<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

parkinson

CES SURFEURS HAWAÏENS QUI MANQUENT DE VITAMINE D

Alors que les gouvernements recommandent de ne pas trop s’exposer au soleil, on voit apparaître partout dans le monde une génération de carencés en vitamine D. 

Quand j’alerte mon entourage sur le déficit de vitamine D, j’entends toujours la même réponse :
Argument n°1 : Ça ne me concerne pas. 

Avez-vous remarqué que personne ne se sent jamais concerné par les statistiques ? Vous entendez que 80% des Français sont carencés en vitamine D. Automatiquement, vous êtes persuadé d’appartenir aux 20% restants – tout le monde a parfaitement bonne conscience ! 

Argument n°2 : Je m’expose au soleil donc je ne manque pas de vitamine D. 

C’est pourquoi j’aimerais frapper fort aujourd’hui, en vous parlant d’une étude conduite pendant 2 ans sur 24 000 Australiens : 
58 % des Australiens manquent de vitamine D. 
Pourtant, me direz-vous, on ne manque pas de soleil sur les plages australiennes ? 
C’est là qu’est tout le problème. Il ne suffit pas de s’exposer au soleil pour avoir des batteries de vitamine D chargées à bloc.

Même problème à Hawaï
Une autre étude en tout point semblable à celle-ci a été réalisée sous le soleil hawaïen et les conclusions sont les mêmes  : 51 % des personnes testées étaient en carence de vitamine D.

Nous sommes inégaux devant le soleil
Des chercheurs ont mesuré le taux de vitamine D chez des surfeurs hawaïens qui s’étaient exposés au soleil au moins 15 heures par semaine les trois mois précédents . Lors de la mesure, leur taux de vitamine D oscillait entre 11 et 71 ng/mL – le taux optimal est à 30 ng/mL de 25(OH) . 
On constate que certains surfeurs manquent de vitamine D. Et que les variations entre les individus sont gigantesques !

Surfeur

Où est le problème ?
On estime que pour avoir sa dose quotidienne de vitamine D, il faut :
- Exposer ses bras et son visage 
- Sans crème solaire ! 
- Pendant 15 minutes par jour 
- Lorsque le soleil est au zénith (entre 10h et 14h) 
- À condition que ce soit entre mai et septembre (en dehors de ces dates, au nord de Rome, les rayons du soleil sont trop inclinés pour être efficaces) 

Mais cette recommandation a été mesurée sur des Européens blancs, minces, jeunes et en bonne santé (conditions ultra-restrictives !). 
En réalité, vos besoins vont changer dès que vous serez un tant soit peu différent.

Ce que vous devez savoir
- Une personne obèse aura besoin de s’exposer 30 minutes pour atteindre une concentration sanguine de vitamine D équivalente. Comme la vitamine D est liposoluble (soluble dans la graisse), elle va venir se loger dans les tissus graisseux . Ce n’est qu’au-delà d’une certaine dose qu’elle commencera à être redirigée vers le sang, comme il le faudrait  
- Si vous avez 70 ans ou plus, vous devez vous exposer en moyenne 60 minutes au soleil pour refaire vos réserves de vitamine D3. En effet, avec l’âge, le taux de pré-vitamine D dans le sang baisse . 
- Si vous avez la peau noire, vous aurez besoin de vous exposer 75 à 150 minutes pour synthétiser votre dose quotidienne de vitamine D3. Une peau sombre vous protège mieux des rayonnements UV, mais elle nécessite de passer plus de temps au soleil pour restaurer vos stocks de vitamine D . 
- Au-delà de la durée recommandée, vous ne synthétiserez plus de vitamine D, et c’est là que votre peau commencera à brûler – ce qui accélère son vieillissement et augmente votre risque de cancer de la peau.

LA VITAMINE D EN GÉNÉRAL​
La vitamine D va agir à la fois sur la cellule et sur les autres glandes endocrines notamment la thyroïde, la parathyroïde, le pancréas, l'hypophyse...
De ce fait, on a une action générale.
Et on a pu découvrir cette action parce que l'on réalise des dosages.
Avant, on ne faisait pas de dosage, on ne rattachait pas les pathologies à la carence en vitamine D.
Il aura fallu attendre les dix dernières années pour commencer à avoir une foultitude de publications qui montrent l'effet de la vitamine D.

Vitamine d carences

La vitamine D a besoin du magnésium pour agir​
Il faut un taux suffisant de magnésium pour une meilleure efficacité de la vitamine D.
Pourquoi c'est important
La vitamine D allonge de 33 % la durée de vie moyenne…

La vitamine D, essentielle à la santé osseuse, est surtout fabriquée par la peau exposée au soleil, mais peut aussi être apportée par l’alimentation et des compléments alimentaires.
De fait, un déficit (ou une insuffisance) en vitamine D se trouve associé à une variété de maladies (inflammatoires, auto-immunes), notamment des maladies apparaissant avec l’âge (maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, déficit cognitif et cancer…).

Beaucoup de personnes souffrent d’un déficit en vitamine D en hiver notamment et prennent donc des compléments alimentaires.
Mais une nouvelle étude suggère que, sans magnésium, ces compléments perdent de leur efficacité.


Le magnésium est le quatrième minéral le plus abondant dans le corps humain. Il joue un rôle important dans la minéralisation de l’os et la santé cardiaque. Beaucoup d’organes en ont besoin et il est essentiel au fonctionnement de la cellule
Le déficit en vitamine D et/ou en magnésium est associé à de nombreux troubles, comme des maladies cardiovasculaires. Autre exemple de point commun entre magnésium et vitamine D : le magnésium limite le risque de fracture osseuse et d’ostéoporose, des rôles aussi attribués à la vitamine D.

Vers une supplémentation universelle ?
Un taux sanguin de vitamine D (dosage de 25 (OH)D) supérieur à 30 ng/ml est considéré comme "optimal" pour la majorité des experts. Cependant, pour d’autres, ce taux doit être supérieur à 40 ou 50 ng/ml.
Mais est-il nécessaire de doser la vitamine D ? Le Dr Schwartz, comme d’autres experts, préconise plutôt une supplémentation universelle de vitamine D chez les adultes, à raison de 800 à 1 000 UI par jour. "C’est sans danger, il n’y a aucune raison de ne pas le faire", assure-t-elle. Une supplémentation d’autant plus justifiée chez les sujets âgés, les personnes à peau foncée, ou ceux vivant aux latitudes élevées, étant donné leur sur-risque de déficit en vitamine D.

En pratique
Les recommandations quotidiennes en magnésium sont de 420 mg pour les hommes et 320 mg pour les femmes. D’après les chercheurs, une alimentation occidentale standard fournit seulement la moitié de ces quantités. Les personnes qui mangent beaucoup de produits transformés, riches en céréales raffinées, graisses, phosphates et sucres, ont aussi plus de risque de manquer de magnésium, car les produits raffinés perdent du magnésium lors de leur transformation.

Les aliments riches en magnésium sont les amandes, les bananes, les haricots, les brocolis, le riz complet, les noix de cajou, le jaune d’œuf, l’huile de poisson, les légumes verts, les champignons, les graines de courge, de sésame, de tournesol, le maïs, le soja, les céréales complètes… Par exemple une banane apporte 30 mg de magnésium, 100 g de riz brun 44 mg et 100 g de tofu 52 mg.

MON CONSEIL AVISÉ
Adoptez Vita 1 (all in 1) au quotidien 
Son dosage est parfait en tout 
Pour un prix modique, vous ne manquerez plus jamais de rien 


PORTEZ VOUS BIEN 
https://wbo.verway.ch/home/shop/22865367

Source: 
- Néo - Nutrition 
- www.lequotidiendumedecin.fr