<

Pensez à visiter la rubrique " Cyber Cartes" vous y trouverez des cartes de sympathie à envoyer à vos connaissances

meditation

  • JE NE MÉDITERAI PAS POUR LA TERRE

    Texte relayé car je l'approuve à 300 % 
    POURQUOI MÉDITER EN GROUPE PEUT ETRE NÉFASTE ?
    Le portail du 4 avril avance à grands pas, car à l’heure où j’écris ces lignes nous sommes le 3 avril.
    Le portail du 4/4/4 est un passage astrologique important, puisqu’il marque la conjonction de Jupiter et Pluton.
    Nous voyons donc fleurir depuis une semaine des messages pour nous regrouper mondialement afin de méditer tous ensemble pour « élever nos vibrations ».

    Je tenais donc à faire un petit rappel avec vous de ce qu’est un égrégore, comment il se forme, et quelles peuvent être les conséquences de se connecter à un égrégore.
    Je vous invite également à visionner ma vidéo Youtube « Coup de gueule », qui rejoint ce sujet.

    Bien sûr, je vous invite également à vous faire votre propre opinion et à user de tout votre discernement pour prendre la meilleure décision pour vous.

    Qu’est-ce qu’un égrégore ?
    Un égrégore peut se représenter comme un nuage, qui grossit au fur et à mesure que nous émettons l’intention continue vers une même pensée.
    Nous pouvons former des égrégores seuls (lors de pensées récurrentes) mais également en groupe (égrégores collectifs – lors d’une guerre ou d’une pandémie par exemple…).

    Un égrégore est donc ce petit nuage qui émet une vibration plus ou moins forte en fonction de la charge qui l’alimente.
    Donc oui, former un égrégore à plusieurs milliers de personnes génère une vibration immense !

    C’est d’ailleurs pour cela que, la Vie étant bien faite, nous avons sur Terre des êtres dédiés à cela : les moines bouddhistes par exemple.
    Le fait de chanter à l’unisson des mantras tous les jours, en parallèle de ce travail en profondeur sur eux pour être « purs » dans leurs pensées et intentions est une recharge planétaire.

    Cependant, et c’est là que le bas blesse, méditer mondialement en se branchant à un égrégore collectif non maîtrisé peut s’avérer dangereux.
    Certaines méditations ont la visée d’éradiquer le virus. Comment peut-on méditer pour éradiquer quelque chose ? Qui plus est phénomène naturel ?
    C’est notre égo, notre comportement qui n’est pas naturel, pas ce virus !

    Prier pour l’éradiquer revient à lui donner encore plus de force ! Je le redis, arrêtez de vous en prendre à ce virus, qui est un message puissant émis par notre Pachamama et profitez de ce moment de confinement pour travailler sur vous…. En profondeur…. Vraiment !

    Attention donc à ces intentions, car la plupart du temps elles sont guidées par notre Ego.
    L’égo existe aussi de façon spirituelle. Comme envoyer des chaînes à n’en plus finir à tout son répertoire, alors que celui-ci ne vous a rien demandé !
    Vous agissez là en « sauveur » du monde, de vos amis, afin de leur délivrer la bonne parole. Mais ils n’ont rien demandé ! C’est alors outre-passer leur libre-arbitre…

    Enfin, même avec l’intention du cœur comme diront beaucoup, nous ne sommes malheureusement pas des êtres ayant atteint l’illumination. Nous contenons donc beaucoup de croyances et de formes-pensées dans notre aura, dont nous n’avons pas conscience.

    Se connecter à un si gros égrégore, c’est donner l’autorisation d’entrer dans votre vibration, puisque vous la partagez volontairement avec… des personnes inconnues !
    Ainsi, par réaction vibratoire (la fameuse loi d’attraction), si des personnes émettent des intentions particulières au milieu de cette méditation, vous les capterez.
    Et vous entrerez inévitablement en résonance

    avec les formes-pensées et les croyances d’autres personnes. C’est ainsi que fonctionne l’énergie.

    Vous aurez beau vous protéger avec votre intention d’amour, ou vos pierres, l’effet amplificateur du groupe sera plus fort.

    Méditez en groupe avec des personnes en qui vous avez confiance pour tenir l’égrégore.
    Ne remettez pas votre pouvoir à n’importe qui s’il vous plaît… où vous passerez une fois de plus à côté du message que nous envoie Gaïa, que nous envoie la Vie.

    Je ne méditerai donc pas pour la Terre, pour éradiquer le Virus ou quoi que ce soit en me connectant à un égrégore formé par on ne sait qui.
    J’ai conscience que la séparation n’existant pas, plus je vais en profondeur dans la connaissance de moi-même, et la libération de toutes les mémoires qui m’entravent, plus je m’élève et trouve ce point d’équilibre où l’égo n’a plus besoin de piloter ma vie.
    Il devient alors mon allié. C’est la meilleure façon selon moi d’œuvrer pour le collectif et pour la Terre.

    Méditez pour la vie, pour la Paix, pour l’Amour bien entendu. Faites simplement preuve de discernement sur d’éventuelles intentions cachées derrière cela, et ne remettez pas votre pouvoir à n’importe qui.

    Encore une fois, votre discernement est ce qui doit vous guider sur le juste choix pour vous.

    Je vous souhaite de traverser de portail avec douceur, en vous recentrant sur l’essentiel.
    C’est le temps du Bilan.

    Belle journée,

    Anna
    Source: https://www.anna-avalon.fr/post/je-ne-m%C3%A9diterai-pas-pour-la-terre?

    Meditation 3