d'aliments riches en ces composés bénéfiques.
Les bienfaits du chocolat cru sont du même ordre en plus puissant, puisque le chocolat cru contient encore plus d’antioxydants que le chocolat traditionnel et donc même s’il est plus cher à l’achat, il est plus « économique » car on en mange moins. Un à deux carrés par jour suffisent pour apporter le nombre d’ORAC nécessaires…il est aussi plus nourrissant, puisqu’il comble nos besoins. On ressent en principe moins le besoin d’en manger…

Cacao cru

Rrraw, le Grand Cru de Chocolat Cru

Rrrawfred
Notre chocolat est biologique, sans lait ni gluten … mais ce qui le rend vraiment unique c’est notre procédé de fabrication « bean to bar* » à froid (*de la fève à la tablette).
En effet nos fèves de cacao restent crues, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas torréfiées (brulées). Ensuite, au lieu d’être conchées (long broyage à chaud), nos fèves de cacao cru sont lentement broyées à froid à la meule de pierre. Rrraw est un chocolat unique au monde qui tend à réconcilier l’excellence gustative, nutritionnelle et éthique.

Rraw logo
http://www.rrraw.fr/
Bénéficiez de 10 % avec ce ce code : COMPTOIRNATUREL