<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

toxine

LA MONDIETE: C'EST QUOI? A QUOI ÇA SERT ?

La monodiète n'est pas faite pour maigrir: elle sert à nettoyer notre corps durant 3 jours  pour permettre à notre organisme d'éliminer les toxines accumulées et de repartir sur de bonnes bases
La monodiète consiste à manger un seul et même aliment au cours d’un simple repas, ou pendant un, deux, trois jours… ou plus ! C’est une pratique ancestrale dont le 20ème siècle et son essor industriel ont failli venir à bout. Failli seulement, car, même si elle est raillée et associée à des originaux vivant en marge de la société, elle a su résister et ressurgir, touchant un public toujours plus nombreux

C’EST POUR QUI ?
Vous êtes fatigué(e), vous digérez mal, vous avez le teint terne et de la cellulite accumulée… Il faudrait penser à vous détoxifier l’organisme ! L’accumulation des toxines est souvent due à notre environnement (pollution, stress) mais aussi à notre comportement (excès alimentaires, pesticides, alcool, tabac). Notre corps a ses propres ressources pour éliminer ces déchets à travers les organes dépuratifs (les reins, le foie, la peau et les poumons). Mais il manque parfois de repos et ne parvient plus à s’en débarrasser seul. La mono diète peut alors être un coup de pouce. En ne consommant qu’un seul aliment, on décharge l’organisme tout en alimentant les organes dépuratifs.

POURQUOI FAIRE UNE MONODIÈTE ?
On assiste à un retour de la monodiète en grâce des valeurs essentielles, rapprochant l’Homme de la Nature, dans un grand élan d’écologie et de développement durable. Chaque nouveau scandale sanitaire augmente le nombre d’adeptes de diète, jeûne et autres cures en tous genres. Il est important de reconsidérer les voies naturelles de guérison (et de prévention), mais il ne s’agit pas pour autant d’en oublier les fondamentaux.
Notre organisme subit chaque jour un grand nombre d’agressions, certaines à son insu (Pollution, additifs alimentaires, etc.) et d’autres de manière plus consciente (Alcool, tabac, alimentation…). Il est capable d’en traiter une grande partie grâce aux cinq émonctoires que sont le foie, les intestins, la peau, les poumons et les reins. Mais ces véritables usines de retraitement et d’élimination des déchets peuvent être débordées devant un afflux massif et régulier de toxines. Il existe d’ailleurs de grandes inégalités entre les individus dans leur capacité d’élimination. Les excès de molécules toxiques sont susceptibles de venir se fixer un peu partout, jusqu’aux plus petits recoins du corps entraînant de multiples dysfonctionnements, parfois sourds et parfois plus violents. A moins de vivre en ermite au fin fond de la montagne, nous sommes tous touchés et il nous faut trouver une solution pour limiter les dégâts.

LA MONODIÈTE, STARTER DE LA DÉTOX
C’est justement le rôle d’une monodiète qui pose les bases d’une détox efficace et conduit à une perte de poids durable. Les intestins sont certainement les organes dont le rôle est le plus sous-estimé : on ne les voit bien souvent que comme une zone de transition entre ce qui entre et ce qui sort. Ils sont en fait bien plus que cela et c’est ce qui rend la monodiète de 3 jours indispensable à toute détoxification de l’organisme.
Les intestins assurent le rôle de barrière pour les aliments, ce sont eux qui régulent leur passage dans la circulation. Ils empêchent ainsi les éléments dont la présence sera considérée comme une agression de pénétrer "réellement " dans l’organisme, tout en favorisant la bonne assimilation des nutriments essentiels. Il s’agit ici de la version idéale, et la réalité est parfois bien différente, notamment pour les raisons évoquées au paragraphe précédent. En effet, un excès de protéines animales (qui engendre des putrescences) et la consommation régulière de féculents le soir (facteur de fermentation) perturbent l’écosystème intestinal. L’inflammation ainsi générée entraîne une porosité intestinale et explique de nombreux dysfonctionnements, certains directement liés et d’autres de manière moins évidente.
Des molécules qui n’ont aucune raison de se retrouver dans l’organisme provoquent des réactions allergiques et mettent en branle tout le système de défense. Répété régulièrement, ce phénomène stimule exagérément les émonctoires. C’est ainsi que les poumons vont subir des réactions ORL (bronchites, asthme) ou que la peau va réagir en faisant de l’eczéma. Le foie, principal organe de recyclage des toxines, se retrouve surchargé de travail. L’organisme débordé va alors stocker ces déchets dans des endroits considérés comme des décharges (les articulations notamment), avec son lot de conséquences (tendinites ou arthrose par exemple).
Evidemment il existe de nombreuses molécules directement toxiques (polluants, colorants, additifs alimentaires, tabac, etc.) qui aggravent ces réactions en chaîne, soit en augmentant la quantité d’agents perturbateurs dans l’organisme, soit en accentuant la dégradation de la muqueuse intestinale. Le gluten (protéine contenue dans les céréales) est ainsi susceptible de créer des réactions inflammatoires dans l’intestin, car il y est perçu comme un corps étranger. Un dysfonctionnement de la muqueuse intestinale entraîne également une mauvaise assimilation des bons nutriments, et se trouve à l’origine de nombreuses carences.
Ajoutons que nos intestins contiennent environ 70% de notre système immunitaire, il apparaît alors évident qu’il faut leur accorder un peu plus d’attention ! La logique veut que l’on s’occupe d’abord de l’organe qui gère les entrées avant de se préoccuper des autres. Autant stopper l’invasion et traiter l’importante quantité de toxines accumulées depuis des années grâce aux effets de la détox sur vos intestins.

TROIS JOURS FONDATEURS POUR UNE DÉTOX PROFONDE
Les cellules de la flore intestinale ont une durée de vie relativement courte : 72 heures pour être précis. C’est pourquoi une monodiète de trois jours leur permet de se renouveler entièrement (sans être agressées). Elles vont se débarrasser de la plupart des molécules néfastes à leur bon fonctionnement.
Durant cette période, les autres organes ont eu tout le loisir d’effectuer les tâches qu’ils ne peuvent habituellement faire, car perpétuellement sollicités. Tout le système hépato-biliaire est ainsi soulagé et peut alors se permettre de traiter "les dossiers en retard".
Evidemment tout ne s’arrête pas à ces trois jours, ils ne sont que les fondations d’une détox profonde de tout l’organisme. Alors vous l’aurez compris, la monodiète sert surtout à préparer votre corps à la détox qui s’ensuit !
Il va falloir prolonger cette démarche dans la durée en veillant à n’avaler que de bons nutriments durant les semaines qui suivent. Dans l’idéal au moins six semaines, le temps qu’une grande partie des cellules qui nous composent se renouvellent. Souvenez-vous que nous ne sommes que ce que nous mangeons, chacune de nos cellules est construite à partir de ce que nous lui apportons. Autant apporter du bon !
Cette période de 42 jours est parfois difficile à vivre, c’est une sorte de sevrage à de nombreuses substances, et notamment au sucre. Ce dernier est une drogue bien plus puissante que d’autres à la réputation pourtant beaucoup plus sulfureuse. Il n’est pas rare de passer par des moments de grande fatigue et d’irritabilité, comme pour tout autre sevrage. De plus, comme nous l’avons déjà mentionné, le corps profite de cette période pour rattraper son retard, et cela passe par la remise en circulation de nombreuses substances toxiques dont l’afflux massif peut provoquer des réactions plus ou moins violentes…à la hauteur des excès passés !

UNE MONODIÈTE DE TROIS JOURS, OUI MAIS LAQUELLE ?
Il faut souligner l’importance de ne consommer qu’un seul et même aliment, ceci afin de simplifier toutes les tâches digestives. En effet, un aliment simple et sain ne sollicite que peu le système digestif. On se rapproche alors du principe de jeûne où l’énergie est orientée ailleurs que dans les coûteuses tâches digestives. N’apporter qu’un seul aliment oblige également l’organisme à réagir et à trouver des solutions pour compenser l’absence des substances dont il a besoin et dont il est habituellement fourni. Il va alors puiser dans ses réserves et cela va stimuler les fonctions d’élimination. Il n’est d’ailleurs pas rare, et bien que ce ne soit pas la vocation première d’une monodiète, d’assister à de spectaculaires perte de poids au cours de ces trois jours. Le choix de l’aliment unique en question dépend de ce que l’on recherche…et de la saison ! Chacun d’entre eux possède ses propres vertus.

La monodiète de pommes
C’est la plus courante, pour des raisons pratiques. C’est un fruit que l’on trouve toute l’année, commode à manger, et dont il existe de nombreuses variétés qui pourront satisfaire tous les palais. La pomme possède également de nombreux atouts nutritionnels : elle est riche en antioxydants, en pectines (qui ont la faculté de capter les métaux lourds), c’est un antiseptique intestinal et un dépuratif hépatique. Elle a une action coupe faim, il est ainsi fréquent de ne presque plus manger lors du 3ème jour.
Monodiète de pommes, les recettes

La monodiète de raisins
C’est la cure automnale par excellence. Le raisin est un draineur et il a la capacité d’assainir tous les émonctoires. La peau est l’une des premières à s’apercevoir du pouvoir rajeunissant du raisin.

La monodiète de riz (complet ou semi-complet)
C’est la cure idéale pour les frileux et dévitalisés car elle est un peu plus énergique. Le riz est un puissant détoxifiant, vierge de toute purine (dont la dégradation produit de l’acide urique), et qui a la réputation de nettoyer le sang. Les fibres qu’il contient ralentissent l’absorption des sucres et tamponnent l’acidité du foie. C’est pour cela qu’il est un détoxifiant puissant.
Une alternative intéressante : le riz Basmati complet. Il conserve son enveloppe, et contient donc plus de vitamines B, de minéraux et de fibres qui font descendre l’index glycémique (autrement dit, cela vous préserve du diabète et de la prise de gras !).

Riz

La monodiète de carottes
Elle est intéressante au niveau gastro intestinal, elle est laxative et cicatrisante. Evidemment sa richesse en béta-carotène est la garantie de ressortir de cette monodiète avec une belle peau.
Tout le reste est proscrit pendant ces trois jours. Mais sachez que votre consommation de l’aliment choisi n’est pas limitée ! Vous pouvez en manger autant que vous voulez et quand vous voulez. Même chose pour l’eau, le thé vert et les tisanes (de thym de préférence).
A suivre aussi : Monodiète de carotte, les recettes

Il est fortement conseillé de choisir la filière bio pour sa monodiète, quitte à ne manger qu’un seul aliment, autant qu’il soit sain ! Et halte aux idées reçues : ça ne coûte même pas forcément plus cher alors plus d’excuses !

COMMENT FAIRE UNE MONODIÈTE ?
Il est très important de bien s’hydrater durant ces 3 jours. Buvez de l’eau régulièrement, au moins une grande bouteille par jour, de préférence plus. Surtout lors de prise de sulfate de magnésium. Buvez autant de thé vert et d’infusions de thym que vous voulez (sauf si vous ressentez des brulûres d’estomac, dans ce cas diminuez le thé vert).
Certains naturopathes recommandent la prise d’un sachet de sulfate de magnésium le matin du 2ème jour. Il sert à dilater les voies biliaires et donc à les débarrasser de leurs toxines, et il va surtout permettre aux intestins de se vider totalement. C’est un puissant laxatif et purgatif qui entraîne de fréquents passages aux toilettes ! Il est bon de le savoir et d’organiser sa monodiète en fonction de ce 2ème jour où mieux vaut être au calme chez soi. Ce jour est d’ailleurs souvent celui vécu le plus difficilement, non seulement à cause de ce sachet mais également en raison de la remise en circulation d’une grande quantité de toxines qui peut provoquer un mal de tête et des nausées. Le corps réagit et élimine, c’est donc plutôt bon signe, et cela signifie que cette détoxification était nécessaire. Ce qu’on appelle un mal pour un bien.
Le 3eme jour est le plus facile ! En effet le corps s’est habitué, la faim se fait beaucoup moins présente et l’on se sent littéralement pousser des ailes !
Cette sensation de bien-être donne envie de renouveler régulièrement la monodiète de 3 jours. Or il faut tout de même préciser que se vider les intestins n’est pas sans conséquences. N’oubliez pas qu’une grande partie du système immunitaire dépend des bactéries de la flore intestinale. Le laps de temps où ces bactéries n’ont pas encore réinvesti les lieux est ainsi propice à la survenue de petites pathologies (rhume, etc.). La prise de probiotiques permet de limiter ce phénomène et d’accélérer le renouvellement bactérien, n’hésitez pas à en faire une petite cure durant le mois qui suit ces trois jours.
Les premiers jours de la reprise alimentaire sont également importants. Il s’agit de revenir progressivement à une alimentation « normale », notamment en patientant deux jours avant de consommer des protéines animales. En effet, le système digestif n’est pas encore prêt à digérer et assimiler correctement cette catégorie de nutriments.

LES AUTRES FORMES DE MONODIÈTE
La monodiète ne se déroule pas nécessairement sur trois jours, et heureusement. Si c’est un excellent moyen de nettoyer l’organisme, on a vu qu’il n’est pas recommandé de pratiquer plus de 2 à 3 monodiètes de trois jours par an car cela affaiblirait le système immunitaire. Il est toutefois possible d’en prolonger les effets en pratiquant régulièrement des monodiètes d’une journée, cela permet d’autoriser une petite pause à l’organisme. C’est un excellent moyen de récupérer d’un dîner excessif ou d’un weekend festif.
De la même manière, il est intéressant de se contenter d’une monodiète une à deux fois par semaine au dîner. Cela favorisera les fonctions de récupération et d’élimination, la nuit étant le moment le plus favorable à leur accomplissement. Ces deux autres monodiètes, pratiquées régulièrement, évitent à l’organisme d’accumuler trop de toxines et entretiennent les bénéfices des trois jours.

Prendre soin de son corps par ces gestes simples va optimiser la deuxième monodiète de trois jours, elle sera encore plus efficace et vous débarrassera définitivement de vos erreurs passées.

Vous avez aimé cet article, en voici 5 autres que vous apprécierez :
Iaso Tea
chlorophylle-oxygener-detoxifier-energie-vitale
 Interview de Plamen BARAKOV sur les Cellules Souches
 
L Carnosine, fontaine de jouvence 
solutions-naturelles-anti-cellulite